Follow by Email / Suivez nous par Email.-

samedi 2 janvier 2010

Bonne Année 2010: Liberté, Sécurité...Mes Voeux pour Haiti. By Parnell Duverger

Bonne Année 2010 :  Liberté, Sécurité, Union, Paix, Travail.

 

Mes Voeux Pour Haiti

 

Parnell Duverger

Fort Lauderdale, Florida, USA

1er janvier 2010

 

Pour les Haitiens, le premier jour du nouvel an signifie beaucoup plus que le début d'une année nouvelle célébrée par tous les peuples du monde, dans un concert d'espoirs d'une vie meilleure pour chacun de nous, selon nos souhaits individuels.   Pour nous, fils et filles d'Haiti, c'est surtout l'occasion de commémorer la réalisation du rêve Haitien de liberté, et l'accomplissement du serment prêté par les pères et mères fondateurs de notre pays de « nous créer une patrie où le nègre Haitien se sent réellement souverain et libre ».

 

Après 206 ans d'une indépendance nationale toujours compromise autant par l'égoisme des uns que la perfidie ou encore l'insouciance de certains autres, la poursuite de notre rêve de liberté se heurte encore aux pratiques dictatoriales et brutales de ceux qui s'approprient le monopole du pouvoir politique par la violence ou par la ruse, pour assouvir des besoins personnels immoraux et généralement inavouables, et bafouer ainsi les désirs de notre majorité nationale de vivre sous l'empire des lois auxquelles seuls les grands peuples se soumettent, et sous la protection des institutions de la liberté qui garantissent le progrès économique et social, dans le plein exercice de nos droits individuels affirmés dans la constitution en vigueur dans notre pays.  Mon premier voeu pour ce nouvel an est donc que nous puissions débarasser notre pays des terroristes qui kidnappent et assassinent sous les ordres de dirigeants politiques incompétents, corrompus et vaniteux, qui nous privent de nos libertés individuelles afin de régner en maitres absolus des vies et des biens, grâce à ce climat  permanent d'insécurité et de peur qu'ils entretiennent si savamment.

 

Ainsi, les tenants et propagandistes de la lutte des classes poursuivent leur oeuvre de division et de destruction de la société Haitienne.  Il nous faut donc mettre hors d'état de nuire ces forces du mal dont la présence et les cruels agissements rendent impossible l'opération normale des entreprises industrielles et commerciales, qui ne peuvent que fermer leurs portes face à la violence permanente et généralisése, mettant des milliers d'individus au chômage et poussant des dizaines de milliers d'autres dans le rang des pauvres.  Nous devons unir notre nation dans la volonté de forger et de maintenir la paix sociale, indispensable pré-requis à la création des centaines de milliers d'emplois qui feront reculer le chômage, et la pauvreté qui l'accompagne.  Je souhaite que l'année 2010 marque le début de la révolution tranquille en Haiti, que prônait notre regretté Dr. Gérard Etienne, et dans laquelle s'inscriront aussi une nouvelle culture de liberté dans notre pays, la seule qui soit compatible avec le rêve Haitien de nos ancêtres, de nous-mêmes et de nos fils et filles, ainsi que la version Haitienne de la culture et du leadershilp d'éxécution que promouvoit le logicien Haitien Ray Killick.  Forte de ces nouvelles considérations, et de notre vision nouvelle de la refondation de l'Etat Haitien, une nouvelle Haiti naîtra de l'application des concepts modernes de la science économique qui assurent une croissance accélérée et redistributrice pour une Haiti libre, prospère, plus juste, plus solidaire et plus fraternelle.

 

L'accumulation de la richesse, dans une prospérité économique continuelle assurée par une croissance économique d'au moins 10 % l'an, sur la longue période, et une politique de l'emploi qui protège notre main-d'oeuvre nationale des affres du chômage et des maux de la pauvreté, une politique de santé qui renforce la capacité de travail de notre population, et une politique d'éducation nationale qui assure la double compétitivité domestique et internationale de nos jeunes diplômés, sont autant de repères que nous aiderons un gouvernment de transformation nationale à établir et à accomplir pour la conquête et le maintien de cette prospérité qui est à notre portée, et sans laquelle le rêve Haitien de liberté demeurera largement inaccompli.

 

Bonne Année à tous.

 

Que le Dieu Tout-Puissant bénisse notre patrie et nos familles.

 

Cordialement,

 

 

Parnell Duverger

Fort Lauderdale, Florida

1er Janvier 2010.

 


Aucun commentaire: