Follow by Email / Suivez nous par Email.-

mardi 22 décembre 2009

Coopération RESEAUCITADELLE / CONNECTICUT POST sur le dossier Douglas Perlitz.

 

D.J. Mathieu, Christian Abraham, Cyrus Sibert et Mayko Michael au local de Radio Souvenir FM

(Photo by Edrick)

 

Mayko Michael, Jean Guy Cherenfant (translator) et Cyrus Sibert analysant un dossier confidentiel.

(Photo by Christian Abraham of CONNECTICUT POST.)

 

Par Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti.

Radio Souvenir FM, 106.1 : souvenirfm@yahoo. fr

Le Ré.Cit. (Réseau Citadelle) :

www.reseaucitadelle .blogspot. com

 

Du 14 au 21 décembre 2009, deux journalistes de Connecticut Post ont séjourné dans la ville du Cap-Haitien dans le but de retracer toute histoire autour du Projet Pierre Toussaint et les accusations impliquant son Directeur Douglas Perlitz dans des actes d'exploitations sexuelles. Mayko Michael et Christian Abraham respectivement reporteur et photographe ont visité plusieurs institutions et rencontré des témoins à charge et à décharge. La Brigade de La Protection des Mineurs de la PNH (BPM/PNH), ayant ordonné aux victimes de ne rencontrer personne sur le dossier à cause des manœuvres des supporteurs influents de l'accusé, le gros des victimes n'ont pas pu rencontrer les visiteurs. Ils ont Juste interviewé deux victimes rencontrées au hasard. La BPM/PNH semble suivre la stratégie de la Justice américaine, car au mois d'octobre dernier, l'enquêteur américain responsable de l'affaire nous avait dit : Nous disposons de plus de preuves qu'ils n'osent espérer. Je ne peux pas vous en parler, car nous comptons maintenir notre adversaire dans le noir pour mieux le démolir au tribunal. De plus, rendez nous un service ! Attendez notre départ avant de parler de notre visite !

 

Etant à la recherche de la vérité, Réseau Citadelle a mis à la disposition des confrères de la presse américaine tous les dossiers internes sur lesquels il a travaillé.  Nous n'avons pas agi comme les membres de la bourgeoisie capoise, supporteurs et bénéficiaires des largesses de Perlitz, qui conseillaient aux deux journalistes américains de nous éviter. Nous leur disons que cette tactique fut contre productive car elle donnait l'impression qu'ils avaient quelque chose à cacher.

 

Ainsi, nous avons encouragé les deux reporteurs de Connecticut Post à rencontrer le plus grand nombre de personnes possibles et surtout les Jeunes du ''Groupe de 6'' qui supportent sans réserve Douglas Perlitz et souhaitent sa libération. L'idée n'est pas de masquer la vérité en vue de condamner un homme, mais de confronter les arguments et les informations pour une meilleure connaissance de l'histoire et la justice.

 

Jusqu'à présent, les faits renforcent notre hypothèse de départ : « Douglas Perlitz utilisait le Projet Pierre Toussaint pour exploiter sexuellement des enfants de Rue de Cap-Haitien. »

 

Cette visite des deux journalistes du Connecticut Post nous a permis de progresser dans notre travail sur le niveau d'implication d'opérateurs du secteur hôtelier dans l'exploitation sexuelle des enfants de rue.

 

Un dossier à suivre !

 

N.B. Des photos sur la visite des journalistes de CONNECTICUT POST sont disponibles au bas de la page du Blog. 

 

RESEAU CITADELLE (Le Ré.Cit), le 22 décembre 2009, 11 heures 20. 


Aucun commentaire: