Follow by Email / Suivez nous par Email.-

mardi 9 novembre 2010

Haïti-Choléra : Le gouvernement haïtien dépassé dans sa gestion politique de l’épidémie.

Haïti-Choléra : Le gouvernement haïtien dépassé dans sa gestion politique de l'épidémie.


Par Cyrus Sibert, Cap-Haïtien, Haïti.
Radio Souvenir FM, 106.1 :
souvenirfm@yahoo. fr

Le Ré.Cit. (Réseau Citadelle) : www.reseaucitadelle.blogspot.com

 

La situation sur le terrain laisse à penser que le gouvernement haïtien fait une gestion politique de l'épidémie du choléra en Haïti. Cette décision serait liée aux élections qui auront lieu en Haïti. René Préval et la Communauté internationale, dans leur logique de CONTINUITE, cherchent à minimiser la situation réelle de l'épidémie.


Le nombre de personnes infectées et/ou succombées est nettement supérieur aux chiffres publiés dans les Rapports du Ministère de la Santé  Publique.  Une situation qui empêche les familles de bien évaluer la situation.


A chaque rue, dans chaque quartier, à Sainte-Philomène, dans la zone de Barrière Bouteille et au centre ville, il y a partout une histoire de personnes hospitalisées suite à un vomissement aigu et à une diarrhée.


Ils sont nombreux les cas de personnes décédées rapportés par la population. Après chaque décès, les cadavres sont confisqués par les autorités ce qui facilite leur contrôle sur les statistiques.   


Le gouvernement haïtien refuse de s'avouer dépassé par la situation pour des raisons électorales.


Haïti s'achemine vers une catastrophe sanitaire et de santé publique. Cyniques dans leur obsession du pouvoir, les autorités sont déjà complices de n'avoir pas informé la population sur la réalité.


Il faut des mesures d'urgence à la hauteur de la catastrophe qui nous guette.  Personnellement, dès demain, mes enfants n'irons pas à l'école.


RÉSEAU CITADELLE (Le Ré.Cit.), le 09 Novembre 2010, 15 heures 14.

____________________

"La vraie reconstruction d'Haïti passe par des réformes en profondeur des structures de l'État pour restaurer la confiance, encourager les investisseurs et mettre le peuple au travail. Il faut finir avec cette approche d'un État paternaliste qui tout en refusant de créer le cadre approprié pour le développement des entreprises mendie des millions sur la scène internationale en exhibant la misère du peuple." Cyrus Sibert
Reconstruction d'Haïti : A quand les Réformes structurelles?
Haïti : La continuité du système colonial d'exploitation  prend la forme de monopole au 21e Siècle.
WITHOUT REFORM, NO RETURN ON INVESTMENT IN HAITI (U.S. Senate report.)

Aucun commentaire: