Follow by Email / Suivez nous par Email.-

lundi 30 novembre 2009

Course d’automobiles au Cap-Haitien, malgré tout.

lundi 30 novembre 2009

 

(Photos courtoisie du cinéaste capois Aram Bellamy)
 
 

Par Cyrus Sibert, Cap-Haïtien, Haïti.

Radio Souvenir FM, 106.1 : souvenirfm@yahoo.fr

Le Ré.Cit. (Réseau Citadelle) :

www.reseaucitadelle.blogspot.com

 

Pour la première depuis le déclic de la déchéance de la ville du Cap-Haitien qui remonte vers la fin les années 80, s'est tenue une course automobile avec comme circuit le Boulevard - Rue 5 A – Rue A – Rue 24 A. Un événement organisé à l'occasion de la bataille de Vertières. Son nom : Grand prix de Vertières 1er Edition - 2009.

 

Au commande, un comité composé de plusieurs hommes d'affaire et de la société civile : Allan Lerebours, Marc Georges, Jean Joseph Larosilière de AAN, Saul Gauthier et Max Henri Ferrère, Patrick Maisonoeuvre, Démétrio Torres Fernandes.

 

Grace au support de quelques sponsors haïtiens de la ville et de la capitale, 15 voitures pilotées par des haïtiens venant de partout ont offert un spectacle qualifié d'acceptable par les connaisseurs. Selon les informations fournies par le comité organisateur, les pilotes professionnels sont formés à l'APAMH (Association des Pilotes d'Auto et Moto d'Haïti). Patrick Thébaud, patronné par Distillerie la rue en est le champion.

 

Les organisateurs espèrent faire cet événement un rendez annuel capable d'attirer des touristes dans le Nord. Pour la première édition, le week-end dernier, la ville du Cap-Haitien était très fréquentée. On pouvait trouver difficilement une place dans un hôtel de la Cité christophienne.

 

Un évènement supporté par la mairie de la ville du Cap-Haitien qui a fourni toute l'assistance administrative indispensable. Il a attiré l'attention de plusieurs milliers de spectateurs, des habitants de la ville à la recherche de spectacles. Des observateurs étaient surpris de l'accueil chaleureux de la population capoise.

 

Le raisonnement suivant était sur toutes les lèvres : Si avec des rues défoncées, la ville du Cap-Haitien arrive à constituer un circuit normal pour une course d'automobile, ce n'est pas impossible de travailler en vue d'accueillir des touristes étrangers.  Une situation encourageante qui crée de l'optimisme chez les capois qui rêvent d'accueillir des touristes du site de Labadie au Cap-Haitien : Alors, pourquoi pas un circuit touristique pour les centaines de milliers de croisiéristes qui arriveront à Labadie à partir de la fin de l'année 2009.

 

Faut-il rappeler qu'à la fin de l'année 2009, soit le 3 décembre, le plus gros paquebot du monde Oasis of the Seas arrivera dans le nouveau port de Labadie avec plus de 6500 personnes à bord. Le site d'accueil souhaite que d'autres investisseurs et l'Etat haïtiens soient en mesure d'organiser des tours à l'intérieur du territoire, loin des cotes, à Milot, à Dondon, à Citadelle La Ferrière ou au Cap-Haitien, en vue de diminuer la pression de ces visiteurs sur sa station balnéaire car avec la construction du nouveau port de Labadie, on peut s'attendre à un million de touristes par an. 

 

RESEAU CITADELLE (Le Ré.Cit), le 30 novembre 2009, 17 heures 30.



Bulletin météo du lundi 30 novembre 2009

 
Valable jusqu'au  02 décembre  2009
Situation synoptique dans la Caraïbe et  sur l'Atlantique
Le front froid se termine par un creux influençant toute la façade ouest d'Hispaniola aujourd'hui.  Il pourrait encore  générer de la pluie isolée  ce soir sur certaines régions du pays.
 
Prévisions pour Haïti
 Passages nuageux pour les régions nord et ensoleillé  pour le reste du pays ce matin ;
 Périodes nuageuses en fin de journée et en soirée pour tout le pays ; 
 Températures agréables au cours de la journée, fraiches en soirée ;
 Pluie éparse attendue ce soir  notamment dans le nord-ouest, le nord, le nord-est, l'artibonite, le centre, la grand' anse, les nippes, l'ouest et le sud-est
 
Prévisions  pour Port-au-Prince et environs
• Temps clément ce matin ;
• Passages nuageux cet après-midi et ce soir ;
• Tº. max. : 32ºC ; Tº min: 22ºC ;
• Chance de pluie isolée ce soir.
 
Pluviométrie du dimanche soir
CNM (Aéroport) : 14mm ; Damien : 6mm, St Louis du nord : 55mm.
 
Lever & coucher du soleil pour Port-au-Prince
Aujourd'hui 30 nov.      Lever : 06h 05 mn  Coucher : 05h 11 mn
Mardi         01 dec.     Lever : 06h 06 mn  Coucher : 05h 11 mn
Mercredi     02 dec.     Lever : 06h 06 mn  Coucher : 05h 11 mn
 
Esterlin Marcelin, prévisionniste au CNM
 
Bulletin météo marine du lundi 30 novembre 2009
Valable jusqu'au 01 décembre  2009
 
PRÉVISIONS MARITIMES:
Zone côtière nord : 
Lundi & mardi
 Vent du secteur  nord nord-est : 15-20 nœuds lundi et mardi ;  
 Hauteur des vagues : 6 à 9 pieds ;
 Pluie isolée possible aujourd'hui et demain ;
 Mer plus ou moins agitée ;
 Les voiliers doivent prendre des précautions en mer. 
 
Golfe de la Gonâve :
Lundi & mardi
 Vent du secteur  nord-est à est : 10-15 nœuds;
 Hauteur des vagues : 4 à 6 pieds ;
 Mer peu agitée.

Zone côtière sud :
Lundi & mardi
 Vent du secteur nord-est à est : 10-15 nœuds;  
 Hauteur des vagues : 4 à 6 pieds ;
 Mer peu agitée.
 
Esterlin Marcelin, Prévisionniste au CNM 

vendredi 27 novembre 2009

Bulletin Météo jeudi 26 Novembre 2009 ( Front froid)

 
Valable jusqu'au 28 novembre 2009
 
Situation synoptique dans la Caraïbe et  sur l'Atlantique
 
Un front froid est localisé sur l'extrême pointe ouest de Cuba ce matin. Il pourrait traverser Haïti samedi.
 
Moise Jean-Pierre
Coordonnateur Central
DPC-PGR

mercredi 25 novembre 2009

Bulletin météo du mercredi 25 novembre 2009

Valable jusqu'au 27 novembre 2009
Situation synoptique dans la Caraïbe et  sur l'Atlantique

De l'air sec et stable (beau temps) domine la météo de la caraïbe ce matin. Cette situation limite les activités de pluie sur Haïti durant les prochaines 48 heures.


Prévisions pour Haïti
*    Temps clément ce matin ;
*    Passages nuageux  en fin de journée ; 
*    Températures agréables notamment en fin de nuit ;
*    Quelques gouttes de pluie possibles sur certains départements ce soir.


Prévisions  pour Port-au-Prince et environs

•    Temps ensoleillé ce matin ;
•    Quelques nuages cet après-midi ;
•    Tº. max. : 33ºC ; Tº min: 22ºC ;
•    Faible chance de pluie ce soir.

Lever & coucher du soleil pour Port-au-Prince
Aujourd'hui        25 nov.         Lever : 06h 02 mn     Coucher : 05h 11 mn
Jeudi                   26 nov.         Lever : 06h 03 mn     Coucher : 05h 11 mn
Vendredi             27 nov.         Lever : 06h 03 mn     Coucher : 05h 11 mn

Jacquet Jackson, prévisionniste au CNM


Bulletin météo marine du mercredi 25 novembre 2009
Valable jusqu'au 26 novembre 2009

PRÉVISIONS MARITIMES:
Zone côtière nord :
Mercredi & jeudi
*    Vent du secteur  est sud-est : 15-20 nœuds ;  
*    Hauteur des vagues : 4 à 6 pieds ;
*    Mer plus ou moins agitée. 

Golfe de la Gonâve :
Mercredi & jeudi
*    Vent du secteur  est : 15-20 nœuds;
*    Hauteur des vagues : 5 à 7 pieds, mais moins de : 5 pieds demain ;
*    Mer plus ou moins agitée;
*    Les voiliers doivent prendre des précautions en mer aujourd'hui.

Zone côtière sud :
Mercredi & jeudi
*    Vent du secteur nord-est à est : 15-20 nœuds;  
*    Hauteur des vagues : 5 à 7 pieds aujourd'hui, mais diminuant de : 3 à 5 pieds demain;
*    Mer plus ou moins agitée.
*    Les voiliers doivent prendre des précautions en mer.

Jacquet Jackson, Prévisionniste au CNM 


La France accorde un don de 1 200 pistolets à la Police.

Les policiers membres des deux dernières promotions de l'académie de police pourront enfin être munis de leurs armes de service. La gendarmerie française par le biais de la coopération française a fait un don de 1 200 pistolets 9 mm et 60 000 munitions à la police haïtienne.

Au cours de la cérémonie de remise des armes, le général de division de la Gendarmerie Française, Jean Yves Saffré, a soutenu que ces pistolets apporteront l'efficacité aux policiers dans leurs actions quotidiennes. Il assure que cette aide s'inscrit dans la continuité des actions lancées par le ministre des affaires étrangères Bernard Kouchner.

Un policier formé mais non armé ne peut pas remplir sa mission avec efficacité a martelé le général Saffré.

Tout en réitérant l'engagement de la France a œuvrer en vue de consolider le climat de paix en Haïti, l'ambassadeur de France, Didier le Bret, a révélé que le gouvernement haïtien a décaissé environ 3 millions de gourdes pour faciliter la livraison des armes.

Se réjouissant que les armes aient pu être livré en moins de deux mois, le diplomate français a assuré que l'appui à la PNH s'inscrit dans les efforts visant au renforcement de l'état de droit.

De son coté, le chef de la police haïtienne, Mario Andrésol, a salué l'aide française qui arrive au bon moment. Rappelant les conditions de travail difficiles des membres des deux dernières promotions, M. Andrésol concède que son institution est confrontée à des problèmes matériels très graves.

Toutefois le chef de la police se déclare toujours préoccupé puisque la PNH ne dispose pas encore de matériels pour prochaines promotions.

LLM

La France et le Brésil s'associent pour équiper en armes la PNH.

La police nationale vient de bénéficier d'un appui en armes et munitions D'une valeur de 3 millions de gourdes de la coopération franco-brésilienne.

Les deux pays répondent ainsi à une demande formulée par l'État haïtien et relayée par la mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah) aux ministres des affaires étrangères des deux pays, Bernard Kouchner et Celso Amorim, lors de leur visite en Haïti au cours du mois de septembre 2009. .

Selon un communiqué de l'ambassade de France à Port-au-Prince 200 pistolets automatiques de type Mac 50, de calibre 9 mm, avec leur étui, et 60 000 cartouches ont été remis gracieusement mardi 24 novembre aux autorités haïtiennes à l'académie nationale de la police nationale d'Haïti (Pnh). .

On notera qu'à l' occasion de la visite officielle de Bernard Kouchner et Celso Amorim en Haïti les deux chefs de la diplomatie avaient souligné leur engagement à travailler ensemble au profit des pays pauvres et en développement comme Haïti. .

Paris et Brasilia avaient parlé d'une même voix en faveur du maintien de la mission de stabilisation de l'ONU en Haïti, la Minustah.

Brève visite d'une frégate canadienne dans les eaux haïtiennes.

Le navire de guerre de la marine canadienne « NCSM ville de Québec », de la classe Halifax a passé quelques heures dans les eaux territoriales haïtiennes, le week end écoulé, dans le cadre d'une tournée dans les caraïbes.

Selon l'ambassadeur du Canada en Haïti, Gilles Rivard, cette visite de courtoisie de la frégate canadienne dans le pays, témoigne de la volonté du gouvernement canadien de renforcer ses liens d'amitié avec le peuple haïtien.

« Nous sommes maintenant en déploiement dans la région des caraïbes, principalement nous allons vers Trinidad, pour un support de sécurité maritime durant la conférence des Nations du Commonwealth, donc nous avons profité de notre passage dans la région pour effectuer cette courte visite en Haïti, dans le but de consolider nos liens diplomatiques avec ce pays », a déclaré Luc Cassivi, capitaine de la frégate.

La marine canadienne compte actuellement 12 bateaux de ce type. Sept(7) sont déployés sur la côte Atlantique et 5 autres sont actuellement en mission dans le pacifique, a souligné le commandant du navire

EJ

Unité provoque des divisions au sein de Konba et UNCRH

Des conflits ouverts ont éclaté au sein des directoires des partis Konbit pou Bati Ayiti (Konba) et Union Nationale des Chrétiens pour la Reconstruction d'Haïti (UNCRH) en raison de leur adhésion à la plateforme présidentielle Unité. Les dirigeants de UNCRH et Konba ont annoncé la révocation des responsables qui avaient unilatéralement inscrit leur parti à l'Unité.

Au sein de Konba, le conflit oppose les membres du directoire sous le leadership du sénateur William Jeanty à Carlo Clément jusqu'ici secrétaire général de Konba. M. Clément revendique la direction de Konba rejetant d'un revers de main la décision du secrétariat national du parti. Tout en critiquant le comportement de son rival, M. Clément indique que le sénateur Jeanty n'est pas un membre du parti. Il invite les autres membres de Konba à le rejoindre afin de participer aux élections sous la bannière de Unité.

Le spectacle est identique à UNCRH, où le pasteur Chavannes Jeunes a annoncé la révocation du secrétaire général, Jean Mary Claude Germain. Ce dernier, ministre de l'environnement avait endossé seul la responsabilité d'inscrire l'UNCRH au sein de Unité.

Dénonçant le comportement de son collègue, le pasteur Jeunes révèle que M. Germain avait fabriqué de faux sceaux du parti pour accomplir son forfait.

Le pasteur Jeunes déclare avoir porté plainte contre les agissements de M. Germain auprès de l'organisme électoral et des bureaux des deux chambres.

Outre ces deux partis, une tension règne au sein de ESKANP qui s'est retiré de l'Unité. Le ministre Joseph Jasmin n'est plus le représentant légal du parti selon le nouveau chef de file, le député Hugues Célestin.

LLM

Elections : Alliance entre la Fusion, l’OPL et l’Alyans Demokratik

lundi 23 novembre 2009,

La Fusion des sociaux-démocrates, l'Organisation du peuple en lutte (OPL) et l'Alyans Demokratik ont annoncé lundi la création de l'Alliance patriotique pour le progrès et la démocratie (Altènativ) en vue d'une participation commune aux législatives de février et mars 2010.

 

Divers dirigeants de haut rang des trois partis, Serge Gilles et la Sénatrice Edmonde Supplice Beauzile (Fusion), Edgard Leblanc Fils et l'ancien Premier ministre Rosny Smarth (OPL) ainsi que Evans Paul (Alyans) se trouvaient dans l'après-midi au siège du Conseil électoral provisoire où la nouvelle alliance devait se faire inscrire.

 

La fin de la période d'inscription des partis et regroupements politiques était prévue lundi à 16h00 locales (21h00 GMT). spp/Radio Kiskeya


Elections : Lespwa laisse la place à Inite

lundi 23 novembre 2009,

Le Sénateur Joseph Lambert a annoncé lundi que la plateforme présidentielle Lespwa est mise de côté au profit de Inite, le nouveau regroupement officiel constitué sous l'impulsion du Président René Préval.

 

De fait, le puissant parlementaire du Sud-Est a rempli les formalités d'inscription au nom de Inite, peu avant l'expiration du délai imparti pour le dépôt au siège du CEP des pièces des partis et regroupements politiques qui souhaitent participer aux prochaines législatives.

 

Cette structure politique du pouvoir est notamment composée de Konbit Sidès (l'organisation de M. Lambert), du MOP et de l'UNCRH. Cette dernière organisation s'est dissociée de la plateforme Union du pasteur Chavannes Jeune, selon une décision d'un dirigeant dissident, Jean-Marie Claude Germain, actuel ministre de l'environnement. spp/Radio Kiskeya


Haïti. Le gouvernement doit mettre fin à l’esclavage des mineurs

Haïti-Domesticité

Haïti. Le gouvernement doit mettre fin à l'esclavage des mineurs

Les autorités haïtiennes doivent adopter des dispositions législatives afin de protéger les mineurs qui travaillent comme domestiques dans des conditions assimilables à de l'esclavage, a déclaré Amnesty International à la veille de la Journée mondiale de l'enfance.

 

Ce mercredi 18 novembre, l'organisation lance une campagne exhortant le gouvernement haïtien à adopter des mesures pour protéger les mineurs employés de maison contre les violences, les mauvais traitements et l'exploitation.

 

De nombreuses familles haïtiennes trop pauvres pour subvenir aux besoins de leurs enfants sont contraintes d'envoyer ces derniers travailler comme domestiques. Ces enfants, des filles pour la plupart, effectuent alors de longues journées de travail ; ils font notamment le ménage et la cuisine, vont chercher de l'eau pour toute la famille, et s'occupent des autres enfants de la maison.

 

« En Haïti, la plupart des mineurs employés de maison sont traités quasiment comme des esclaves, a déclaré Gerardo Ducos, chargé des recherches sur Haïti à Amnesty International. Ils travaillent dans des conditions inhumaines et subissent au sein de leur famille d'accueil des violences et des mauvais traitements, uniquement pour un peu de nourriture. »

 

Selon les estimations de l'UNICEF, en 2007, pas moins de 100 000 filles étaient employées comme domestiques en Haïti.

 

Enfermées dans une situation de dépendance totale, nombre d'entre elles sont forcées d'endurer des violences et des sévices sexuels. Certaines fuient leur employeur ou leur famille d'accueil et se retrouvent à la rue où, pour survivre, elles n'ont d'autre solution que de se prostituer.

 

Régina, une jeune fille de quinze ans, a raconté à Amnesty International qu'elle a commencé à travailler comme employée de maison à l'âge de dix ans. Elle a fini par s'enfuir, ne pouvant plus supporter les coups qu'on lui infligeait. Elle a passé quatre ans au Foyer Maurice Sixto, un centre d'accueil pour les enfants qui ont été employés comme domestiques. Pendant cette période elle a pu aller à l'école. À quatorze ans, elle est retournée chez elle, où elle a été victime de nouvelles violences.

 

« Les mineures haïtiennes se retrouvent dans une spirale de la pauvreté et de la violence, a expliqué Gerardo Ducos. Seule l'éradication de cette forme moderne d'esclavage permettra de protéger les droits de milliers d'enfants. »

 

La législation haïtienne n'offre pas de cadre protecteur pour les enfants.

 

En 2003, la loi relative à l'interdiction et à l'élimination de toutes formes d'abus, de violences, de mauvais traitements ou traitements inhumains contre les enfants est entrée en vigueur. Elle supprime un chapitre du Code du travail qui réglementait le travail domestique des enfants, mais n'interdit pas cette pratique.

 

Ce chapitre du Code du travail prohibait l'emploi comme domestiques des enfants de moins de douze ans et offrait des garanties de rémunération financière pour ceux âgés de plus de quinze ans. Il exigeait par ailleurs des familles d'accueil, entre autres conditions, qu'elles obtiennent un permis délivré par l'Institut du bien-être social et de recherches (IBESR) avant de prendre un enfant à leur service.

 

« À la veille de la Journée mondiale de l'enfance, Haïti doit renforcer son engagement en faveur de la protection des mineures employées de maison et prendre des mesures concrètes pour améliorer leur situation », a souligné Gerardo Ducos.

 

Voirez de plus amples informations sur la campagne d'Amnesty International Lutter contre la pauvreté et la violence – Protéger les mineures employées de maison en Haïti.


Fanmi Haiti-Elections : Lavalas , l’Union et la coalition ESKANP exclus des prochaines élections législatives

Haïti-Elections

Fanmi Lavalas , l'Union et la coalition ESKANP exclus des prochaines élections législatives

Sur 69 inscrits, le CEP rejette 16 dossiers


Le Conseil Electoral Provisoire (CEP) a publié dans la nuit de mardi à mercredi une liste de 53 partis, groupements et regroupements politiques autorisés à prendre part aux législatives de février et mars 2010, rejetant ainsi 16 autres entités politiques qui voulaient y prendre part.

Au nombre des entités exclues : Fanmi Lavalas, de l'ancien président Jean Bertrand Aristide ; l'Union, du Pasteur Chavannes Jeune ; ESKANP, qui faisait partie de la plate forme LESPWA. [jmd/RK

 

LISTE DES PARTIS POLITIQUES, GROUPEMENTS OU REGROUPEMENTS DE PARTIS AGREES PAR LE CONSEIL ELECTORAL PROVISOIRE POUR LES LEGISLATIVES DE 2010

A- PARTIS POLITIQUES

1. PARTI SOCIALISTE HAITI (PSH)

2. LE NATIONAL

3. PATI POPILE NASYONAL (PPN)

4. UCCADE

5. KONBIT POU REFE HAITI (KPH)

6. OGANIZASYON LAVNI (LAVNI)

7. RESPE

8. PENH

9. ADRENA

10. KONBIT NASYONAL POU DEVLOPMAN HAITI (KNDA)

11. MIDH

12. MSN

13. MODELH-PRDH

14. MNPH

15. MOUVEMENT CHRETIEN POUR LA NOUVELLE HAITI (MOCRENAH)

16. MOUVEMENT INDEPENDANT POUR LA RECONCILIATION NATIONALE (MIRN)

17. PARTI CAMP PATRIOTIQUE ET L'ALLIANCE HAITIENNE (PACAPALAH)

18. PARTI DEMOCRATIQUE INSTITUTIONNALISTE (PDI)

19. AYITI AN AKSYON (AAA)

20. PARTI LIBERAL REPUBLICAIN-BLOC CENTRISTE (PLRBC)

21. MOUVEMENT ACTION SOCIALISTE (MAS)

22. KONBIT LIBERASYON EKONOMIK (KLE)

23. PARTI DENTENTE POPULAIRE (PEP)

24. COALITION REFORMISTE POUR LE DEVELOPPEMENT (CRPD)

25. PARTI AGRICOLE INDUSTRIEL NATIONAL (PAIN)

26. PARTI DES INDUSTRIELS, TRAVAILLEURS, COMMERCANTS ET AGENTS DE DEVELOPPEMENT DHAITI

27. FRONT POUR LA RECONSTRUCTION NATIONALE (FRN)

28. PARTI SOCIAL RENOVE

29. POU NOU TOUT (PONT)

30. PARTI REFORMISTE NATIONAL (PRN)

31. MOUVEMENT POUR LA RECONSTRUJCTION NATIONALE (MRN)

32. PARTI UNITE NATIONALE (PUN)

33. PARTI ALTERNATIVE POUR LE DEVELOPPEMENT D'HAITI (PADH)

34. FRONCIPH

35. PARTI NATIONAL DE DEFENSE DES TRAVAILLEURS (PNDT)

36. MOBILISATION POUR LE PROGRES DHAITI (MPH)

37. MOUVEMENT DEMOCRATIQUE HAITITEN (MDM)

38. MOUVEMENT DEMOCRATIQUE DE LA JEUNESSE HAITIENNE (MODEJHA)

39. ALTERNATIVE POUR LE PROGRES ET LA DEMOCRATIE (ALTERNATIV)

40. RASANBLE

B- GROUPEMENTS

41. COALITION NATIONALE DU CENTRE DEMOCRATIQUE (CONACED)

42. ACTION DEMOCRATIQUE (AD)

43. SOLIDARITE

44. PLATE-FORME LIBERATION

45. PLATE FORME DES PATRIOTES HAITIENS (PLAPH)

46. VWAZINAJ

47. REPONS PEYIZAN

48. VIV ANSANM

49. INITE

50. RASSEMBLEMENT CITOYEN PATRIOTE (RCP)

51. UNION DES NATIONALISTES PROGRESISTES HAITIENS

C- REGROUPEMENTS

52. VEYE YO

53. ANSANM NOU FO


mardi 24 novembre 2009

Bonne nouvelle pour les importateurs du Nord.

 

Par Cyrus Sibert, Cap-Haïtien, Haïti.

Radio Souvenir FM, 106.1 : souvenirfm@yahoo.fr

Le Ré.Cit. (Réseau Citadelle) :

 www.reseaucitadelle.blogspot.com

 

Nous avons appris de source digne de foi que la Direction Générale des douanes vient de décider d'accorder plus d'autonomie aux directions départementales. Il ne sera plus nécessaire d'envoyer les manifestes à Port-au-Prince pour approbation, la mise de valeur sur les objets importes est de la compétence de la Direction Départementale.

Les importateurs de la ville du Cap-Haitien saluent cette décision qui va dans le sens du développement des ports des villes de province. Elle marque un changement de la politique tant décriée qui consistait à rendre difficiles les activités d'importation à partir des villes de province en vue d'encourager la centralisation au profit des monopolistes de Port-au-Prince.

Aussi, on nous confie que cette décision est le résultat des démarches de Moise Jean-Charles, Sénateur du département du Nord - malgré tout. Lors de la présentation de la politique générale du premier Ministre Jean Max Bellerive, Moise Jean-Charles, avait fait de la levée des restrictions sur les ports de province un point important.

Beaucoup d'observateurs se demandent si cette décision n'est pas adoptée en prévision des joutes électorales de l'année 2010, car la chute des activités portuaires dans les villes de province, particulièrement dans le nord, a aggravé considérablement  le niveau de vie des populations en dehors de Port-au-Prince.  Le port de la ville du Cap-Haitien avec les 4 années de la Présidence de René Préval ne connait plus les encombrements  des temps passés.

Nous observons l'application de ladite décision.

RESEAU CITADELLE (Le Ré.Cit), le 24 novembre 2009, 16 heures 26.


Bonne nouvelle pour les importateurs du Nord.

 

Par Cyrus Sibert, Cap-Haïtien, Haïti.

Radio Souvenir FM, 106.1 : souvenirfm@yahoo.fr

Le Ré.Cit. (Réseau Citadelle) :

www.reseaucitadelle.blogspot.com

 

Nous avons appris de source digne de foi que la Direction Générale des douanes vient de décider d'accorder plus d'autonomie aux directions départementales. Il ne sera plus nécessaire d'envoyer les manifestes à Port-au-Prince pour approbation, la mise de valeur sur les objets importes est de la compétence de la Direction Départementale.

Les importateurs de la ville du Cap-Haitien saluent cette décision qui va dans le sens du développement des ports des villes de province. Elle marque un changement de la politique tant décriée qui consistait à rendre difficiles les activités d'importation à partir des villes de province en vue d'encourager la centralisation au profit des monopolistes de Port-au-Prince.

Aussi, on nous confie que cette décision est le résultat des démarches de Moise Jean-Charles, Sénateur du département du Nord - malgré tout. Lors de la présentation de la politique générale du premier Ministre Jean Max Bellerive, Moise Jean-Charles, avait fait de la levée des restrictions sur les ports de province un point important.

Beaucoup d'observateurs se demandent si cette décision n'est pas adoptée en prévision des joutes électorales de l'année 2010, car la chute des activités portuaires dans les villes de province, particulièrement dans le nord, a aggravé considérablement  le niveau de vie des populations en dehors de Port-au-Prince.  Le port de la ville du Cap-Haitien avec les 4 années de la Présidence de René Préval ne connait plus les encombrements connus.

Nous observons l'application de ladite décision.

RESEAU CITADELLE (Le Ré.Cit), le 24 novembre 2009, 16 heures 26.


'' Taino L '' expose des photos du site indien découvert à Sainte-Suzanne.

 

 

Par : Hansy Mars hansymars@gmail. com

Edition : Le Ré.Cit.- Réseau Citadelle, Cap-Haïtien, Haïti.

www.reseaucitadelle .blogspot. com

 

En prélude de la commémoration de la bataille de Vertières, le 17 novembre 2009, le site indien Gervais, retraçant la vie des indiens Taynos, situé dans la commune de Ste Suzanne, une commune du Nord-Est du pays, a été présenté en photos dans la deuxième ville du pays par la photographe haïtienne Taino L.


En effet, cette exposition de photos du site indien Gervais a été réalisée au Cap-Haitien au Musée de la Monnaie de la BRH, la succursale du Nord. Situé à plus de 80 km de Cap-Haitien et au Nord-Ouest de Ste Suzanne notamment dans la section communale de Foulon, ce site permet de revivre une bonne partie de la période précolombienne. Cette région est aussi réputée pour être le lieu privilégié des marrons et des guerriers indigènes.


Pour visiter ce site il faut partir de la chute de Babichonne, la chute de Caracol pour aboutir au site Gervais regorgeant de pierres écrites par les Indiens ainsi que des pierres taillées laissées par ces personnages de l'histoire. « Ce site n'est même pas répertorié par le Ministère de la Culture donc c'est un patrimoine égaré et perdu » avance Taino L comme pour dénoncer l'état d'abandon des monuments tant historiques que culturels de ce pays. Plus loin, l'historienne Odette Roy Fombrun met en garde les autorités responsables contre une éventuelle détérioration de ces sites à cause des actes de pillages et du manque d'importance accordé à ces espaces. Pourtant Madame Fombrun les qualifie de trésors et sources d'identité pour le peuple haïtien. Elle a signalé plusieurs objets et pierres archéologiques emportés par des étrangers dans des musées en terre étrangère.


« Cette exposition doit susciter et créer d'autres alternatives économiques, historiques et culturelles d'abord pour Ste Suzanne mais aussi pour le pays » avance Odette Roy Fombrun qui poursuit que les étudiants et les élèves finissants devaient exiger de leurs établissements académiques que des visites guidées des sites soient incluses dans le cursus scolaire. Elle en a profité pour continuer sa plaidoirie contre le nom Hispaniola attribué à l'Ile d'Haïti par les géographes étasuniens : Le nom de l'Ile doit être indien,  « Quisqueya », pas celui adopté par les conquistadors exterminateurs du peuple doux et paisible représenté par la Reine Anacaona, la poétesse.


D'un autre cote, Taino L félicite les responsables de la BRH du Cap-Haitien pour avoir construit ce musée qu'elle qualifie être l'un des meilleurs de la Caraïbe à garder un standard international avec vitrines illuminées. Par ailleurs, elle se sent offusquée par l'inexploitation de cet espace : « Un musée d'un tel standard est sous exploité et resté inconnu du public 7 ans, après sa création » fustige Roxane Ledan dit Taino L.


En la circonstance, tout le gratin de la communauté capoise avait fait le déplacement pour rendre un hommage à ces objets précolombiens et vivre en photos ce site indien situé dans une localité du Grand Nord. Prenant la parole en la circonstance, l'ex-gouverneur de la Banque centrale, Fritz Jean, lui aussi originaire de Ste Suzanne, a plaidé en la faveur de la mise en place de vraies structures étatiques dans le pays pour favoriser les recherches dans tous les domaines. L'ex-gouverneur de la banque centrale en a profité pour remercier Taino L d'avoir pensé à réaliser cette exposition qui a permis à plus d'un de connaitre cette commune encloitrée du Nord-Est qu'est Ste Suzanne.

A rappeler que la commune de Ste Suzanne est bornée par les communes de Limonade, Trou du Nord, Grande Rivière du Nord, Vallières, Bahon, avec une population de plus de 30.000 habitants. Elle regroupe 6 sections communales. Tous les 10 et 11 aout, Ste Suzanne fête sa Sainte patronne Suzanne.


RESEAU CITADELLE (Le Ré.Cit), le 24 novembre 2009, 15 heures 06.   


Cap-Haïtien, le Pédophile et son Centre d’Accueil pour ‘‘Enfants de rue’’. (Retrouvé)

Cap-Haïtien, le Pédophile et son Centre d'Accueil pour ''Enfants de rue''.

Par Cyrus Sibert,

La défense de la liberté exige l'intolérance du citoyen face à l'injustice. Même quand les victimes refusent que leur noms soient cités dans la presse, même quand au lieu d'enquêter sur les faits on préfère nous demander plus de preuves et de porter plaintes, on ne saurait passer sous silence cette situation d'injustice à laquelle font face les enfants ''de rue'' et/ou ''dans la rue'' du Cap-Haïtien.

Il existe au Cap-Haïtien, un centre d'accueil qui aussi, constitue un centre d'abus pour les enfants de rue. Dirigé par un américain très connu dans le milieu, ce centre dispose d'un programme bien adapté et offre aux jeunes démunis des rues des possibilités d'épanouissement. On n'a qu'à observer l'évolution de ces jeunes exclus qui fréquentent le centre pour se faire une idée de son utilité. Ils y sont bien encadrés. Les programmes de formation technique et d'encadrement psychologique sont d'une contribution énorme. De jeunes enfants pauvres arrivent à produire et à créer un revenu au point tel de devenir leader économique de leur famille.

On peut facilement apercevoir ces jeunes gens à la plage, dans les lieux de loisir accompagnés de travailleurs sociaux professionnels. Le centre fait tout pour les aider à réussir leur vie. Dans un pays où l'Etat néglige les plus faibles (pauvres, handicapés, enfants et vieillards), dans une société où il n'existe pas de programmes structurés de prise en charge des enfants sans abris, on ne peut qu'apprécier l'effort de ce centre dont nous nous gardons de citer le nom, pour le moment.

Cependant, faute de contrôle de ces initiatives privées par les services de l'Etat, ces genres de centres représentent souvent un espace privilégié pour des détraqués, des pédophiles ou homosexuels. A leurs yeux, les enfants de rue représentent une mine de chair fraîche à exploiter. Les plus petits sont entraînés par ignorance ou manque d'expérience. Il suffit de dire à un enfant : monte dans ma chambre, je vais t'apprendre quelque chose qui te fera du bien. Si tu le fais bien et sans problème et si tu gardes notre secret, je serai ton ami et....

Pour les plus vieux, les adolescents en âge de comprendre, on conclut un marché : Pas de chair, pas de support. Si tu n'acceptes pas de passer la nuit dans mon lit, tu seras obligé de quitter le programme. Le jeune qui refuse n'a d'autre choix que de retourner dans la rue sans encadrement et de voir le programme de financement de ses activités musicales ou sportives suspendu.

Mais on peut toutefois renouer les liens. Il suffit de passer chez le Boss et se laisser abuser toute une nuit. Une nuit de plaisir et de douleur. Du plaisir pour le Boss qui utilise toute sorte de produits aphrodisiaques pour augmenter sa performance et de la douleur pour ce jeune de 15 ans qui explique, avec des larmes aux yeux, sa souffrance : Toute une nuit Cyrus ! Toute une nuit, pour le plaisir de cet homme blanc qui ne veut pas en finir ! Un triste témoignage qui ne pouvait nous laisser indifférent. Voir pleuré un jeune adolescent pris aux pièges d'un pédophile homosexuel à cause de la misère est émouvant.

Quant au Centre, les jeunes victimes le voient comme un acquis. Grâce à son travail, des démunis sont devenus musiciens, artisans, footballeurs, etc. Même quand ils nous racontent ces abus, ils ne veulent pas que ce programme soit suspendu. Le pédophile responsable semble avoir mis dans leur tête l'idée que s'ils rendent public ces faits il n'y aura plus de Centre. Il fallait voir avec quelle insistance on nous demande de ne pas mentionner les noms du Centre, de son responsable et même pas celui des victimes. Toutefois, l'un d'entre eux promet de témoigner s'il y a une enquête sérieuse sur cette affaire.

Alors ce qui est révoltant dans tout cela : Où est l'Etat qui empoche nos taxes ? Pourquoi les responsables haïtiens refusent-ils de contrôler ces centres privés ? Pourquoi on n'y affecte pas des travailleurs sociaux, des étudiants stagiaires, comme on le fait pour les centres de santé ? Pourquoi les responsables méprisent-ils les démunis de ce pays au point de livrer nos enfants aux bouchers de la pédophilie et de l'homosexualité ?

Cyrus Sibert
Cap-Haïtien, Haïti
19 Août 2007

lundi 23 novembre 2009

Bulletin météo du lundi 23 novembre 2009

 
Valable jusqu'au 25 novembre 2009

Situation synoptique dans la Caraïbe et  sur l'Atlantique
La région caribéenne n'est sous l'influence d'aucunes perturbations météorologiques (zone de mauvais temps) ce matin. Toutefois, quelques activités de pluie isolée sont possibles sur Haïti ce soir.

Prévisions pour Haïti
 Temps ensoleillé ce matin
 Passages nuageux  en fin de journée ; 
 Températures agréables en fin de nuit ;
 Chance de pluie isolée légère à modérée ce soir sur certains départements géographiques du pays.

Prévisions  pour Port-au-Prince et environs
• Beau temps ce matin ;
• Quelques passages nuageux en fin de journée et en début de soirée ;
• Tº. max. : 33ºC ; Tº min: 22ºC ;
• Pluie légère possible ce soir.
 
Lever & coucher du soleil pour Port-au-Prince
Aujourd'hui    23 nov.      Lever : 06h 01 mn  Coucher : 05h 11 mn
Mardi             24 nov.      Lever : 06h 01 mn  Coucher : 05h 11 mn
Mercredi       25 nov.      Lever : 06h 02 mn  Coucher : 05h 11 mn
 
Jacquet Jackson, prévisionniste au CNM
 
Bulletin météo marine du lundi 23 novembre 2009
Valable jusqu'au 24 novembre 2009
 
PRÉVISIONS MARITIMES:
Zone côtière nord : 
Lundi & mardi
 Vent du secteur  est sud-est : 10-15 nœuds ;  
 Hauteur des vagues : 4 à 6 pieds ;
 Mer plus ou moins agitée. 
 
Golfe de la Gonâve :
Lundi & mardi
 Vent du secteur  nord-est à est : 15-25 nœuds;
 Hauteur des vagues : 7 à 9 pieds ;
 Mer plus ou moins agitée à agitée ;
 Les voiliers doivent prendre des précautions en mer.
 
Zone côtière sud :
Lundi & mardi
 Vent du secteur nord-est à est : 20-25 nœuds ;  
 Hauteur des vagues : 7 à 9 pieds sur le littoral, mais plus de 9 pieds au large ;
 Mer plus ou moins agitée à agitée ;
 Il est conseillé aux voiliers de ne pas s'aventurer en haute mer.
 
Jacquet Jackson, Prévisionniste au CNM 

dimanche 22 novembre 2009

Le Nicaragua est declare libre d'analphabetisme

Managua, Nicaragua

Le president nicaraguayen, Mr Daniel Ortega, a declare, ce Samedi, que son pays est desormais libre d'analphabetisme, apres avoir reduit de 21% a moins de 5% le taux d'adultes illettres.Ces chiffres ont ete certifies par l'UNESCO selon des informations fournies par le Ministere de l'Education Nationale.

Avec l'appui de Cuba et du Venezuela,la campagne d'alphabetisation "de Marti a fidel" a dure deux ans et demi.Plus d'un demi million de personnes agees de 15 ans et plus dans 137 sur les 153 municipalites du pays ont passe a l'admirable lumiere de l'alphabetisation; c'est ce qu'a declare le ministre de l'Education Nationale, Mr Miguel de Castilla qui prenait la parole dans un college public a Managua.

Le processus d'alphabetisation a ete certifie par l'Organisation des Nations-Unies pour l'Education, la Science et la Culture (UNESCO), avec l'appui de 6 autres organismes internationaux, a travers une enquete realisee sur 12.000 adultes de 22 municipalites, ont informe les autorites du Gouvernement.

En Haiti, la campagne d'alphabetisation, mise en oeuvre par le gouvernement a travers la Secretairerie d'Etat a l'Alphabetisation (SEA) a ete lancee officiellement le 8 Septembre 2007.L'objectif est d'alphabetiser 3 millions d'Haitiens de 14 a 50 ans d'ici les 3 prochaines annees. Une réduction de 90% du taux actuel d'analphabétisme est prévue sur tout le territoire haïtien aux termes de cette campagne en 2010. 75 000 centres d'alphabétisation, qui doivent être ouverts à travers le pays, recevront chacun 40 participants par jour, divisés en deux groupes de 20.

Cette campagne vise à réduire de 90% le nombre d'analphabètes en Haïti, qui se chiffre à 3 042 460 personnes, selon des statistiques officielles, ce qui représente 49% de la population haïtienne. L'analphabétisme touche la majorité de la population active haïtienne, en particulier les filles et les femmes.

La méthode adoptée par la SEA pour alphabétiser les gens est une adaptation du programme cubain « Yo si Puedo » traduit par « Wi mwen Kapab ».Selon M.Carol Joseph,cette campagne d'alphabétisation en cours de réalisation coûtera 186 millions de dollars américains, soit 62 dollars US par participant. Elle doit générer 100.000 emplois.

L'aide du gouvernement cubain pour la réalisation du programme s'élève à 7,7 millions dollars américains. Cette aide consiste en matériels didactiques soit : 10 mille téléviseurs, 10 000 jeux de vidéocassettes et 1 000 panneaux solaires.le gouvernement vénézuélien s'est engagé à financer la campagne d'alphabétisation à hauteur de 20 millions de dollars.L'Espagne finance l'établissement des centres de formation.

L'Etat haïtien, quant à lui, met 15 millions de gourdes à la disposition de la SEA, souligne Carol Joseph qui indique que des dépenses allant jusqu'à 14 millions de gourdes sont déjà consenties. Pour cette même campagne qui va de 2007 à 2010, le secteur privé offre 25 mille dollars américains.

http://groups. yahoo.com/ group/5rgroup/ join

Bilten Meteyo Samdi 21 Novanm 09

 

                            Bilten Meteyo Samdi 21 Novanm 09

Pou rive  23 Novanm 09

 

 

SITIYASYON SINOPTIK NAN KARAYIB LA AK SOU ATLANTIK LA

 

  • Rejyon Karayibeyèn nan  toujou anba enfliyans yon zòn  bon  tan. Kèk  grenn  lapli ka fè tande bri yo sou lil nou an aswè a.

 

PREVIZYON POU AYITI

 

     - Gen bon tan maten an preske tout kote ;

     -  Ap gen nyaj k'ap pase nan syèl la tanzantan nan kòmansman lannwit lan;

     - Ap gen bon tanperati nan lajounen an  ak nan  lannwit lan ;

     - Gen chans  pou gen ti lapli aswè a.

 

PREVIZYON POU PÒTOPRENS AK LÒT ZÒN KI BÒ KOTE'L YO

 

      -   Gen bon tan maten an;

      -  Ap gen kèk  nyaj k'ap pase nan syèl la nan kòmansman lannwit lan;

      -   Pi  wo tanperati a ap rive pou jodia se 32°C , pi  ba l'ap desan'n se 22°C;

-  Gen yon ti chans pou gen ti  lapli aswè a.          

                                          

 Leve ak kouche solèy pou pòtoprens

 

Jodia        21   Novanm      leve :   05 è 00 mn         kouche:  05 è 11 mn

Dimanch   22   Novanm      leve :   06 è 00 mn         kouche : 05 è 11 mn

Lendi        23   Novanm      leve :   06 è 01 mn         kouche : 05 è 11 mn

                           

Previzyon pou Lanmè a

 

Samdi 21 Novanm  pou rive 22 Novanm 09

 

 Zòn kotyè Nò

 Samdi & Dimanch

v  Van an ap soufle nan sektè Lès-Sidès:10-15 ne samdi ak dimanch;

v   Vag yo ap monte 4 – 6 pye ; 

v  Lanmè a  yon ti jan ajite;

  

Gòlf Lagonav

Samdi & Dimanch

v  Van an ap soufle nan sektè Nòdès- Lès :10 – 15 ne;

v  Vag yo ap monte : 4 – 6 pye;

v  Lanmè a yon ti jan ajite.

 

Zòn kotyè Sid

Samdi & Dimanch

v  Van an ap soufle nan sektè Nòdès - Lès: 10 – 15 ne;

v   Vag yo ap monte : 4 - 6 pye ;

v  Lanmè a yon ti jan ajite.