Follow by Email / Suivez nous par Email.-

mardi 14 décembre 2010

Haïti - Élections : Les diplomates discutent de plans B.

13/12/2010 09:07:39

 Selon l'ambassadeur de France en Haïti, Didier Le Bret, des solutions d'urgence alternatives auraient déjà été évoquées dans le milieu diplomatique pour éviter que le pays ne sombre dans une crise politique. Notamment trois alternatives auraient été proposées par la conférence épiscopale d'Haïti :

1 - Mettre en place un gouvernement technocratique jusqu'à l'organisation d'un nouveau scrutin (gouvernement de transition)

2 - Transformer le second tour prévu le 16 janvier 2011, en élection à tour unique où seraient invités tous les candidats.

3 - Inviter le troisième de liste, Michel Martelly, à participer au second tour.

L'article 40.1 (1) de la loi électorale prévoit en effet la possibilité d'un second tour avec plus de 2 candidats. L'article stipule « s'il y a égalité de voix entre plusieurs candidats ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages au premier tour, ils participent tous au second tour ». Cette notion d'égalité semble être interprétable comme «des résultats très proches entre deux ou plusieurs candidats» puisque, contrairement à l'article 42, il n'est pas fait mention «d'égalité parfaite», donc le CEP peut probablement utiliser cette option de compromis.

(1) : Article 40.1
Si cette majorité n'est pas obtenue au premier tour du scrutin, il est procédé à un second tour dans les délais fixés par le Conseil Electoral Permanent. Les deux (2) candidats qui recueillent au premier tour le plus grand nombre de voix peuvent se présenter au second tour. Néanmoins, s'il y a égalité de voix entre plusieurs candidats ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages au premier tour, ils participent tous au second tour.

(2) : Article 42
Au second tour, en cas d'égalité parfaite entre les candidats, l'élu est celui qui avait le plus grand nombre de suffrages au premier tour.

S/ HaïtiLibre

Envoyé par mon BlackBerry de Digicel

Aucun commentaire: