Follow by Email / Suivez nous par Email.-

vendredi 30 mai 2008

Début à la chambre basse du processus de ratification du Premier ministre désigné

Haïti-Parlement-Primature

Une commission de sept Députés doit se pencher sur le dossier de Robert Manuel

Le processus de ratification du Premier ministre désigné, Robert Manuel, a été officiellement lancé jeudi après-midi au Parlement avec la formation d’une commission de ratification de sept membres à la Chambre basse à l’issue de l’ouverture d’une session extraordinaire convoquée par le Président René Préval.

Un membre du bureau, Patrick Joseph et les représentants des quatre blocs parlementaires, Gasner Douze, Clédor Myril et Nelson Pierre-Louis (Concertation des parlementaires progressistes, CPP), Jean Etzer Valentin (UPDN), Joseph Wilbert Deshomme (FUSION) et Lutherking Marcadieu (OPL) composent cette commission. Ils auront la responsabilité de recevoir et d’analyser le dossier de M. Manuel afin de soumettre à l’assemblée un rapport dont les conclusions seront acceptées ou rejetées.

Le bureau de la Chambre des Députés devrait très rapidement inviter le successeur potentiel du Premier ministre sortant, Jacques-Edouard Alexis, à faire le dépôt de ses pièces.

Le président de la commission, Gasner Douze, un dissident de la Fusion, n’a annoncé aucun délai pour la présentation du rapport. Il soutient que la commission doit disposer du temps nécessaire à la réalisation d’un travail satisfaisant.

En revanche, son collègue Lutherking Marcadieu a promis d’accomplir l’étude du dossier du Premier ministre désigné avec la plus grande célérité.

De son côté, le Député Joseph Wilbert Deshomme affirme que la commission entend se mettre à la tâche en vue de permettre à l’assemblée de se prononcer de façon souveraine sur le choix de Robert Manuel. Il en a profité pour souligner qu’au sein des différents groupes parlementaires, il n’existait à ce jour aucun consensus sur le rejet ni l’acceptation de la candidature à la Primature du principal conseiller du Président Préval.

Enfin, un membre du bureau de la Chambre basse, Ronald Etienne, a estimé que pour la première fois une commission spéciale de ratification s’est formée sans heurts. Il croit que ses collègues doivent presser le pas s’ils veulent contribuer à combler le vide laissé à la tête du pays par la destitution depuis près de deux mois de Jacques-Edouard Alexis.

Désigné il y a une semaine environ par le chef de l’Etat, Robert Manuel, 55 ans, s’apprête à engager des discussions avec la CPP, première force politique à la Chambre des Députés et responsable de l’échec, le 12 mai dernier, d’un autre Premier ministre désigné, Ericq Pierre. Spp/Radio kiskeya

Aucun commentaire: