Follow by Email / Suivez nous par Email.-

jeudi 29 avril 2010

Des sinistrés du 12 janvier organisent un défilé de mode au Cap-Haitien.



Par : Cyrus Sibert, souvenirfm@yahoo. fr
Le Ré.Cit.- Réseau Citadelle, Cap-Haïtien, Haïti.
www.reseaucitadelle .blogspot. com

Le lundi 19 Avril 2010, l'Impérial Ecole de Haute Couture et Manufacture (EHCM), dans le cadre de l'opération KOLE ZEPOL instaurée par des membres de la société civile capoise en faveur des sinistrés du séisme du 12 janvier 2010 réfugiés au Cap-Haitien, a organisé un défilé de mode.

Sur 180 étudiants, 95 dont 48 garçons, tous, victimes du séisme du 12 janvier 2010, ont défilé avec des vêtements cousus par eux-mêmes. Ils sont à leur 33eme jour de travail dans le cadre d'un programme de 1 an débuté le lundi 1er mars 2010.

Me Carry Hyppolite, Jean Raymond Saint-Hubert et Madame Azmire C. Emilien sont les initiateurs de ce mouvement citoyen qui a permis à des jeunes sinistrés d'avoir une activité utile, dans l'attente d'un véritable programme gouvernemental de prise en charge des victimes.

Dans leur allocution de circonstance, les organisateurs ont salué l'engouement des jeunes pour la formation. Malgré les problèmes de chaises, de tissus et d'autres fournitures pour les travaux pratiques, les jeunes ont répondu présents. Ils se sont défoncés pour assimiler les techniques de la Haute couture.


Cette initiative louable de personnalités crédibles de la société civile capoise, n'a pas reçu les supports escomptés. Les demandes de nourriture adressées au PAM (Programme Alimentaire Mondiale) sont restées dans réponse. Selon des témoignages, le Maire de la ville du Cap-Haitien - Michel Saint-Croix n'apporte pas son soutien au programme parce qu'il n'est pas son initiateur. A ses yeux, une telle activité est sans retombées politiques.

Seul le Consul Dominicain au Cap-Haitien a visité les étudiants et les dirigeants du programme KOLE ZEPOL. Le diplomate de la République voisine a ainsi promis d'apporter une aide significative aux 180 étudiants du Programme KOLE ZEPOL.

Dans l'attende d'un support mérité, le lundi 19 avril 2010, 95 des 180 jeunes étudiants ont défilé, présentant au public capois les fruits de 33 jours d'apprentissage et de travail. Un défilé qui prouve qu'en dehors des acteurs bien pourvus en moyens de propagande les présentant, suivant une approche paternaliste, comme les sauveurs d'Haïti, la société haïtienne se prend en charge. Il existe à travers le pays des initiatives en faveur des victimes du séisme du 12 janvier 2010 qui méritent d'être encouragées. L'aide internationale devrait aller en faveur de ces actions pratiques non-partisanes et non-électoralistes qui visent réellement le bien des personnes victimes du séisme qui a frappé Port-au-Prince, la capitale d'Haïti.

RÉSEAU CITADELLE (Ré.Cit.), le 29 Avril 2010, 17 hres 11.

Aucun commentaire: