Follow by Email / Suivez nous par Email.-

jeudi 14 octobre 2010

Des victimes de Douglas Pelitz reprennent progressivement le chemin de l’Ecole.




Des victimes de Douglas Pelitz reprennent progressivement le chemin de l'Ecole.


Par Cyrus Sibert, Cap-Haïtien, Haïti.
Radio Souvenir FM, 106.1 :
souvenirfm@yahoo. fr

Le Ré.Cit. (Réseau Citadelle) : www.reseaucitadelle.blogspot.com

 

Grace aux contributions financières de Paul Kendrick – SNAP, de Ruth Moore – STTOP, de Sophia Martelly, l'épouse de Michel Martelly -  « Fondation ROSE ET BLANC », des jeunes victimes de Douglas Perlitz retournent à l'Ecole progressivement.


Il y a environ 2 semaines que nous avions activé la sonnette d'alarme sur la situation des jeunes victimes de pédophilie qui souhaiteraient retourner à l'école. Cette situation m'avait détruit le moral. Je ne pouvais pas voir mes enfants prendre la route de l'école et regarder ces jeunes devant ma porte à longueur de journée me demandant « Chef koman lekol la ye ». Car je savais le symbolisme de la reprise des activités scolaires sur leur état d'âme. Apres chaque relation sexuelle le Directeur du Projet Pierre-Toussaint, Douglas Perlitz, leur répétait de garder la bouche cousue de peur qu'ils ne perdent les avantages éducatifs et matériels qu'ils tirent du projet. Et de fait, depuis environ 2 ans, ils étaient contraints d'interrompre leurs activités scolaires suite à la fermeture de l'Ecole, en conséquence de leur décision de dénoncer les abus de Perlitz.


En 2009, seulement 4 parmi eux ont pu, garce à l'aide de supporteurs de Douglas, aller à l'Ecole. Les amis et défenseurs inconditionnels de Douglas avaient agi en ce sens pour voir dans quelle mesure les victimes pourraient changer de témoignage. Face à leur volonté de maintenir leur accusation, ceux qui avaient pu bénéficier de ce support financier tactique de la part des amis-inconditionnels de Douglas Perlitz ont été abandonnés à eux même. Ils ont pu terminer l'année scolaire grâce à la bonne volonté de certains directeurs d'Ecole qui ont apprécié leur performance. Paul Kendrick, Magarette Joseph et moi (Cyrus Sibert) avons pu les soutenir  pour qu'ils puissent achever l'année scolaire. Nous avions contribué personnellement et/ou promis aux Directeurs d'Ecoles que l'argent allait arriver.  Après les examens de fin d'année scolaire, grande était notre joie de constater que l'un d'entre eux initiale S.N. –nous utilisons des initiales pour protéger l'identité des victimes – est sorti lauréat de sa classe de 8e Année Fondamentale, E.D. en est sorti 2e lauréat, J.C.J. a réussi les examens de 9e Année Fondamentale et S.H. a réussi aussi les examens de baccalauréat 1er partie. Ils ont pu performer malgré les difficultés économiques et psychologiques liées à leur situation de jeunes abandonnés et traumatisés qui doivent rencontrer des enquêteurs, répéter leur vécu et revivre la situation humiliante qu'ils ont subi au projet Pierre Toussaint a chaque phase du combat pour la justice.


L'école est aux yeux de ces jeunes le symbole de leur réhabilitation sociale, elle est pour le moment la meilleure thérapie post-trauma. Je ne pouvais ne pas me sentir attristé par leur situation.


Je remercie tous ceux qui ont écouté mes lamentations, ceux qui ont envoyé un email de consolation, ceux qui ont aidé à faire circuler le message.


Concrètement nous avons reçu : 5,000 de C3Group, des livres et une promesse d'un chèque de 1000 dollars de la « Fondation Rose et Blanc ». Quant aux amis américains, à travers Paul Kendrick nous avons reçu 1100 dollars US et des conseils tactiques me demandant d'envoyer les jeunes un après un, car l'espoir de recueillir des fonds nous permettant d'envoyer tout le monde à l'école en même temps était devenu irréaliste. Jacques Théard, en plus de ses démarches qui nous ont permis de recevoir une aide alimentaire de Food for the Poor, nous aidant a épargner sur les achats de nourriture pour mieux faire face aux frais scolaires, a promis 200 dollars à la fin du mois. Accidenté et convalescent, il continue d'intercéder auprès des hommes de bonne volonté en faveur des victimes. Sa présence est vraiment utile au coté de Paul Kendrick, l'infatigable. Il y a aussi la psychologue du Projet Pierre Toussaint Magarette Joseph qui a fait une contribution de 5,000 gourdes. Ce qui nous a aidé à  payer la confection d'uniformes pour 3 jeunes. Faut-il insister que la Fondation ROSE & ROUGE a fait une contribution qui nous aidera à avancer plus rapidement. La promesse de livres pour environ 15 jeunes, accompagnés d'un chèque de 1,000 U.S. est pour nous une contribution qui nous permettra d'envoyer le plus de jeunes à l'école en attendant l'exigence de verser  l'écolage.  


Ce 14 octobre 2010, le nombre de ceux qui sont déjà allés à l'école est de six (6) jeunes sur 20. Nous espérons avant la fin du mois que tous les autres pourront avoir satisfaction.


RÉSEAU CITADELLE (Le Ré.Cit.), le 14 Octobre 2010, 18 heures 53.

____________________

"La vraie reconstruction d'Haïti passe par des réformes en profondeur des structures de l'État pour restaurer la confiance, encourager les investisseurs et mettre le peuple au travail. Il faut finir avec cette approche d'un État paternaliste qui tout en refusant de créer le cadre approprié pour le développement des entreprises mendie des millions sur la scène internationale en exhibant la misère du peuple." Cyrus Sibert
Reconstruction d'Haïti : A quand les Réformes structurelles?
Haïti : La continuité du système colonial d'exploitation  prend la forme de monopole au 21e Siècle.
WITHOUT REFORM, NO RETURN ON INVESTMENT IN HAITI (U.S. Senate report.)

Aucun commentaire: