Follow by Email / Suivez nous par Email.-

samedi 11 décembre 2010

Le Sénateur Moise Jean-Charles préparerait la guerre civile dans le Nord.

Des jeunes de la ville du Cap-Haitien dénoncent l'initiative du Sénateur du Nord Moise Jean-Charles qu'ils accusent de distribuer de l'argent et des armes aux gangs dans la région liés au pouvoir.

Cette opération viserait a réprimer toute manifestation en faveur de Michel Martelly.

Ces autorités seraient en train d'encourager la violence tout en neutralisant la police avec de fausses informations ou par des menaces administratives.

Depuis l'assassinat de James Johnson, 16 ans, a la rue 2J, on a enregistré aucune arrestation.

Ceux qui ont blessé 14 manifestants et tué Johnson, mercredi dernier en présence de la police, continuent de circuler librement, machette en main, malgré un communiqué de la Police départementale interdisant le port de machette en milieu urbain.

Le Maire-adjoint Fritz Joseph, accusé dans le meurtre circule librement jusqu'à proférer des menaces contre le correspondant de Radio Vision 2000 pour avoir diffusé la nouvelle.

On ne peut que parler de dérives totalitaires du régime en place qui par la voix du Sénateur Joseph Lambert avait annoncé la guerre civile.

Cyrus Sibert, Réseau Citadelle
11 décembre 2010
www.reseaucitadelle.blogspot.com
Envoyé par mon BlackBerry de Digicel

Aucun commentaire: