Follow by Email / Suivez nous par Email.-

lundi 15 novembre 2010

Flash! La PNH et la Minustah réagissent contre les émeutiers. Des commissariats incendiés.

Après avoir repliées dans leurs bases, suite aux émeutes déclenchées dans la matinée de ce lundi dans la ville du Cap-Haitien, les forces de l'ONU sont resorties déterminées a mater le mouvement de protestation.

Selon nos sources, le mouvement est parti dans des quartiers populaires en réaction contre l'absence de service dans la ville pour aider le peuple face au choléra. Des barricades ont été exigées tôt ce matin, l'arrivée de la Minustah dont les contingents nepalais sont accusés d'introduire la maladie dans le pays, a aggravé la situation, transformant la protestation en mouvement anti-Minustah.

A l'hôpital Justinien, on a recensé six (6) blessés par balles dont un enfant atteint a la mâchoire et un homme au coup.

Une source a l'intérieur du mouvement dément toute mainmise d'un secteur. Il a présenté la réaction violente de la PNH comme preuve que le pouvoir inquiet a donné l'ordre de sévir contre les émeutiers. Il s'est dit déterminer a aller jusqu'au bout, n'écartant pas la possibilité de tirer sur la Minustah si nécessaire avec ceux dont ils disposent dans les bidonvilles.

Des posters du candidat de l'INITE sont déchirés ou brûlés. Les avant-postes de Barrière Bouteille et de Pont-neuf sont en flamme en réaction aux interventions de la police qui a tiré sur la foule et fait des blessés.

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
15 novembre 2010
www.reseaucitadelle.blogspot.com
Envoyé par mon BlackBerry de Digicel

Aucun commentaire: