Follow by Email / Suivez nous par Email.-

jeudi 11 novembre 2010

Cap-Haitien choléra, panique et pénurie de médicaments.

Un stock de médicaments commandés par le Ministère de la Santé publique dans le nord en République voisine aurait été bloqué a Ouanaminthe par la douane qui exige des papiers légaux en termes de franchises.

Entre-temps l'organisation OPS/OMS aurait en sa possession un stock de médicaments disponibles qu'elle refuse de distribuer a d'autres acteurs que l'organisation "Médecins sans frontières" alors que sur le terrain le nombre de décès augmente.

Selon les parents de certains patients, le personnel medical haïtien a peur des malades, les étrangers sont les seuls a faire preuve d'engagement et de maîtrise de la situation. Cent (100) médecins cubains seraient en route en vue d'aider les malades.

Il existe au Cap-Haitien une situation de panique face au choléra. Les chauffeurs de taxi refusent de transporter toute personne malade. Il est de plus en plus difficile de transporter un malade a l'hôpital. Des témoins racontent avoir vu des malades transportés a la main.

Dans les pharmacies, des produits pour le traitement de l'eau destinée a la consommation sont quasi inexistants. Impossible de se procurer un comprimé d'Aquatab.

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haitien.
Envoyé par mon BlackBerry de Digicel

Aucun commentaire: