Follow by Email / Suivez nous par Email.-

jeudi 31 décembre 2009

Bulletin météo du jeudi 31 décembre 2009

Valable jusqu'au 02 janvier 2010
 
Situation synoptique dans la Caraïbe et  sur l'Atlantique
La zone de haute pression (beau temps) de l'atlantique continue d'influencer la météo de la caraïbe ce matin,  apportant de forte subsidence et entrainant la suppression des activités convectives sur notre région durant les prochaines 48 heures.

Prévisions pour Haïti
 Temps clément ce matin;
 Quelques rares passages nuageux cet après-midi ;
 Températures clémentes  en journée, fraiches en soirée;
 Faible chance de pluie sur nos départements ce soir. 

Prévisions  pour Port-au-Prince et environs
• Beau temps ce matin
• Peu de nuages cet après-midi ;
• Tº. max. : 32ºC ; Tº min: 21ºC ;
• Pas de pluie en vue.

Lever & coucher du soleil pour Port-au-Prince
Aujourd'hui     31 dec.     Lever : 06h 21 mn  Coucher : 05h 23 mn
Vendredi        01 jan.       Lever : 06h 22 mn  Coucher : 05h 24 mn
Samedi          02 jan.       Lever : 06h 22 mn  Coucher : 05h 25 mn
 
Jacquet Jackson, Prévisionniste au CNM 
 
 
Bulletin météo marine du jeudi 31 décembre 2009
Valable jusqu'au 1er janvier 2010
 
PRÉVISIONS MARITIMES:
 
Zone côtière nord : 
Jeudi & vendredi
 Vent du secteur nord-est à est: 20-30 nœuds, devenant sud sud-ouest : 15-20 nœuds vendredi;   
 Hauteur des vagues : 8 à 12 pieds aujourd'hui, diminuant de : 7 à 10 pieds demain;
 Mer agitée sur le littoral, très agitée au large. Par conséquent, il est demandé aux voiliers de ne pas s'aventurer en haute mer.

Golfe de la Gonâve :
Jeudi & vendredi
 Vent du secteur  est sud-est: 20-25 nœuds aujourd'hui, mais diminuant de : 10-15 nœuds vendredi;
 Hauteur des vagues : 7 à 10 pieds aujourd'hui, moins de 8 pieds demain ;
 Mer plus ou moins agitée ;
 Les voiliers doivent prendre des précautions en mer. 

Zone côtière sud :
Jeudi & vendredi
 Vent du secteur nord-est à est: 20-25 nœuds, mais diminuant de : 10-15 nœuds vendredi ;
 Hauteur des vagues : 7 à 10  pieds, mais allant de : 5 à 8 pieds demain;
 Mer plus ou moins agitée ;
 Les voiliers ne doivent pas s'aventurer en haute en mer.
 
Jacquet Jackson, Prévisionniste au CNM 

Bulletin météo du mercredi 30 décembre 2009

 

Valable jusqu'au 1er janvier 2010

 

Situation synoptique dans la Caraïbe et  sur l'Atlantique

Une large zone de haute pression (beau temps) centrée sur l'atlantique influence la météo de la caraïbe ce matin. Cette situation entraine la suppression des activités convectives sur notre région et maintiennent les conditions de grosse mer notamment sur la région nord d'Haïti aujourd'hui et demain.

 

Prévisions pour Haïti

         Temps clément ce matin;

         Quelques passages nuageux cet après-midi et en début de soirée;

         Températures clémentes  en journée, fraiches en soirée;

         Pluie légère possible ce soir notamment dans le nord, le nord-ouest et le sud est. 

 

Prévisions  pour Port-au-Prince et environs

           Beau temps ce matin

           Quelques nuages cet après-midi ;

           Tº. max. : 32ºC ; Tº min: 21ºC ;

           Pas de pluie en vue.

 

Lever & coucher du soleil pour Port-au-Prince

Aujourd'hui        30 dec.         Lever : 06h 21 mn      Coucher : 05h 23 mn

Jeudi                   31 dec.         Lever : 06h 21 mn      Coucher : 05h 23 mn

Vendredi             01 jan.          Lever : 06h 22 mn           Coucher : 05h 24 mn

 

Jacquet Jackson, Prévisionniste au CNM 

 

 

 

Bulletin météo marine du mercredi 30 décembre 2009

Valable jusqu'au 31 décembre 2009

 

PRÉVISIONS MARITIMES:

 

Zone côtière nord : 

Mercredi & jeudi

         Vent du secteur nord nord-est: 10-15 nœuds, devenant nord-est à est : 15-20 nœuds à partir de ce soir;   

         Hauteur des vagues : 9 à 15 pieds ;

         Mer agitée à très agitée. Par conséquent, il est toujours demandé aux voiliers de rester aux ports aujourd'hui et demain.

 

 

Golfe de la Gonâve :

Mercredi & jeudi

         Vent du secteur  est sud-est: 10-15 nœuds, devenant nord-est à est : 20-25 nœuds mercredi ;

         Hauteur des vagues : 6 à 9 pieds ;

         Mer plus ou moins agitée ;

         Les voiliers doivent prendre des précautions en mer.

 

 

Zone côtière sud :

Mercredi & jeudi

         Vent du secteur nord-est est: 20-25 nœuds ;

         Hauteur des vagues : 5 à 8  pieds, mais allant de : 7 à 10 pieds ce soir et jeudi;

         Mer plus ou moins agitée ;

         Les voiliers doivent prendre des précautions en mer.

 

Jacquet Jackson, Prévisionniste au CNM 

 

mercredi 30 décembre 2009

Bulletin météo du mardi 29 décembre 2009

Valable jusqu'au  31 décembre 2009

Situation synoptique dans la Caraïbe et  sur l'Atlantique
L'axe d'un faible front froid s'étend de l'atlantique jusqu'au nord d'Haïti ce matin. De la pluie isolée reste toutefois possible sur notre région ce soir.

Prévisions pour Haïti
 Temps partiellement ensoleillé ce matin;
 Passages nuageux cet après-midi et en début de soirée;
 Températures clémentes  en journée, fraiches en soirée;
 Chance de pluie isolée légère à modérée notamment dans le nord, le nord-est, le centre, le sud et le sud-est.

Prévisions  pour Port-au-Prince et environs
• Beau temps ce matin
• Quelques passages nuageux en fin de journée;
• Tº. max. : 32ºC ; Tº min: 21ºC ;
• Pluie isolée légère possible ce soir.

Lever & coucher du soleil pour Port-au-Prince
Aujourd'hui   29 dec.       Lever : 06h 21 mn  Coucher : 05h 22 mn
Mercredi         30 dec.       Lever : 06h 21 mn  Coucher : 05h 23 mn
Jeudi               31 dec.       Lever : 06h 21 mn  Coucher : 05h 23 mn
 
Jacquet Jackson, Prévisionniste au CNM 
 
 
Bulletin météo marine du mardi 29 décembre 2009
Valable jusqu'au 30 décembre 2009
 
PRÉVISIONS MARITIMES:
Zone côtière nord : 
Mardi & mercredi
 Vent du secteur nord nord-est: 10-20 nœuds;   
 Hauteur des vagues : 8 à 14 pieds ;
 Mer agitée sur le littoral, mais très agitée au large. Par conséquent, il est demandé aux voiliers de rester aux ports aujourd'hui et demain.
 
Golfe de la Gonâve :
Mardi & mercredi
 Vent du secteur  est sud-est: 10-15 nœuds, devenant nord-est à est : 20-25 nœuds mercredi ;
 Hauteur des vagues : 5 à 7 pieds ;
 Mer plus ou moins agitée.
 
Zone côtière sud :
Mardi & mercredi
 Vent du secteur est sud-est: 10-15 nœuds, devenant nord-est à est : 20-25 nœuds mercredi ;
 Hauteur des vagues : 5 à 7  pieds;
 Mer plus ou moins agitée.
 
Jacquet Jackson, Prévisionniste au CNM 

mardi 29 décembre 2009

Noel d'enfants au Cap-Haitien

La suite du texte ci-dessous se trouve à l'adresse:
www.action-municipaliste.com/journal/a3.pdf

NOEL D'ENFANTS AU CAP-HAITIEN
DANS LES ANNEES 1940

par Gérard Bissainthe

Je dédie ce texte à ma marraine Mathilde Lucas qui m'a beaucoup aimé et à la famille Davoust Gilles avec laquelle, j'ai vécu au Cap-Haïtien parmi les plus belles heures de mon enfance; en particulier à Thérèse et Mano Gilles qui nous ont quittés trop tôt.  

C'était une toute autre époque. Régnait dans le pays une sécurité individuelle quasi-parfaite. N'importe qui pouvait se promener à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit, quasiment n'importe où dans le pays sans courir le risque d'être tué ou enlevé. Bien sûr, existait une insécurité que l'on peut appeler politique: les luttes chroniques pour le pouvoir local ou national donnaient lieu parfois à des affrontements  qui pouvaient être sanglants. Mais c'était épisodique et les victimes se comptaient, en général, parmi les antagonistes eux-mêmes. L'homme de la rue, comme nous disons, le citoyen Lambda  loin de vivre dans la peur circulait partout, saluant tout le monde respectueusement ou fraternellement, connus et inconnus, d'autant plus que tout le monde allait à pied, ce qui  créait sinon un sentiment, au moins une impression d'égalité passagère dans notre société par ailleurs assez stratifiée. En tout cas pour les enfants c'était un monde heureux.  Ils se promenaient partout, garçons et filles, sans aucune crainte, redoutant seulement, lorsqu'ils faisaient des bêtises (que nous appelions "dézod"), que les "gran-moun", peu importait leur milieu, qui tous les surveillaient, comme s'ils avaient reçu un mandat formel de leurs parents, leur administrent une bonne raclée au ceinturon, quand ils étaient pris en faute. La plupart du temps d'ailleurs, arrivés chez vous, vous receviez une seconde édition de cette raclée,  car vos parents avaient été avertis, vous ne saviez trop comment, qu'à telle heure à la Fossette ou à la Petite Guinée ou ailleurs on vous avait surpris, par exemple, en train d'envoyer des pierres sur un  manguier. Vous n'étiez pas un voyou pour autant, puisque tous les enfants, plutôt de sexe masculin en général, de tous les milieux, en faisaient autant. Sauf les handicapés, bien entendu.

Pour ce monde des petits, enfants et adolescents, pour lesquels les  barrières que se donnaient les grands, n'existaient pas ou peu au Cap-Haïtien, Noël était une fête unique....

lundi 28 décembre 2009

Braquage d’une maison de commerce à Cap-Haitien, la sécurité continue de se détériorer.

Braquage d'une maison de commerce  à Cap-Haitien, la sécurité continue de se détériorer.

 

Par : Cyrus Sibert, souvenirfm@yahoo.fr

Le Ré.Cit.- Réseau Citadelle, Cap-Haïtien, Haïti.

www.reseaucitadelle.blogspot.com

 

Cap-Haitien, il est 7 heures pm. Une maison de commerce dénommé MEGACELL, spécialisée dans la vente des cartes de recharge pour les compagnies de téléphones mobiles, situé à la rue 15 L vient d'être attaquée par 3 bandits armées.

Selon les témoignages, les bandits, opéraient tranquillement sans difficultés. Les trois (3) hommes sont entrés dans le magasin MEGACELL devant tout le monde. Malgré l'appel au secours du propriétaire qui se trouvait à l'Etage, ils ont pu emporter le contenu de la caisse. Après avoir réalisé leur forfait, ils ont pris la rue 14, marchant tranquillement à travers les rues avec leurs armes à la main.

Le niveau de sécurité dans la ville du Cap-Haitien continue sa descente de façon vertigineuse. On signale une recrudescence des civils circulant avec leurs armés à feu, comme au temps des chimères d'Aristide. L'intégration de certains lavalassiens extrémistes, connus pour leur caractère violent, au regroupement INITE semble être une autorisation tacite à reprendre les actes de banditismes de jadis.

Les commissariats de la zone ne sont pas équipés. Celui de l'Acul du Nord qui est responsable de la zone de La Rivière Salée réputée pour les cas d'enlèvement, n'a pas de véhicule de service en état. Faute de batterie et/ou de pneus, les policiers ne peuvent pas patrouiller dans leur espace qui est paradoxalement la commune du Président du Sénat Kelly C. Bastien. Le pire, les policiers n'ont pas de munitions pour les revolvers de calibre 38 qu'ils utilisent. Ils sont bien obligés de conserver les 6 cartouches restantes pour leur défense personnelle. Quant aux bandits arrêtés, ils sont vite relâchés sur demande d'un ''élu du peuple''. Mêmes les bandits qui violent les femmes du coté de Carrefour Cangnette ont bénéficié de la protection bienveillante d'un parlementaire.

Sur RTV (Radio Télé Venus), à l'émission TI KOZE avec La Mairie animée par le Maire Michel Saint-Croix, Michel Castel Jean-Michel un accidenté dénonce les menaces d'un nommé RORO NIKE  ainsi connu qui voulait l'exécuter à l'Hôpital Justinien où il est hospitalisé. Le bandit a erré sur la personne de Jean-Michel, un professionnel spécialisé dans la réparation des sièges de voiture. Il est arrivé avec son arme, toujours d'après Michel Castel, semant la panique dans la salle où se trouvait le patient. La direction de cette institution se plaint des cas répétés d'hommes armés à la recherche de patient pour les achever.

A Saint-Raphaël, il y a de cela 8 jours, deux jeunes ont été atteints par des balles venant de l'équipe du Député de Circonscription. Une bagarre électorale qui s'est terminée en fusillade avec comme conséquences deux blessés graves dans un état critique.

Voila la situation dans laquelle la PNH évolue. On se demande s'il y a dans ce pays un parlement pour pressurer le DGPNH Mario Andresol. Paul Denis aujourd'hui Ministre de la Justice se fera t-il complice de cette vague de violence ?  Faut il une mobilisation ''gason pa kampe fam pa chita'' pour forcer les hommes de Port-au-Prince à respecter leur obligation de service envers la population ? Quelle est la position de la Mission de l'ONU face à cette situation qui constitue l'élément fondamental de sa MINUSTAH ?

Il est triste d'affirmer qu'en Haiti à l'approche de joutes électorales une main invisible, toujours liée aux pouvoirs organise la violence dans le but de faire régner la terreur, d'intimider les citoyens et d'emporter haut la main les élections.

Croyez nous, on ne sent plus en sécurité dans la ville de Cap-Haitien. Les bandits sont bien connus, les commissariats  de police sous équipés, les responsables sont imbus de la situation. Même quand récemment, du coté Plaisance, la PNH/Nord a procédé aux arrestations de deux kidnappeurs membres du réseau de Willy Etienne, le chef de gang recherché depuis deux ans pour ses multiples actes d'enlèvements dans le nord, selon nos sources cela reste un cas qui témoigne des efforts sans moyens des policiers qui souhaitent faire leur travail.  Cependant, on ne sent pas le poids du Haut Commandement de la PNH.  Nous ignorons pourquoi le Haut Commandement de la Police et les forces de la MINUSTAH ferment les yeux.

RESEAU CITADELLE (Ré.Cit.), le 28 décembre 2009, 20 hres 22.


Bulletin météo du lundi 28 décembre 2009.

 
Valable jusqu'au  30 décembre 2009
 
Situation synoptique dans la Caraïbe et  sur l'Atlantique
Un faible creux se positionne au nord-ouest de la caraïbe centrale ce matin. Cependant, il n'est pas porteur d'activités de pluie dans le bassin caribéen. Entre autre, un faible gradient de pression dominera la majorité des régions antillaises ce qui implique un vent faible à modéré par endroits sur ces dites régions.
 
Prévisions pour Haïti
 Temps très  ensoleillé ce matin;
 Rares  passages nuageux cet après-midi et en début de soirée;
 Températures clémentes  en journée, fraiches en soirée;
 Faible chance de pluie sauf sur les hauts reliefs ou quelques gouttes de pluie restent et demeurent  possibles
 
Prévisions  pour Port-au-Prince et environs
• Beau temps ce matin
• Quelques rares passages nuageux en fin de journée;
• Tº. max. : 32ºC ; Tº min: 20ºC ;
• Faible chance de pluie en soirée.
 
Lever & coucher du soleil pour Port-au-Prince
Aujourd'hui     28 dec.      Lever : 06h 20 mn  Coucher : 05h 22 mn
Mardi              29 dec.      Lever : 06h 21 mn  Coucher : 05h 23 mn
Mercredi         30 dec.      Lever : 06h 21 mn  Coucher : 05h 23 mn
 
Esterlin Marcelin, Prévisionniste au CNM 
 
 
Bulletin météo marine du lundi 28 décembre 2009
Valable jusqu'au 29 décembre 2009
 
PRÉVISIONS MARITIMES:
Zone côtière nord : 
Lundi & mardi
 Vent du secteur est : 10-15 nœuds;   
 Hauteur des vagues : 3 à 6 pieds ;
 Mer peu agitée  ;

Golfe de la Gonâve :
Lundi & mardi
 Vent du secteur  est: 10-15 nœuds;
 Hauteur des vagues : 3 à 5 pieds ;
 Mer peu agitée ; 
 
Zone côtière sud :
Lundi & mardi
 Vent du secteur est : 10-15 nœuds ce soir et demain ;
 Hauteur des vagues : 3 à 5  pieds;
 Mer peu agitée ;
 
Esterlin Marcelin, Prévisionniste au CNM 

BILAN DE L’ANNEE 2009

 

BILAN DE L'ANNEE 2009  

 

Quand ce ne sont pas les catastrophes naturelles, ce sont l'incohérence, l'inconsistance, l'insouciance et l'incompétence des acteurs politiques, sociaux et économiques qui assombrissent le bilan de l'année.  

 

I.                   PLAN POLITIQUE

 

Cette année encore, l'organisation non gouvernementale allemande Transparency International classe Haïti parmi les pays les plus corrompus de la planète dans son rapport sur la perception de la corruption dans le monde.  Le Département d'État a également dénoncé la corruption dans la justice et dans le gouvernement dans son rapport annuel.

 

L'enquête sur la disparition du Président de la Commission Nationale de Passation des Marches Publics (CNMP) n'a bizarrement pas abouti. Près d'un an après, la justice et la police  sont incapables de faire le jour sur l'enlèvement de Robert Marcello le 12 janvier 2009.

 

Le comportement de la justice laisse à désirer dans le traitement des dossiers relatifs aux scandales de drogue de Port-de-Paix et de la disparition d'un bateau de riz dans le port de Saint-Marc. 

 

Le Président Préval dénonce pourtant la corruption dans la justice dans son discours d'installation de la commission présidentielle sur la reforme du droit et de la justice présidée par Micha Gaillard.

 

Le pouvoir exécutif n'est pas favorable à l'indépendance du pouvoir judiciaire.  Pourquoi, deux ans après le vote et la promulgation des lois sur la création du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ), le statut de la magistrature et l'école de la magistrature, rien n'est-il fait pour les appliquer?

 

Les vacances créées par la mort de juges à la Cour de Cassation ne sont pas comblées depuis deux ans.  Jusqu'à présent, cette Cour est dirigée par un Président a.i.

 

Pourquoi le Président Préval n'a –t-il  pas confirmé la nomination de Me Georges Moise, comme président de la Cour ?  Aujourd'hui, le Ministre de la Justice Paul Denis déclare que les juges nommés sous le gouvernement de transition l'ont été en dehors de la Constitution de 1987.

D'aucuns soupçonnent le Président Préval de n'être pas confortable avec la liste des prétendants soumise par le Sénat de la République et le profil des candidats appelés à former le CSPJ. C'est faux rétorque le Ministre.  Le Président de la République attend plutôt que le Sénat lui soumette des noms en vue du remplacement de tous les juges à la Cour de Cassation.

 

On passe plus de temps à dénoncer la surpopulation carcérale et la détention préventive prolongée que de s'attaquer à leur cause réelle.  La situation à la prison est l'expression du dysfonctionnement de la justice dans le pays.

 

Il est temps de créer un pouvoir judiciaire indépendant et impartial dans ce pays.  Il est temps de revoir, par exemple, la géographie judiciaire en dotant chaque département géographique d'une Cour d'Appel et chaque agglomération de plus de 50.000 habitants d'un tribunal de paix et d'un bureau d'état civil.

 

Le Président Préval est atteint du syndrome de la formation de commissions.  C'est une façon détournée de dérober à ses responsabilités et de s'adonner à des manœuvres dilatoires.

 

Pas moins de dix (10) commissions ont été formées pour réfléchir et effectuer des recommandations sur des sujets aussi variés que la compétitivité de l'économie, l'éducation, la justice, et l'amendement de la Constitution de 1987.  La formation de commissions est symptomatique du mauvais fonctionnement de l'administration publique qui doit concevoir, élaborer et mettre en œuvre les politiques publiques.

 

Le pouvoir exécutif change, à volonté, la composition du Conseil Électoral Provisoire (CEP) en vue de l'organisation d'élections frauduleuses et sans participation populaire.

 

Le  gouvernement a gaspillé 197 millions de dollars américains, provenant du programme petro caribe, dans des projets bidon au lieu de s'attaquer aux problèmes d'infrastructures du pays.  L'impossibilité de justifier l'emploi de ces fonds a jeté le doute sur  la gestion du Premier Ministre Michèle Duvivier Pierre Louis qui a servi de bouc émissaire.

 

Le Président de la République introduit au Sénat de la République des hommes de sac et de corde mus par le seul désir de voter tout ce que l'exécutif propose.

 

Le  parlement est improductif.  Il est plus enclin à voter des lois à caractère populiste que celles répondant à la demande sociale et citoyenne.  En témoignent la loi sur le salaire minimum et celui sur le contrôle des frais scolaires.

 

Le parlement choisit un prétexte pour renvoyer le Premier Ministre Michèle Duvivier Pierre Louis au lieu d'invoquer le changement de majorité au Sénat.  Ce qui est compréhensible dans un système semi-parlementaire.

 

Le Président Préval est obnubilé par la question de l'amendement de la Constitution au point de prendre en otage le processus électoral et de démanteler les partis politiques. 

 

Le Président Préval utilise les fonds du trésor public pour soudoyer les membres des conseils d'administration des sections communales, des cadres et dirigeants de nombreux partis politiques pour former sa plate forme électorale en vue d'avoir la majorité au parlement.

 

Cette plate forme est dirigée par le Ministre de la Justice, celui chargé d'autoriser le fonctionnement de partis politiques sur le territoire.

 

Le changement de gouvernement n'est motivé ni par le souci d'efficacité ni par la recherche de résultats.  En remplaçant Madame Pierre Louis par Monsieur Joseph Jean Max Bellerive, Ministre de la Planification et de la Coopération Externe dans les précédents gouvernements renvoyés pour cause d'incompétence, le Président opte pour le changement dans la continuité.

 

Le  Président Préval désire – t - il de garder le pouvoir comme le font  Hugo Chavez au Venezuela, Evo Morales en Bolivie et Rafael Correa en Équateur sans leurs moyens et sans leurs résultats?

 

La classe politique est composée de leaders sans partis et de partis sans leadership.  Les mêmes têtes, les mêmes visages trônent dans les directoires de certains  partis depuis plus de vingt ans.

 

52 partis politiques et 926 candidats concourent pour combler 110 postes électifs à l' occasion des prochaines élections législatives et sénatoriales partielles.

 

II.                PLAN ECONOMIQUE

 

Haïti est encore mal classée dans le rapport sur l'environnement des affaires dans le monde.  En dépit des efforts timides de réhabilitation de certaines infrastructures routières, les infrastructures portuaires et le courant électrique sont parmi les plus chères de la région.

 

Le gouvernement ne se soucie pas de mettre en œuvre le document stratégique national sur la croissance et la réduction de la pauvreté dicté par les institutions financières internationales.  La promotion de la production nationale est un slogan.

 

La loi Hope II et les programmes d'ajustement structurel ne peuvent tenir lieu de politique économique.  Maintenant que la plupart des bailleurs de fonds internationaux annulent une partie de la dette externe d'Haïti, le gouvernement n'a pas encore présenté un plan de l'utilisation des économies réalisées sur le non-paiement de l'intégralité du service de la dette.

 

Le gouvernement pratique un relèvement du tarif douanier simplement dans le but de s'aligner sur celui pratiqué dans les pays de la CARICOM et non par souci de protection d'une production locale de biens et de services.

 

Le gouvernement accepte de signer les accords de partenariat économique (ape) avec l'union européenne et les pays ACP pendant que le pays importe tout ce qu'il consomme.

 

Le plan de développement du tourisme est un slogan. Le gouvernement n'a pas pris les dispositions nécessaires en vue d'exploiter valablement les richesses naturelles du pays.

 

III.             PLAN SOCIAL

 

Haïti est encore au bas du classement dans le rapport des Nations-Unies sur le développement humain.

 

Les Haïtiens prennent la mer pour fuir la misère et se font rapatrier par milliers des États-Unis, de Bahamas et des Iles turques et Caicos. Ils vivent un calvaire en République Dominicaine.

 

La Faculté de Médecine et de Pharmacie est fermée de puis plus de huit mois.  Les motifs de départ invoqués par les étudiants paraissaient légitimes.  Puis, ils se sont laissé manipuler par des politiciens nostalgiques d'instabilité.  Ils ont adopté un agenda à géométrie variable.

 

La société civile organisée n'est pas financièrement autonome.  Elle est tributaire du financement international.  Quand ce financement tarit, les projets de plaidoirie ferment.  Aujourd'hui les créneaux du secteur revendicatif sont réduits à la lutte contre le VIH-SIDA et le réchauffement climatique, thèmes chers aux altermondialistes.  C'est ce qui explique le manque ou l'absence de soutien à la mobilisation estudiantine.

 

L'insécurité resurgit et cause d'innocentes victimes au sein de la population en cette fin d'année.

 

Le Secrétaire Général des Nations-Unies choisit de doubler son Représentant spécial en Haïti par un Envoyé spécial charge de promouvoir l'image d'Haïti.

 

Ce faisant, il appointe un lobbyiste de luxe :Bill Clinton, pour prendre la direction d'une caravane d'investisseurs potentiels et d'organiser une conférence internationale sur l'investissement direct étranger en Haïti.

 

Les chambres de commerce haïtiennes n'avaient pas de projets concrets à présenter sinon que des projections sur Powerpoint sur les potentialités d'Haïti. 

 

Le Conseil de Sécurité des Nations-Unies continue de considérer Haïti comme une menace à la sécurité de la région, ce pour les besoins du maintien et du renouvellement du mandat de la MINUSTAH.

 

L'expert des Nations-Unies pour les droits de l'Homme s'érige en donneur de leçons et en défenseur du Conseil Électoral Provisoire, justifiant l'exclusion de partis politiques haïtiens de la course électorale.

 

C'est l'étranger qui planifie, finance et contrôle nos élections.

 

IV.             EN GUISE DE VŒUX

 

L'heure est grave.  Le temps de l'amateurisme, du messianisme et du populisme est révolu.  En deux cent cinq (205) ans d'existence à la fois comme pays et comme peuple, nous avons déjà tout essayé.  Sur le plan politique, nous avons essaye l'empire, la royauté et la république. Nous avons renversé des dictateurs doux, modérés et féroces.

 

Nous attribuons toujours nos échecs au mauvais sort du colonialisme.  Nous rejetons nos torts sur les autres.  Nous abandonnons nos responsabilités aux autres.  Nous recherchons la satisfaction et la joie chez d'autres. Nous sommes tout sauf des citoyens.  Nous sommes tout sauf des patriotes.

 

Haïti n'a pas un problème de ressources naturelles.  Le problème d'Haïti, ce sont les Haïtiens.  Le problème d'Haïti, ce sont les élites intellectuelles, religieuses, politiques, économiques et sociales.   Individuellement, l'Haïtien moyen réussit sous tous les cieux sauf en Haïti.  Le problème d'Haïti, c'est nous.

 

Nous attendons que l'autre vienne faire la révolution pour nous.  Nous accumulons les immondices partout.  Nous polluons nos rues, nos rivières et attendons que l'étranger vienne nous aider à curer nos canaux et à assainir notre environnement.  Nous n'aimons pas l'étranger.  Mais nous aimons son argent.  Nous n'acceptons pas la diaspora, mais nous aimons ses transferts d'argent.

 

 

La population est analphabète parce que nous ne construisons pas assez d'écoles.  La population est pauvre parce que nous ne lui donnons pas de travail.  La population est en mauvaise santé parce que nous ne construisons pas d'hôpitaux susceptibles de lui prodiguer des soins appropriés.  La population est en guenilles parce que nous laissons le soin au pèpè de le faire.  La population vit dans des bidonvilles  parce que nous ne lui avons pas construit des logements décents.

 

L'année 2010 sera ce que nous voulons qu'elle soit.  C'est l'année de la révision de la Constitution de 1987.  C'est une année électoral.  Ressaisissons-nous.  Organisons-nous.  Autrement, en 2011 nous allons nous retrouver avec un dictateur parasite, sans vision, sans parti et sans programme. La dictature est à nos portes.  Ce n'est pas la communauté internationale qui nous en libérera.  Au contraire! Arrêtons de gaspiller nos ressources et d'attendre les miettes des autres. L'aide étrangère n'a favorisé le développement nulle part sur la planète Cessons de donner raison à ceux qui croient que nous sommes incapables de donner une direction éclairée et efficace à notre pays.


dimanche 27 décembre 2009

Bulletin météo du dimanche 27 décembre 2009

 
Valable jusqu'au 29 décembre 2009
 
Situation synoptique dans la Caraïbe et  sur l'Atlantique
Un creux en surface longe les côtes nord de l'ile d'Haïti    ce matin. Quelques activités de pluie isolée restent encore possibles sur Haïti  ce soir et demain.
 
Prévisions pour Haïti
 Temps ensoleillé ce matin;
 Des passages nuageux cet après-midi et en début de soirée;
 Températures clémentes  en journée, fraiches en soirée;
 Possibilité de pluie isolée légère ce soir pour  les régions nord, nord-ouest, centre  et Artibonite, l'ouest , la grand-anse, les nippes et le sud du pays.
 
Prévisions  pour Port-au-Prince et environs
• Beau temps ce matin
• Quelques nuages en fin de journée;
• Tº. max. : 32ºC ; Tº min: 20ºC ;
• Chance de pluie isolée ce soir.
 
Lever & coucher du soleil pour Port-au-Prince
Aujourd'hui   27 dec.   Lever : 06h 20 mn    Coucher : 05h 21 mn
Lundi            28 dec.   Lever : 06h 20 mn    Coucher : 05h 22 mn
Mardi            29 dec.   Lever : 06h 21 mn    Coucher : 05h 23 mn
 
Esterlin Marcelin, Prévisionniste au CNM 
 

Bulletin météo marine du dimanche 27 décembre 2009
Valable jusqu'au 28 décembre 2009
 
PRÉVISIONS MARITIMES:
Zone côtière nord : 
Dimanche & lundi
 Vent du secteur est : 15-20 nœuds;   
 Hauteur des vagues : 5 à 7 pieds au large;
 Mer peu agitée sur le littoral, mais plus ou moins agitée au large ;
.
Golfe de la Gonâve :
Dimanche & lundi
 Vent du secteur   est: 10-15 nœuds;
 Hauteur des vagues : 3 à 5 pieds aujourd'hui,
 Mer peu agitée ;
 
Zone côtière sud :
Dimanche & lundi
 Vent du secteur est : 10-15 nœuds ce soir jusqu'à mardi ;
 Hauteur des vagues : 3 à 5  pieds;
 Mer peu agitée ;

Esterlin Marcelin, Prévisionniste au CNM 

jeudi 24 décembre 2009

Bulletin météo du jeudi 24 décembre 2009

Valable jusqu’au 26 décembre 2009

Situation synoptique dans la Caraïbe et sur l’Atlantique
Le front froid et le centre de basse pression (mauvais temps) se sont écartés définitivement de l’île d’Haïti ce matin.
En conséquence, le SPGRD annonce ce jeudi 24 décembre 2009 à 10h Am la levée d’alerte orange émise hier sur le pays face aux menaces de forte pluie et de coup de vent violent.

Prévisions pour Haïti
 Temps partiellement ensoleillé ce matin;
 Passages nuageux cet après-midi notamment dans la région nord du pays ;
 Températures clémentes en journée, fraiches en soirée;
 Chance de pluie isolée légère à modérée ce soir notamment dans le nord-ouest, le nord et le nord-est.

Prévisions pour Port-au-Prince et environs
• Temps clément ce matin
• Quelques passages nuageux en fin de journée;
• Tº. max. : 32ºC ; Tº min: 22ºC ;
• Faible chance de pluie ce soir.

Lever & coucher du soleil pour Port-au-Prince
Aujourd’hui 24 dec. Lever : 06h 19 mn Coucher : 05h 20 mn
Vendredi 25 dec. Lever : 06h 19 mn Coucher : 05h 20 mn
Samedi 26 dec. Lever : 06h 20 mn Coucher : 05h 21 mn

Jacquet Jackson, Prévisionniste au CNM


Bulletin météo marine du jeudi 24 décembre 2009
Valable jusqu’au 25 décembre 2009

PRÉVISIONS MARITIMES:
Zone côtière nord :
Jeudi & vendredi
 Vent du secteur sud-ouest à sud : 10-15 nœuds, devenant nord-est à est : 10-15 nœuds vendredi ;
 Hauteur des vagues : 5 à 7 pieds;
 Mer plus ou moins agitée ;
 Les voiliers doivent prendre des précautions en mer.

Golfe de la Gonâve :
Jeudi & vendredi
 Vent du secteur sud-est à sud: 10-15 nœuds;
 Hauteur des vagues : 4 à 7 pieds aujourd’hui, mais allant de : 3 à 5 pieds demain ;
 Mer plus ou moins agitée ;

Zone côtière sud :
Jeudi & vendredi
 Vent du secteur sud-est à sud 10-15 nœuds, devenant nord-est demain ;
 Hauteur des vagues : 4 à 7 nœuds aujourd’hui, diminuant de : 3 à 5 pieds demain;
 Mer plus ou moins agitée ;

Jacquet Jackson, Prévisionniste au CNM

La complicité des hôtels dans l’exploitation sexuelle des enfants de rue.

Cyrus Sibert à l\

(Photo de Cyrus Sibert
by Christian Abraham of CONNPOST)

 

Par : Cyrus Sibert, souvenirfm@yahoo.fr

Le Ré.Cit.- Réseau Citadelle, Cap-Haïtien, Haïti.

www.reseaucitadelle.blogspot.com

 

Les recherches sur la situation d'exploitation sexuelle que subissaient les enfants de rue de la ville du Cap-Haitien, mettent à nu l'incroyable. Depuis notre 1er reportage sur la situation au mois d'octobre 2007 sur Radio Kontak Inter, des personnalités de la bourgeoisie capoise nous approchent, pour plaider en faveur du prédateur sexuel. Des interventions continues allant jusqu'à nous proposer de trouver un arrangement avec le Directeur du ''Projet Pierre Toussaint''. Des étrangers très actifs sur le terrain, à partir d'organisations non-gouvernementales (ONG), font pression sur les victimes. Ils supportent ouvertement les complices de Douglas et mettent en place une campagne de dénigrement visant à ternir l'image des victimes et de leurs supporteurs. Les enfants qui ont osé témoigner sont  qualifiés de menteurs.  Selon les amis du pédophile, ils seraient payés par deux adjoints de Douglas qui les manipulent pour prendre la direction du projet. Quant à Cyrus Sibert il est motivé par l'argent, disent-ils. C'est aussi le cas pour l'inspecteur Myrthil, le principale responsable du dossier au sein de la Brigade de Protection des Mineurs de la Police Nationale d'Haïti.

A RESEAU CITADELLE, nous avions qualifié ces personnes de naïves. On ne pouvait jamais imaginer que des êtres humains de la bourgeoise capoise et des acteurs d'Organisations Humanitaires auraient été aussi durs envers les enfants victimes. Nous nous sommes mis au travail avec l'espoir que les preuves et les témoignages aideront ceux qui refusent de croire et de changer de position.

En deux ans, nous avons fait des progrès en ce sens. Ce qui a été un simple reportage de Cyrus Sibert est devenu un dossier important. Après quatre investigations dont plusieurs réalisées par les institutions des Etats-Unis, y compris le Département d'Etat, Douglas Perlitz a été incarcéré. Un Grand Jury a décidé de l'inculper pour abus sexuels sur mineurs et voyage avec intention de se livrer à la pédophilie. A ce niveau, on croyait que les supporteurs de la bourgeoisie capoise et des ONGs américaines allaient changer de position et reconnaitre la force des faits.

Le 14 décembre 2009, notre consternation initiale a atteint un nouveau sommet quand les deux confrères de la presse américaine soit de CONNECTICUT POST nous ont conseillé d'être prudents avec  certains hôtels de la ville, vu que des responsables de ces institutions leur ont clairement dit qu'ils ne nous aiment pas et leur ont conseillé de ne pas nous rencontrer.  Ils n'arrêtaient pas de nous poser la question : Comment une société peut-elle tolérer de tel comportement durant 10 ans sans réagir ? Pourquoi la justice capoise est aussi lente ? Pourquoi les victimes ne sont pas dans un centre dans le cadre d'un programme d'appui psychologique ? Qu'est ce qui explique qu'un tel dossier qui domine l'actualité à Connecticut soit minimisé en Haïti ?

Nous avons pu comprendre que la position des supporteurs de Douglas n'est pas causée par des erreurs de faits. C'est une position cynique qui traduit l'état d'esprit de la bourgeoise haïtienne. C'est un comportement qui mérite une réponse appropriée,  car malheur à ceux qui violent la règle numéro 1 à savoir : Ne jamais sous-estimer notre détermination.

Il existe au Cap-Haitien, et nous sommes surs que c'est le cas dans tout le pays, des hommes d'affaires du secteur Hôtelier qui supportent des touristes sexuels. On nous signale que des étrangers invitent sans problèmes des mineurs, des petites filles et des petits garçons, dans leurs chambres d'Hôtel. Nous ne savons pas encore si ces propriétaires d'Hôtel abusent aussi sexuellement des enfants, mais nous disposons de témoignages pertinents sur leur tolérance complice en faveur des pédophiles. Nous sommes quand même troublés par le mobile de ceux qui supportent malgré les faits Douglas Perlitz.

Nous savons qu'avec les crises sociopolitiques à répétition, les hôtels, les restaurants et d'autres opérateurs du secteur touristique font face à de graves difficultés. Douglas représentait pour les propriétaires d'Hôtel, de Restaurant et de Plage une source de revenu considérable. Car il avait l'habitude d'amener 60 à 70 enfants vivre le confort de ces lieux interdits aux enfants de rue. Il y a aussi les groupes de visiteurs venus de plusieurs communautés des Etats-Unis pour visiter le projet. Pour dépenser 2 millions de dollars US dans une petite ville comme Cap-Haitien, il faut tout un réseau de complices. Des gens sont devenus riches grâce à Douglas Perlitz et son emprisonnement constitue une perte énorme.   

Pour les expatriés engagés dans des projets humanitaires sur le terrain Douglas était un parrain. Il dépannait ses compatriotes, des jeunes universitaires américains qui  cherchent à leur tour à créer leur empire à partir de quelques œuvres humanitaires. On n'a qu'à observer la stratégie d'une américaine très connue sous le nom de Sasha Kramer, celle du prêtre défroqué pédophile Ron Voss, suivie de Douglas Perlitz pour mieux comprendre le processus de mise en place du réseau d'influence et d'exploitation par certains ressortissants nord américains en Haïti.

Sasha Kramer :

1er    Elle arrive en Haïti comme missionnaire ou volontaire dans une petite activité de développement communautaire.

2e    Elle s'appuie sur les contradictions politiques, pour se donner une base sociale.

3e    Elle se montre fanatique du régime en place (Lavalas) pour avoir plus d'influence et dominer l'administration publique. 

4e    Elle supporte tous ses amis expatriés même quand ils se livrent à des activités illégales, immorales et corrompues. Certes, elle développe un projet louable de traitement de déchets, mais son support aveugle à Douglas soulève certaines questions très préoccupantes.

5e    Elle maintient de bon rapport avec la bourgeoisie locale - même anti-Aristide - qui l'aide à influencer les événements en faveur de ses amis expatriés. En effet, sa position politique n'est rien d'autre qu'un moyen de garantir son accès aux quartiers populaires de Shada, de Lafossette…

Le prêtre américain Ron Voss qui a reconnu avoir abusé sexuellement des petits garçons à Indiana a fait la même chose :

1e   Il est arrivé en Haïti comme missionnaire

2e   Il devient responsable de l'encadrement des religieux fraichement arrivés en Haïti

3e   Il se livre à des activités politiques pour s'identifier au mouvement Lavalas et mettre en place ses projets dans les quartiers populaires de Port-au-Prince afin de mieux exploiter les enfants démunis.

4e   Il participe à des manifestations en faveur d'Aristide et des immigrants haïtiens en Floride, cherche des occasions pour se faire photographier avec le Président Aristide.

5e   Il utilise ses relations pour consolider ses bases et se livrer à l'exploitation sexuelle des enfants dans les quartiers populaires.

6e  Dénoncé en 2005 par une organisation américaine de défense des enfants, il fut emprisonné et profita de l'évasion du Pénitencier national pour  se réfugier dans les Iles Bahamas.  

[Lisez : L'Affaire Perlitz risque de mettre à nu un réseau complexe d'activités pédophiles en Haïti. (http://reseaucitadelle.blogspot.com/2009/10/laffaire-perlitz-risque-de-mettre-nu-un_14.html)]

Douglas Perlitz avait cheminé de la même façon :

1er   Missionnaire en Haïti

2e    Décide de monter son ONG avec un projet d'éclat.

3e    Se positionne du coté du pouvoir en place et de la force politique dominante

4e    Exhibe photos et livres d'Aristide pour pouvoir tisser des liens politiques, dominer l'administration publique et consolider son ONG.

5e    Noue des liens avec la bourgeoisie locale - même anti-Aristide

6e    Se livre à l'exploitation sexuelle des enfants de rue avec l'espoir que son influence et ses amis lui garantira l'impunité.

7e   Dénoncé, il se réfugie chez son ami Ron Voss dans les Bahamas. 

En résumé, la stratégie consiste à :

- tirer profit de nos différends politiques,

- exploiter la faiblesse de l'Etat et d'offrir des services à la population,

- utiliser le régime en place (duvalieriste, aristidien ou prévalien), donc l'appareil étatique, pour dominer l'administration publique ou de la paralyser quand c'est nécessaire,

- soudoyer la bourgeoisie locale et les affairistes sans scrupule de la classe moyenne pour construire une sorte d'immunité,

- se livrer à des actes d'abus et d'exploitation de toute sorte et défendre le clan à tout prix.

Par exemple, dans l'affaire Douglas Perlitz inculpé par un grand Jury américain pour abus sexuels sur les enfants de rue, Sasha Kramer mène une campagne qui consiste à :

- dénigrer ceux qui dénoncent l'inacceptable,

- supporter les complices et  encourager d'autres  victimes à mentir à la police et la justice haïtienne ou américaine.

Au centre-ville de Cap-Haitien, un appartement est loué pour loger un ''Groupe de 6 jeunes'' anciens victimes mais qui acceptent de défendre le prédateur.  Alors que la majorité des enfants victimes dorment sur les trottoirs de la ville ou à la belle étoile, les 6 victimes qui acceptent de cacher la vérité sont récompensées. Ils constituent le fer de lance de la campagne d'intimidation et exercent des pressions sur d'autres enfants victimes allant même jusqu'à proférer des menaces contre les employés qui  acceptent de coopérer avec la police et la justice.

Toutefois, depuis l'arrestation du Prédateur sexuel et son incarcération à Connecticut le 14 juillet 2009, ils reçoivent moins de fonds. Sasha s'organise pour leur assurer le minimum. Aussi, sont-ils bien perçus aux yeux des éléments de la bourgeoisie locale qui cherchent désespérément à étouffer l'affaire. Les  avantages promis par Perlitz sont ainsi dans l'impasse et ces jeunes deviennent plus menaçants.

La lenteur de la justice haïtienne dans ce dossier leur facilite la tache, car impunément, ils peuvent accuser n'importe qui d'avoir empoché de l'argent, pour détruire Douglas. Les excès de zèle des jeunes qui sont pris en charge par Sasha leur pousse à menacer d'autres enfants de rue sans abri qui refusent d'adopter leur position.

[Lisez : Une firme d'intelligence travaille à manipuler les victimes du Projet Pierre Toussaint au Cap-Haitien. (http://reseaucitadelle.blogspot.com/2009/11/une-firme-dintelligence-travaille.html)]

Pourtant, il est facile de revivre l'intrépidité et la dignité de nos ancêtres quand ces victimes déclarent à qui veut l'entendre : « Nous avons été victimes, nous n'avons pas peur de le dire. Douglas n'est pas le Bon Dieu, même quand nous souffrons dans la rue nous n'allons pas accepter ces conditions. Nous dénonçons ses abus,  nous sommes prêts à aller jusqu'au bout, nous n'avons pas peur de mourir. » Ils criaient ainsi quand nous leur avons demandé de ne pas parler à haute voix, de peur que les passants n'apprennent leur situation. Nous étions satisfaits de cette réaction faite en présence des journalistes du Connecticut Post. Au moins, les visiteurs sauront que tous les haïtiens ne sont pas des invertébrés. De plus, la souffrance ne justifiant pas l'immoralité, même des enfants de rue démunis peuvent faire preuve de dignité et dire non.

Le silence du Maire de la ville du Cap-Haitien dans le dossier Douglas Perlitz traduit fidèlement la situation d'influence de ce réseau mafieux sur l'administration publique. Sasha Kramer a supporté la campagne électorale du Cartel en place qui dirige la ville du Cap-Haitien. Comme nous l'avions signalé, elle dispose des liens solides au sein de la bourgeoisie. Donc, le Dossier Douglas Perlitz n'avancera pas. Même avec son comportement envahissant, Michel Saint-Croix continue d'éviter le sujet. Le maire n'a rien fait pour encadrer les victimes. N'était-ce l'intervention des Nations Unies et de l'Ambassade des Etats-Unis, Perlitz serait encore en Haïti. Du coté haïtien, seule la Police Nationale d'Haïti (PNH) a fait un travail digne de respect.

Comme nous l'avons dit plus haut, des affairistes de la bourgeoisie locale, liés au secteur hôtelier, cherchent à maintenir les enfants de rue dans l'exploitation sexuelle. Dans le cadre de leur complicité, ils acceptent que des étrangers, des touristes sexuels séjournent dans leurs hôtels avec des mineurs (petits garçons et petites filles). Les autorités locales, spécialement la Mairie, ne prennent aucune mesure pour réprimer de tel comportement.  Une situation qui nous porte à nous demander si la défense de l'Enfant haïtien ne nécessite pas une approche de ''lutte de classes sociales''. Car, la bourgeoisie haïtienne et les arrivistes soumis de la classe moyenne, devenus Maires, parlementaires ou leaders de la société civile, continuent de regarder les enfants démunis avec mépris. On dirait qu'un enfant n'est digne de respect et de protection que s'il est issu d'une des familles de la classe dominante. Pour ces haïtiens, les enfants du peuple (les paysans et les pauvres des bidonvilles) peuvent continuer à subir tous les abus et exploitations imaginables, pourvu que cela ne leur empêche pas de s'enrichir. Toutefois, il y a encore des gens honnêtes et sérieux dans notre société en déclin, car une pension de la ville a expulsé un citoyen canadien parce qu'il avait pris l'habitude de  faire monter des fillettes dans sa chambre.

Joyeux Noël!

RESEAU CITADELLE (Ré.Cit.), le 23 décembre 2009, 22 hres 27.