Follow by Email / Suivez nous par Email.-

lundi 25 mai 2009

Deux blessés, lors d'une manifestation des étudiants de la faculté médecine et de pharmacie.



Lundi, 25 mai 2009 10:17


La crise perdure à la faculté médecine et de pharmacie. Une intervention des agents du CIMO (Corps d'Intervention et de maintien de l'ordre) à la dite Faculté a fait deux victimes le weekend dernier.


Un étudiant a été blessé à la tête par une balle en caoutchouc et un autre est tombé en syncope suite à l'absorption du gaz lacrymogène lancé dans l'enceinte même de l'espace universitaire par La police et les soldats de la Mission de Stabilisation des Nations Unies en Haïti (MINUSTAH).


Les étudiants de la Faculté de Médecine et de Pharmacie (FMP) de l'Université d'Etat d'Haïti (UEH) observent une grève des cours depuis plusieurs semaines, en vue de réclamer le départ de l'actuel décanat accusé de ne pas assurer un fonctionnement « normal et adéquat » de la faculté et de pratiquer une politique dite de « la chasse aux cours ».


Une réunion avec le rectorat pour discuter de la question samedi dernier a mal tourné car, les autorités du rectorat n'avaient manifesté le moindre désir de revenir sur leurs décisions selon protestataires.


En réaction, les étudiants ont élevé des barricades à la hauteur de la rue Oswald Durant juste au-devant de la faculté de Médecine et de pharmacie.


Il y a plus de 22 jours que les portes du Décanat sont fermées et que les salles de cours sont vides. Les escaliers donnant accès au 1er étage du bâtiment logeant les salles de cours sont bloqués par un lot de chaises.


RD

Aucun commentaire: