Follow by Email / Suivez nous par Email.-

vendredi 28 décembre 2007

Reprise des activités au port de Cap-Haïtien.


Cyrus Sibert, AVEC L’OPINION,
Radio Kontak Inter 94.9 FM
Cap-Haïtien, Haïti
48, Rue 23 -24 B
reseaucitadelle@yahoo.fr
, reseaucitadelle@gmail.com
www.reseaucitadelle.blogspot.com


(Nous invitons nos lecteurs à revivre- en photos - le mouvement de protestation à l’A.P.N. du Cap-Haïtien, au bas de la page d’accueil de notre blog : www.reseaucitadelle.blogspot.com)

Lundi 24 décembre 2007, le Directeur Général de l’Autorité Portuaire Nationale a relancé les activités du port de la ville du Cap-Haïtien.

En effet, depuis le dimanche 23 décembre 2007, une délégation composée de plusieurs personnalités dont le Directeur Général de l’A.P.N. Jean Evans Charles et le Ministre chargé des relations avec le parlement Joseph J. Jasmin, a visité la ville du Cap-Haïtien en vue de trouver un terrain d’entente entre les grévistes, l’administration du port et d’autres notables concernés par la situation de blocage du port.

Une rencontre a eu lieu au bureau de la délégation avec les représentants du syndicat qui ont finalement décidé de reprendre le travail. Ils avaient promis de nettoyer le périmètre du port en enlevant les détritus jetés durant la protestation. Pour la Direction Générale de l’Autorité Portuaire Nationale, il s’agit d’accorder une augmentation substantielle de salaire faisant ainsi droit à la principale revendication du syndicat. Les salaires du mois de décembre 2007 et les bonis seront calculés sur la base de cette augmentation.

Depuis le lundi 24 décembre 2007, le port a effectivement repris ses activités. Les employés ont nettoyé l’espace comme promis. Les chèques sont prêts comme convenu. Le directeur Jean -Renet Latortue travaille avec la Direction Générale en vue d’augmenter les revenus du port régional de Cap-Haïtien, de le permettre de couvrir ses frais et d’éviter de nouvelle crise. Ce dernier n’est pas perçu dans l’enceinte du port. On lui aurait demandé d’observer un profil bas pour permettre au gouvernement de détecter les mains politiques, une fois les revendications administratives traitées. Toutefois, son chef de Cabinet Ossé Daniel assure la coordination avec le personnel administratif préposé pour le règlement des engagements de l’administration centrale. Le directeur Général avait aussi promis qu’il n’y aurait pas de sanctions ni transferts. Tout le monde reste à sa place et le port doit reprendre ses activités.

Grâce au travail de citoyens avisés, le problème du Port de la ville du Cap-Haïtien a été résolu administrativement sans pression politique externe. Sachant que les mobiles qui avaient motivé des groupes politiques à assiéger le port sont toujours présents, le citoyen ne baissera pas sa garde. Les élections sénatoriales arrivent, les rétrogrades n’accepteront pas de si tôt une approche non partisane dans la gestion des dossiers de l’Etat, surtout qu’en il s’agit d’administration juteuse comme l’A.P.N. Le service de la poste du Cap-Haïtien n’a pas de directeur. C’est le même cas pour la direction des affaires sociales. On n’a pas vu jusqu’à présent de mouvements venant de groupes politiques pour le contrôle de ces administrations de l’Etat. Il est clair que l’argent est le principal motif de ces agitateurs qui ont tenté de prendre les revendications légitimes des employés du port de Cap-Haïtien comme couverture.

Nous invitons, encore un fois, nos lecteurs à revivre- en photos - le mouvement de protestation à l’A.P.N. du Cap-Haïtien, au bas de la page d’accueil de notre blog : www.reseaucitadelle.blogspot.com

Cyrus Sibert
Cap-Haïtien, Haïti
26 décembre 2007

Aucun commentaire: