Follow by Email / Suivez nous par Email.-

mardi 11 août 2009

Les titres de l'actualité (Radios locales), 11 août 2009

Les titres de l'actualité (Radios locales)


Mardi 11 août 2009




SALAIRE MINIMUM



Nouvelle manifestation ce matin dans la zone de l'aéroport des ouvriers et des altermondialistes en faveur de la loi fixant le salaire minimum à 200 gourdes. Ces manifestants prennent la direction du Pénitencier national où sont enfermés deux étudiants arrêtés par la police lors de la manifestation d'hier. Les violences qui ont émaillé la journée d'hier à la capitale ont fait des blessés ; des pare-brise de véhicules ont été cassés dont celui du chargé d'affaires américain à Port-au-Prince. Un bus de la Direction générale des impôts a été également incendié. (RFM – Radio Vision 2000 – Radio Caraïbes – Radio Solidarité – Radio Ibo – Radio Mélodie – Radio Métropole – Radio Signal FM – Radio Tropic FM – Radio Kiskeya – MINUSTAH FM)


Les entreprises d'assemblage et de textile sont fermées ce mardi 11 août, selon un communiqué de l'Association des Industries d'Haïti (ADIH). Cette mesure est prise dans le souci « d'assurer la sécurité des employés et de leur lieu de travail », explique le communiqué. Le président de l'ADIH, Georges B. Sassine, appelle le gouvernement, la direction générale de la SONAPI ainsi que les responsables de la sécurité publique à prendre les dispositions nécessaires en vue du bon fonctionnement de ces entreprises et de la garantie du droit au travail des ouvriers. (Radio Métropole – MINUSTAH FM)



Pour les industriels, les incidents violents de ces derniers jours découragent les investisseurs haïtiens et étrangers, avec pour conséquence l'aggravation de la situation de chômage endémique que connait Haïti. (MINUSTAH FM)



La séance du 4 août sur le salaire minimum se poursuivra demain mercredi à la chambre des députés, a décidé la conférence des présidents des différentes commissions à la Chambre basse. Il sera question d'épuiser les points qui n'ont pas été abordés lors de la séance de mardi dernier, notamment celui relatif aux objections du Président Préval. (Radio Vision 2000 – Radio Antilles – RFM – Radio Nationale – Radio Solidarité – Radio Ibo – Radio Caraïbes – Radio Mélodie – Radio Métropole – Radio Signal FM – Radio Tropic FM – Radio Kiskeya – Radio Galaxie – MINUSTAH FM)



Le président de la Chambre des députés entend se plier aux exigences de ses collègues. Toutefois, Levaillant Louis Jeune prévoit que la position des députés ne va pas changer. Il est même fort probable que le salaire de référence de 150 gourdes ait le dessus sur la logique de 200 gourdes, affirme-t-il. (Radio Vision 2000 – Radio Antilles – RFM)



La Plateforme Haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif (PAPDA) demande aux parlementaires de rejeter les objections de l'Exécutif. Au cours d'une conférence de presse donnée hier matin, Camille Charlmers précise que le secteur de la sous-traitance ne saurait être considéré comme le principal secteur générateur de l'économie, car les emplois issus de ce secteur sont précaires et volatiles (Radio Métropole – MINUSTAH FM)



DIVERS




La diaspora haïtienne en République Dominicaine appelle au droit de vote pour les Haïtiens vivant à l'étranger dès les élections de 2010. (Radio Mélodie)


Des députés conditionnent le vote du budget 2009-2010 au déblocage des 8 millions de gourdes promis à chaque commune pour l'exercice 2008-2009. (Radio Métropole)



La Fondation 30 septembre entend dénoncer le Président René Préval dans l'enlèvement du militant Lavalas, Lovinski Pierre Antoine, lors d'un rassemblement programmé au champ de mars, demain mercredi 12 aout (Radio Tropic FM – Radio Kiskeya)



Le système éducatif haïtien baisse considérablement : un constat du président de la commission présidentielle chargée de travailler sur l'éducation en Haïti, Jacky Lumarque (Radio Métropole)



Rapatriement le week-end dernier de 45 ressortissants haïtiens par les autorités dominicaines (Radio Métropole)



*****


Les informations contenues dans ce bulletin sont une transcription des nouvelles collectées sur les radios locales. Elles ne peuvent être considérées comme des faits avérés et, par conséquent, n'engagent pas la responsabilité de la MINUSTAH.



Aucun commentaire: