Follow by Email / Suivez nous par Email.-

jeudi 31 mars 2011

69.74% , résultat publié par le Groupe Twitter et sur le Réseau SMS Digicel 828 de Michel Martelly ce jeudi 31 mars 2011.

Le Bureau de Campagne de Michel Martelly fait circuler la note suivante: «VRE rezilta eleksyon prezidansyel yo dapre pwose vebal yo, montre Martelly Prezidan Ayiti ak 69.74%.
An nou tann pou nou we sa KEP a ap di!»

Le 29 mars 2011, ce même Réseau avait publié :

«Patizan Tet Kale yo: Jedi sa, rezilta vot pep la ap anonse Martelly PREZIDAN AYITI.
Viktwa pou chanjman an pral rive epi nap rebati peyi a!»

Depuis deux jours, une source proche de la même équipe de campagne avait annoncé a Réseau Citadelle que les informations venant du Centre de Tabulation donnaient le candidat de Repons payzan a la présidence gagnant a 69.7%. Le membre du Conseil juridique de Michel Martelly prenait pour preuve le mémoire déposé par les avocats de Mirlande Manigat pour contester des résultats non encore publiés.

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
---------------
"Ne doutez jamais qu'un petit nombre de citoyens volontaires et réfléchis peut changer le monde. En fait, cela se passe toujours ainsi"
Margaret Mead (1901-1978)

mercredi 30 mars 2011

[De Cyrus Sibert à Jacques Mali] (Valéry Numa, quand le Roi des Journalistes haïtiens prononce sa sentence.

Monsieur Jacques Mali,

 

Je lu avec attention vos commentaires sur ma réaction contre Valéry Numa. Après 8 ans sur les forums, je suis étonné de voir que des amis avec qui j'ai toujours échangé dans un esprit de respect mutuel n'ont même pas pris le temps de questionner mon comportement. Dans un esprit de recherche de la vérité, je vais essayer de m'expliquer point par point dans le texte, en bleu.

 

Cyrus Sibert,

J'ai eu le privilege d'ecouter cette emission de Radio Vision 2000 a l'ecoute ou vous accusez le journaliste Valery Numa de vous avoir provoque et de vous avoir diminue deliberement. En verite,  je suis etonne de vos reactions, car il me semble qu'un journaliste en principe de votre trempe devrait theoriquement etre capable d'absorber une critique et les repousser a partir de ce qu'elle valait objectivement plutot que d'en avoir fait une affaire d'etat de negs lan nord, neg capitale, neg anwo, neg anba......etc.......era.....

Votre sensibilite a fleur de peau vous en a fait voir de toutes les couleurs.

 

Croyez-moi, je n'aurais jamais écrit un tel texte sans écouter et réécouter les déclarations de monsieur Numa. J'ai même été à Radio Vision 2000 /Nord chercher une copie pour bien analyser ses propos avant de poser cet acte de non retour. L'idée directrice de l'émission était L'OPPORTUNISME POLITIQUE. Monsieur Numa s'était converti en conseiller pour prévenir le futur gagnant de la présidence du comportement de certains opportunistes, des flatteurs. Il a pris l'exemple de Doré Guichard pour prouver comment un homme qui supportait Madame Manigat avec des propos élogieux a pu changer de position. Il a ignoré la possibilité pour un homme de changer de camp s'il découvre un changement de ligne ou de comportement chez les dirigeants du premier groupe dont il faisait partie, pour interpréter tout changement de camp comme un comportement vil et inconsistant. Il a cité les rappels d'Emmanuelle Gilles à Goré pour conforter sa thèse et à titre d'exemple, il a parlé d'un citoyen de Cap-Haitien qui écrit continuellement sur le net qui se présente comme un journaliste, qui savait publier des informations considérées comme crédibles et qu'aujourd'hui il est devenu un petit propagandiste. Il a terminé son parcours en citant Me Reynold Georges, comme si un avocat membre d'une équipe de campagne n'a pas le droit de réclamer le respect de résultats du vote même quand ils seraient en faveur du camp adverse.

 

Permettez- moi de vous dire Cyrus que je partage exactement l'opinion de Valery.

 

Cela ne m'étonne pas…

 

Je sais qu'il ne vous a pas cite de nom dans son emission et qu'il disait que ce journaliste a qui on semblait pouvoir faire confiance, aujourdh'hui semblait avoir devie de l'objectivite obligatoire que lui requerait son travail de journaliste.

 

Jacques, il a dit que personne ne peut plus prendre au sérieux les informations publiées par ce citoyen. Il a ajouté que des gens qui suivaient cet homme finiront pas dire que c'est quelqu'un qui agit par intérêt. Quand un auditeur de Cap-Haitien, intervenait en lui disant « vous venez de parler de Cyrus », il n'a pas démenti qu'il s'agissait de moi. Journaliste Monsieur Numa devrait comprendre qu'il y a une différence entre Fait et Opinion. Même quand j'aurais publié des opinions favorables à Michel Martelly, cela ne change rien dans la crédibilité des faits rapportés par RESEAU CITADELLE. Il a agi avec méchanceté. Et ce n'est pas la première fois que ce monsieur cherche à me discréditer. Il semble être dérangé par le fait que certaines informations qui lui échappent, viennent du nord, de Réseau Citadelle.

 

Comme exemple, durant les émeutes de novembre 2010, j'avais publié le texte : Cap-Haitien, émeutes le nom de Guy Philippe... (http://reseaucitadelle.blogspot.com/2010/11/cap-haitien-emeutes-le-nom-de-guy.html) dans lequel j'ai expliqué que de sources confidentielles, on citait le nom Guy Philippe comme instigateur des émeutes au Cap-Haitien.

J'ai entendu Valéry Numa  dire : ''Guen de neg kap ekri yon seri de bagay sou net la. Yap site nom moun pou rien. Yo pale de Guy Philippe tandis que ancien Commissaire toujou nan lokalite nan Sid.'' Une façon pour lui de diminuer mon travail. Plusieurs internautes ont suivi ses critiques. J'étais obligé de révéler la provenance de l'information en pleine situation d'émeutes violentes dans une ville bloquée par des barricades enflammées pour ne pas discréditer RESEAU CITADELLE.

(Lisez :

http://reseaucitadelle.blogspot.com/2010/11/les-emeutes-au-cap-haitien-etaient.html

http://reseaucitadelle.blogspot.com/2010/11/les-emeutes-au-cap-haitien-etaient.html

Pourtant, à ce moment là dire que vous avez des contacts à la MINUSTAH était un risque énorme. D'autres confrères de Port-au-Prince, des agences de presse étrangères, EFE, France 24, CNN, Uruguayenne, et Canadienne, m'ont appelé pour discuter l'information. Lui il s'est contenté d'opiner négativement.  Pourtant, par ce texte j'ai voulu éviter que le pouvoir en place utilise Guy Philippe comme Bouc émissaire. Car à plusieurs reprises, une source proche du haut commandement militaire de la MINUSTAH m'a appelé pour me dire que selon leurs informations, les émeutes étaient l'œuvre de Guy Philippe. Des informateurs qui sont des agents du pouvoir d'Etat faisaient circuler cette fausse information pour cacher leur responsabilité dans le déclenchement des émeutes qui ciblaient la MINUSTAH. A 2 heures du matin, j'ai reçu un appel de cette même source qui insistait sur le fait que Guy Philippe avait quelque chose à voir dans les violences parce qu'un char venait d'essuyer des tirs aux armes lourdes de gros calibres. Les hommes du régime on même confirmé que l'ancien chef des rebelles était remarqué au Limbé dans une voiture Mitsubishi rouge double cabine. Ne pouvant pas citer cette source, j'ai décidé de publier un texte dans la nuit pour alerter l'opinion publique sur la situation. 

Je partage son opinion Cyrus, et je vous explique pourquoi:

Quand il ya 5 ans, vous supportiez Charles Henry Baker, il n'y avait pas de probleme

puisque vous le disiez publiquement. Cette fois ci, vous pretendez ne pas etre partisan

mais vos informations sont orientees d'une seule facon: favorables a Martely et malignes

vis a vis de Madame Manigat sous pretexte qu'il fallait detruire le mythe qu'elle est la femme de Cesar, au dessus de tout soupcon.

J'ai repondu à cette question à plusieurs reprises dans les textes suivants : Lettre de Cyrus Sibert a un Ami Député---le point commun entre tous les mouvements auxquels j'ai participé. http://reseaucitadelle.blogspot.com/2011/03/lettre-de-cyrus-sibert-un-ami-depute-le.html

[Cyrus Sibert à Doré Guichard] Ma trajectoire durant les dernières élections présidentielles. http://reseaucitadelle.blogspot.com/2011/03/cyrus-sibert-dore-guichard-ma_25.html

Toutefois, je vous conseille de rechercher dans mon Blog et vous pourriez constater le nombre de textes publiés sur Mirlande Manigat. Cela dépend du niveau de production de l'équipe de campagne de Mirlande Manigat et des informations mises à notre disposition.

Là encore, on serait pret à accepter esprit ouvert que vous le prouvez, mais sans pour autant assister a vous voir mentir en affirmant qu'elle aurait signe une alliance officielle avec le parti Inite. Vous avez ce document signe entre le RDNP et le parti INITE ?

Parceque Nahoum Marcelus etait a ses cotes dans le Nord, cela est la preuve de cet accord signe?

 

Là vous dépassez les bornes. Dire que j'ai « menti en affirmant qu'elle aurait signé une alliance officielle avec le parti Inité », c'est une preuve que vous ne suivez pas le débat. Je ne dirai pas encore que vous faites preuve de méchanceté. Mais cette phrase justifie que vous partagez l'opinion de Valery. Toutefois, pour votre gouverne, mon texte sur l'alliance est titré : INITE se positionne du coté de Mirlande Manigat : La Machine électorale est piégée. Par Cyrus Sibert. http://reseaucitadelle.blogspot.com/2011/03/inite-se-positionne-du-cote-de-mirlande.html Je n'ai jamais dit que « Mirlande Manigat aurait signé une alliance officielle avec le parti Inite. » Au contraire, la présence de Nawoon à ces cotés est une preuve que mon texte était fondé,  malgré les démentis des Chimères à diplômes.

 

Quid du Senateur Edo Zeny de l'INITE appuyant ouvertement Martely?

Est-ce la preuve la aussi que l'INITE supporte Martely? 

 

Dans une réplique à Jean Erich René, j'ai expliqué que la différence entre Martelly et Manigat est que le premier accepte ouvertement les accusations et fait le point sur la situation. Martelly a dit clairement dans une conférence de presse que Edo Zény était son ami, qu'il est normal que l'homme accepte de le supporter vu que INITE n'a pas de candidat au 2e tour de la Présidence. Tandis que le camp Manigat en a fait un secret d'Etat.  Ces gens ont fait preuve d'une arrogance extraordinaire jusqu'à intimider ceux qui révèlent les informations ou qui osent critiquer le manque de communication de leur service de communication. Ils ont une facilité d'accuser les gens d'être sur le payroll de Martelly. Lisez ce texte sur mon blog : http://reseaucitadelle.blogspot.com/2011/02/tweets-de-zogrann-et-accusations-contre.html

 

 

« Tweets de @ZoGrann et accusations contre Cyrus Sibert, faute d'avoir critiqué le service communication de la Campagne de Mirlande Manigat.

@ZoGrann: RT @beehayv @reseaucitadelle Se pa jis Cyrus Sibert ki genle sou payroll Sola #TetKale?Mache Pranyo #Manigat. http://tumblr.com/xkl1lpr491.

@ZoGrann: Ou pa ta di Cyrus Sibert @ReseauCitadelle sou payroll #TetKale? Msye ap pede bay manti sou kanpay #Manigat. http://tumblr.com/xkl1lpr491. »

 

Un Larry King n'aurait jamais dit chose pareille, Cyrus? Il y va de l'éthique journalistique, et la decense d'un journaliste qui se respecte.

 

Larry King en parlerait. Il n'y a rien à voir avec l'éthique journalistique car c'est normal pour la presse de questionner des dirigeants sur des informations et même des rumeurs qui circulent sur le terrain. Et quand j'ai dit Larry King, j'avais fait exprès, car il y a une tendance chez ces prétentieux de ne pas reconnaitre le caractère professionnel d'un confrère s'il n'est pas membre de leur petit club. Larry King n'a fait que des études élémentaires, High school pourtant il est vénéré à travers le monde pour la qualité de son travail. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Larry_King)

 

A la rigeur, vous auriez pu dire que selon votre analyse, le parti INITE serait et devrait se sentir plus a l'aise et plus confortable avec une Presidence Manigat que celle de MaRTELLY qui n'a fait que s'en prendre au Pouvoir tout au long de sa campagne. On aurait compris. Voici les nuances que peut porter a l'observation du public un journaliste professionel. Avancer qu'il y a eu une alliance officielle entre les deux camps sans avoir verifie ce document officiel liant les 2 partis, constitue pour moi ce qu'il y a lieu d'appeller de la propagande. Je ne vous fais pas la lecon Cyrus, n'etant pas moi-meme journaliste, mais tout mon bon sens me dit que voici les regles de la profession qu'il faut respecter de peur d'etre taxe de propagandiste.

 

Que vous ayez diffuse les resultats des elections relayes par Google ou autres relatant la tendance du vote pro Martely, il n'y a rien de mal a cela. C'est sur. Je les ai moi-meme aussi relates. En tant que journaliste, on doit toujours avoir en tete sa credibilite pour le public qui vous lit. Je vous conseille donc Cyrus d'en tenir compte.

 

Les prémices étant fausses, ce paragraphe n'a plus d'importance. Je pense qu'il serait mieux pour vous, tant soucieux de règles déontologiques et par sens de probité intellectuelle, de vérifier le contenu des textes avant d'argumenter dans un sens. Vous avez là un comportement proche du ''Valérisme''.

 

Revenons a Valery Numa. Vous n'avez pas su encaisser comme il le fallait sa critique.

Imaginez vous, si vous journaliste ne pouvez pas le faire convenablement, a ce quoi on devrait s'attendre du reste de notre societe reagissant aux critiques de journalistes

quelquonques ou d'un Cyrus Sibert?

Je vous laisse reflechir.........

 

De tempérament, je n'accepte pas la soumission. Le « respect mutuel » est ma règle d'or. Si on m'attaque, je contre-attaque sans considération pour l'agresseur. C'est la raison pour laquelle je prends des précautions avec ceux qui proposent de m'aider financièrement. Car je tiens toujours à avoir les mains libres et la conscience tranquille pour réagir.

 

Pour finir, j'ai pas l'impression que vous suivez de pres les emissions de Valery Numa.

Dans l'emission Radio Vision 2000 a l'ecoute qu'il anime avec Daly Valet a ete discutte

les spots publicitaires acceptes et refuses pour l'un ou l'autre candidat. A ete discuttre aussi les 2 poids et 2 mesures enregistres dans la presse pour les crimes de Duvalier et d'Aristide.......

Porquoi donc affirmez-vous le contraire?

Son emission est l'une des plus ecoutee sinon la plus ecoutee. N'est elle pas difusee au Cap ou vous etes?

 

Daly Valet a lancé le débat, lui il a toujours cherché un moyen pour justifier la décision en prétextant les prix, l'impossibilité d'accord entre les parties. Daly Valet,  vendredi dernier, a parlé de la nécessité pour la presse de traiter également Duvalier et Aristide.

 

Son slogan: UNE NOUVELLE HAITI EST POSSIBLE si toutefois nos Cyrus et notre societe en general apprennent a calmer leurs emotions et a changer de mentalite pour une Haiti digne et prospere.


Je ne calmerai jamais mes émotions face aux agressions. Mes nerfs resteront toujours à fleur de peau, pour réagir contre tous ceux qui osent dépasser les limites du respect mutuel.


Cordialement.

Jacques Mali.


Patriotiquement, Cyrus Sibert

____________________

"La vraie reconstruction d'Haïti passe par des réformes en profondeur des structures de l'État pour restaurer la confiance, encourager les investisseurs et mettre le peuple au travail. Il faut finir avec cette approche d'un État paternaliste qui tout en refusant de créer le cadre approprié pour le développement des entreprises mendie des millions sur la scène internationale en exhibant la misère du peuple." Cyrus Sibert
Reconstruction d'Haïti : A quand les Réformes structurelles?
Haïti : La continuité du système colonial d'exploitation  prend la forme de monopole au 21e Siècle.
WITHOUT REFORM, NO RETURN ON INVESTMENT IN HAITI (U.S. Senate report.)

mardi 29 mars 2011

Un mémoire d’"irrégularités" déposé au CEP par des alliés de Manigat.


Un mémoire d'"irrégularités" déposé au CEP par des alliés de Manigat

Le Groupe 77  et le COREH qui ont endossé la candidature de Mirlande H. Manigat a déposé lundi un document au Conseil électoral provisoire (CEP) dans lequel se trouvent des irrégularités qu'auraient relevées ces derniers le jour du vote du 20 mars. Une fois que ces « irrégularités et de fraudes » seraient prises en compte, les responsables de ces groupements politiques croient que la victoire de la présidentielle serait de leur côté.

« Si au premier tour, les recommandations de l'OEA avaient permis d'écarter le candidat du pouvoir, Jude Célestin, et de repêcher Michel Martelly. Au second tour, elles doivent être appliquées contre ce dernier qui a provoqué des fraudes en cascade », a indiqué Me André Michel, responsable du Groupe 77, qui a déposé le document contenant des recommandations en huit points au CEP. Il soutient que des fraudes ont été commises à travers le pays au profit de Michel Martelly, rival de la candidate démocrate chrétienne.

A en croire le responsable du Groupe 77, le mémoire a été acheminé au centre de tabulation, au service juridique du CEP et à tous les conseillers électoraux avec des recommandations en huit points relatives notamment à la vérification de la correspondance des noms des électeurs avec les bureaux où ils ont voté et à celle de la signature des procès-verbaux par tous les membres des bureaux de vote.

« Le vote populaire exprimé le 20 mars majoritairement en faveur de Mme Manigat doit être respecté », insiste Me André Michel. Les procès-verbaux collectés, soutient-il, montreraient « clairement » une victoire de la candidate du RDNP.

Tout en parlant d'un « net avantage » de l'ancienne première Dame dans l'Artibonite (nord), le nord-ouest, le Nord-est et le Centre,  la candidate et son équipe exigent un "examen minutieux" des cas de fraude documentés à partir d'un relevé géographique d'opérations de "bourrages d'urnes" que l'équipe Martelly aurait orchestrées pendant toute la journée du 20 mars dans des régions comme Côte de Fer, Bainet, La Vallée de Jacmel (sud-est), Pestel, Jérémie (Grand'Anse, sud-ouest), l'île de La Tortue, Saint-Louis du nord (nord'ouest) et dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince.

Par ailleurs, selon les dernières données disponibles, 55% des procès-verbaux ont été déjà traités et 18% d'autres ont été écartés.

____________________

"La vraie reconstruction d'Haïti passe par des réformes en profondeur des structures de l'État pour restaurer la confiance, encourager les investisseurs et mettre le peuple au travail. Il faut finir avec cette approche d'un État paternaliste qui tout en refusant de créer le cadre approprié pour le développement des entreprises mendie des millions sur la scène internationale en exhibant la misère du peuple." Cyrus Sibert
Reconstruction d'Haïti : A quand les Réformes structurelles?
Haïti : La continuité du système colonial d'exploitation  prend la forme de monopole au 21e Siècle.
WITHOUT REFORM, NO RETURN ON INVESTMENT IN HAITI (U.S. Senate report.)

Communiqué de presse # 91 Du CEP

Communiqué de presse # 91 Du CEP

http://www.cephaiti2010.org/

ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES ET LÉGISLATIVES / REPORT DES RÉSULTATS PRÉLIMINAIRES AU 4 AVRIL 2011.

Le Conseil Électoral Provisoire informe la population qu’un niveau élevé de fraudes et d’irrégularités de diverses natures a été décelé lors de la tabulation des votes.

Il s’en est suivi une plus grande implication de l’Unité de Contrôle Légal et l’adoption de mesures de vérification plus rigoureuses.

Ces dispositions qui se sont avérées nécessaires pour la fiabilité des résultats ont malheureusement affecté le rythme de travail du Centre de Tabulation, lequel n’est plus en mesure de produire son rapport à la date initialement prévue.

Le Conseil Électoral Provisoire est donc amené à reporter au lundi 4 avril 2011 la publication des résultats préliminaires.

Le Conseil Électoral Provisoire remercie la population pour sa compréhension et réitère son engagement à mener le processus électoral à bon terme.

Gaillot DORSINVIL
Président

CEP reporte officiellement les résultats / Officially postpones the results

Haïti - Élections : Le CEP reporte officiellement les résultats au 4 avril 2011
Haïti - Élections : Le CEP reporte officiellement les résultats au 4 avril 2011
29/03/2011 17:39:29
Dans un communiqué officiel, signé par Gaillot DORSINVIL, Président du Conseil Électoral Provisoire (CEP) celui-ci informe la population qu'un niveau élevé de fraudes et d'irrégularités de diverses natures ont été décelé lors de la tabulation des votes...
http://www.haitilibre.com/article-2641-haiti-elections-le-cep-reporte-officiellement-les-resultats-au-4-avril-2011.html

Haiti - Elections : The CEP officially postpones the results to April 4, 2011
Haiti - Elections : The CEP officially postpones the results to April 4, 2011
29/03/2011 17:47:54
In an official statement, signed by Gaillot DORSINVIL, President of the Provisional Electoral Council (CEP) this one informs the public that a high level of fraud and irregularities of various kinds have been discovered in the tabulation of votes...
http://www.haitilibre.com/en/news-2641-haiti-elections-the-cep-officially-postpones-the-results-to-april-4-2011.html

Valéry Numa, quand le Roi des Journalistes haïtiens prononce sa sentence. par Cyrus Sibert

Valéry Numa, quand le Roi des Journalistes haïtiens prononce sa sentence.

Ce lundi 28 mars 2011 à son émission « Vision 2000 à l'écoute », le journaliste Valéry Numa a décidé délibérément de faire allusion à mon travail, en me qualifiant de « Petit propagandiste » insinuant un manque de crédibilité parce que je publie des informations sur Michel Joseph Martelly sur le net. Avec l'arrogance traditionnelle des hommes de la capitale haïtienne, après avoir classé Doré Guichard comme un "opportuniste", Monsieur Numa a délibérément cherché à me diminuer en ajoutant que je me « présente comme journaliste ».

Je comprends très mal, l'insistance de Valéry Numa à faire de l'élection présidentielle une affaire personnelle. L'homme se montre très passionné au point de faire chuter l'écoute de la station à l'heure de son émission. Il va jusqu'à proférer des reproches disant qu'il sera prêt à couper l'index des votants quand ils seront déçus. Depuis le 20 mars 2011, le « JOURNALISTE » fait office de « PROPHÈTE DE MALHEUR » annonçant l'échec du futur gouvernement. Des prophéties interprétées comme un aveu d'échec, l'annonce de l'élection de Michel Joseph Martelly.

Après plus d'un mois de campagne en faveur des critères qui correspondent à Mirlande Manigat, Valéry Numa devrait comprendre que si le peuple a décidé autrement, il doit se courber. C'est l'exemple démocratique élémentaire que tout journaliste professionnel devrait pouvoir donner. Professionnel de la communication, Valéry Numa devrait tirer les conclusions de l'échec de son émission qui n'a pas pu modifier l'opinion politique des électeurs.

En s'attaquant à moi, il commet une erreur de plus. Car, je ne ménage pas mes réactions face à de telles provocations.

Je comprends mal que le petit blog que je possède puisse faire autant de mal à ces oligarques de la presse de la capitale qui croient pouvoir éclipser un candidat en violation des principes de base de la profession de journaliste.

Professionnalisme,

Valéry Numa qui se prend pour le Roi des journalistes haïtiens n'a pas eu le courage de dénoncer la décision de ses amis qui en violation de la loi et du contrat avec le CONATEL refusaient les spots de Michel Martelly.

Il accuse Cyrus Sibert de ne pas avoir une ligne:

Valéry Numa qui a passé près d'un mois sur les crimes commis par le régime des Duvalier, n'a rien dit jusqu'à présent de Jean-Bertrand Aristide. Alors, où est l'équilibre?

Malgré les multiples e-mails à lui adressés, monsieur Numa n'a jamais parlé des enfants de rue de la ville du Cap-Haïtien, victimes d'exploitation sexuelle. Avec le petit groupe de journalistes de la Capitale, il croyait pouvoir éclipser ce dossier vu qu'il n'est pas l'œuvre d'un des leurs. Nous avons prouvé qu'ils ne sont pas indispensables, en menant avec succès le dossier.

Encore durant ces élections, nous venons de prouver que nous pouvons faire échec à leur plan non professionnel qui vise à faire de la presse un outil d'influence au service de leurs intérêts personnels. Un professionnel qui ne rate aucune occasion pour parler de son succès personnel, son restaurant, son hôtel… du jamais vu dans le vedettariat.

Opportuniste ?


Je ne suis pas celui qui attire la sympathie des gouvernants en faisant d'eux les parrains de mes enfants. Je suis toujours du coté des opprimés, toujours avec les sans-voix. Je défendais les militaires démobilisés quand l'idée dominante voulait leur interdire le droit à leur fonds de pension. Aujourd'hui, je défends le droit d'un musicien candidat d'avoir accès aux médias.

Les réactions méchantes de cette petite élite arrogante et incapable de se faire comprendre qui se croit faiseur de presse ne peuvent rien contre moi.

Monsieur Numa qui a une compétence en communication doit pouvoir définir propagandiste. Sur les résultats des élections, je n'ai fait que diffuser le site Google qui donnait des résultats bruts collectés par des observateurs du scrutin. J'ai aussi publié tous les textes parlant des élections et surtout ceux que les Grands de Port-au-prince décident de ne pas diffuser parce qu'ils présentent Michel Martelly comme un homme différent du démon. (
http://www.lalsace.fr/actualite/2011/03/27/la-deputee-michele-striffler-a-surveille-les-elections-en-haiti ) J'ai aussi mis l'accent sur l'autre façade de la médaille, j'ai défié le mythe qui voulait faire croire que Mirlande Manigat est, comme la Femme de César, au dessus de tout soupçon. Ce que fait tout organe de presse responsable et sérieux. Ce travail a contrebalancé les informations et paralysé sans doute un plan fasciste visant à imposer une personne en violation de la volonté populaire.

Journaliste,

J'ai fait des études de droit, j'ai décidé de professer le journalisme pour combler le vide laissé par les faibles et les corrompus. Monsieur Numa qui sûrement adore Larry King de CNN sera d'accord que j'ai le niveau universitaire pour exercer cette profession.

On reconnaît l'arbre par ses fruits. Comme lui, je n'ai pas reçu un prix de journaliste enquêteur, mais j'ai mené à termes plusieurs enquêtes dont une sur la pédophilie au Cap-Haïtien


Actuellement, je travaille sur un dossier à Port-au- Prince. Dans le territoire de Valéry Numa, Michael Geilenfeld exploite des enfants depuis 26 ans. Les jeunes victimes de la Maison Saint Joseph nous expliquent leur difficulté d'avoir accès aux médias. J'ai fait plein de chose sur le kidnapping, la sécurité, les droits humains, les élections, les ONG... Depuis la ville du Cap-Haïtien, j'ai des sources privilégiées qui m'aident à mettre à nu l'incompétence et la paresse de plus d'un.

Valéry Numa ne me connaît pas personnellement, il ne m'a jamais rencontré dans les couloirs des ministères, il n'a jamais vu mon nom sur un payroll de journalistes, comment peut-il oser me traiter d'opportuniste?

C'est de l'arrogance pure et simple. De l'intimidation venant tristement d'un journaliste qui se sent paralysé par le travail que nous faisons dans le Nord.

Valéry Numa sait très bien que j'étais avec Jean-Robert Lalane à Radio Maxima où j'ai travaillé comme Éditorialiste/commentateur politique. Il sait très bien qu'en 2004, si j'étais un profiteur comme lui, je pourrais faire fortune dans les couloirs de la primature en cherchant l'amitié du Premier ministre et des ministres.

Je refuse que des gens de réputation douteuse me fassent la morale. Car, si je mène une petite vie digne et paisible au Cap-Haïtien, loin des scènes de pillage des caisses de l'État, c'est par souci d'honnêteté et d'intégrité. Je n'accepterai, en aucun cas, qu'un petit prétentieux me traite comme un homme sans honneur. Je suis prêt à engager un débat public avec quiconque pense pouvoir jeter un discrédit sur moi.

Cyrus Sibert, Cap-Haïtien, Haïti.

29 mars 2011

____________________

"La vraie reconstruction d'Haïti passe par des réformes en profondeur des structures de l'État pour restaurer la confiance, encourager les investisseurs et mettre le peuple au travail. Il faut finir avec cette approche d'un État paternaliste qui tout en refusant de créer le cadre approprié pour le développement des entreprises mendie des millions sur la scène internationale en exhibant la misère du peuple." Cyrus Sibert
Reconstruction d'Haïti : A quand les Réformes structurelles?
Haïti : La continuité du système colonial d'exploitation prend la forme de monopole au 21e Siècle.
WITHOUT REFORM, NO RETURN ON INVESTMENT IN HAITI (U.S. Senate report.)

lundi 28 mars 2011

Une affaire de camp par Stanley Lucas

Une affaire de camp par Stanley Lucas

La democratie permet au citoyen de choisir un parti politique, un candidat ou une cause. C'est un droit constitutionnel. Le citoyen a droit a ses opinions et a travers les dialogues defend ses positions. Le citoyen peut aussi a sa guise changer de parti, de candidat et de cause. C'est la encore un droit democratique. Le citoyen a aussi le droit d'etre neutre tout en analysant la situation economique, politique et sociale de son pays. Dans ce contexte le citoyen n'est dans aucun camp mais dans l'interet donne quand meme son opinion.

Depuis quelques semaines j'assiste au comprtement d'un groupe d'intolerants qui voudraient criminaliser ce droit de choisir sa place dans la sphere democratique d'Haiti. J'oberve des citoyens qui se font attaquer vicieusement a cause de leurs commentaires et analyses autour des elections. Encore une fois j'attire l'attention de tous que dans une societe democratique on a ce droit d'etre pour, contre ou d'analyser comme un observateur neutre. Tout effort de criminaliser ce droit est un acte antidemocratique. L'utilisation d'adjectifs, hyppocrites, malhonnetes elatrye pour repondre a des internautes qui prennent positions n'a pas sa place. L'attitude condescendante de certains dans ce debat qui au lieu d'essayer de convaincre semblent etre frustres du fait qu'ils ne peuvent pas imposer leurs vues est encore un autre indicateur qui doit inciter a un changement de comportement. En democratie il faut apprendre a convaincre c'est la seule facon de reussir dans le combat electoral. Un homme, un vote, si tu arrives a convainvre t'auras de millions de votes et tu gagneras

Le président Préval cherche à favoriser un des candidats à la présidence « qui ne serait pas Martelly », selon Me Reynold Georges (ALAH), membre de l’alliance soutenant Mirlande Manigat

Le président Préval cherche à favoriser un des candidats à la présidence « qui ne serait pas Martelly », selon Me Reynold Georges (ALAH), membre de l'alliance soutenant Mirlande Manigat

Il se prononce en faveur du respect du vote majoritaire, nonobstant son choix personnel de la candidate du RDNP

Le président de l'Alliance pour l'Avancement d'Haïti (ALAH), Me Reynold Georges, membre de la campagne de la candidate à la présidence du Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes haïtiens (RDNP), Mirlande Hyppolite Manigat, a comme pris ses distances avec cette dernière samedi en déclarant de façon à peine voilée que ce serait son rival, Michel Martelly (Repons Peyizan), qui a remporté la présidentielle.

Intervenant samedi sur les ondes de Radio Kiskeya, Me Georges a laissé entendre que le président Préval agit en faveur de l'un des deux candidats à la présidence qui ne serait en aucun cas Michel Martelly vu son aversion avérée pour ce dernier. Il dit avoir en ce sens appris que Préval ne serait pas prêt à lui passer l'écharpe présidentielle.

Interrogé sur son appartenance à l'alliance soutenant la candidate du RDNP au moment où il tient pareils propos, Me Georges s'est défendu d'être toujours du côté de la vérité et de n'avoir jamais été l'homme de qui que ce soit. « C'est le candidat qui a bénéficié du plus grand nombre de suffrages qui mérite d'être proclamé vainqueur même si je n'ai pas voté pour le candidat en question. Seul le candidat en faveur de qui des magouilles son entreprises peut ne pas être de cet avis », a-t-il ajouté.

Me Reynold Georges a enfin déclaré être en convalescence après un accident et n'avoir de ce fait aucun contact avec l'équipe Manigat depuis environ 3 semaines. Il reproche cependant implicitement à ses collègues du camp Manigat de ne l'avoir pas visité et de ne s'être pas informés de son état de santé.

Réagissant aux propos du responsable de l'ALAH relatifs à d'éventuelles magouilles de Préval en faveur de Mme Manigat, le sénateur Youri Latortue, membre du Collectif pour le Renouveau d'Haïti (COREH) qui soutient également la candidate du RDNP, a déclaré que Me Georges porte l'entière responsabilité de ses déclarations. Le parlementaire précise toutefois que les alliés de Mme Manigat sont des démocrates qui n'ont rien à voir avec des manœuvres illicites et qui ne font que défendre le vote de leur candidate. Il réfute de façon catégorique l'insinuation relative à l'éventuel support du chef de l'Etat à Mirlande Manigat.

Alors que les opérations de décompte se poursuivent au Centre de Tabulation des Votes (CTV) les rumeurs les plus contradictoires circulent sur la victoire de l'un ou de l'autre candidat à la présidence et sur des manœuvres prétendument orchestrées par le pouvoir en vue de faciliter la victoire de l'un d'entre eux.

Le Conseil Electoral Provisoire (CEP) doit publier le 31 mars prochain des résultats préliminaires du scrutin législatif et présidentiel du dimanche 20 mars dernier. [jmd/Radio Kiskeya]

dimanche 27 mars 2011

28 Mars 1995: Assassinat de Mireille Durocher Bertin, seize ans aprespar Stanley Lucas

Le 28 Mars 1995 Mireille Durocher etait assassine par des officiels du gouvernement Haitien apres des ordres donnes par le president de la republique Jean Bertrand Aristide. L'enquete du FBI revelera plus tard que le ministre de l'interieur Beaubrun au nom de Jean Bertrand Aristide etait le coordonnateur de l'assassinat de madame Bertin. 
 
Mireille Durocher etait un avocat brillant et un militant politique. Elle luttait pour le respect des lois et de la constitution d'Haiti en 1995 quand elle a ete assassinee. En 1995, Mireille Durocher Bertin officiellement plaidait pour le respect de la souverainete nationale. Elle a demande aux instances de notre republique et particulierement a Jean Bertrand Aristide les references constitutionnelles de la demande d'intervention militaire sollicitee par ce dernier en 1994.
 
Aristide savait a l'avance que les demarches de Mireille Durocher Bertin sur l'illegalite de la demande officielle d'intervention militaire de 1994 et son embargo economique contre Haiti sollicitee en 1993 seraient comdamnes par devant les tribunaux Haitiens comme des actes inconstitutionnels et lillegaux. 

 

Aristide risquait d'etre convoque par devant la Cour de Haute Trahison pour ces crimes. C'est dans ce contexte que le complot pour assassiner Mireille Durocher Bertin prit naissance au palais national. Les freres Arbrouet qui ont assassine Bertin pour Aristide, pour eviter leurs temoignages, furent ensuite executes a Leogane par le regime Lavalas alors qu'ils etaient dans leur sommeil. L'instruction donnee avant cette operation d'execution des freres Arbrouet conduite par l'unite politique de la SWATT team etait simple: Ne les ramenez pas vivants!


Le ministre de la justice en poste Jean Joseph Exume qui etait l'un des conseillers privilegies d'Aristide et aussi Ministre de la Justice en 1995 en sait long sur cette affaire. 
 
Mireille Durocher Bertin, Pasteur Leroy, Jacques Roche, Senateur Yvon Toussaint, Michel Gonzalez font partie d'une longue liste de citoyens executes par lavalas pour des raisons politiques. Le Senateur Irvelt Chery dans sa lettre officielle eaux commissaires du gouvernement de la republique donne une idee de la liste des victimes du regime lavalas, pour lire cette lettre et decouvrir les noms des victimes cliquez
 ici: http://www.haitianinternet.com/messages.php/7222


Nous devons travailler a la reforme de la justice, a l'egalite des citoyens devant la loi pour qu'enfin justice soit faite. Mireille que la terre te soit legere! Assassins lavalas, bay kou bliye pote mak sonje

__._,_.___

Une avance considérable pour Martelly dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

http://www.lematinhaiti.com/contenu.php?idtexte=22414

Le candidat de la plateforme « Repons Peyizan » a pris une sérieuse option pour remporter le département de l'Ouest au second tour de la présidentielle. Un sondage réalisé par le journal « Le Matin » le jour même du scrutin, au niveau de la région métropolitaine de Port-au-Prince, notamment à Croix des Bouquets, au centre-ville, à Tabarre, à Pétion-Ville et à Cité Soleil, crédite M. Martelly de plus de 70.0% des voix.

Le candidat de la plateforme « Repons Peyizan » a pris une sérieuse option pour remporter le département de l'Ouest au second tour de la présidentielle. Un sondage réalisé par le journal « Le Matin » le jour même du scrutin, au niveau de la région métropolitaine de Port-au-Prince, notamment à Croix des Bouquets, au centre-ville, à Tabarre, à Pétion-Ville et à Cité Soleil, crédite M. Martelly de plus de 70.0% des voix. La commune de Carrefour n'a pas été prise en compte dans ce sondage.

Le second tour de la présidentielle a mis face à face la candidate du Rassemblement des démocrates nationaux progressistes (RDNP) et le chanteur populaire Michel Joseph Martelly de « Repons Peyizan ». Si en terme d'organisation et de logistique, quelques irrégularités ont pu être constatées, sur le plan sécurité, de manière globale, les reproches sont négligeables, surtout dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Parallèlement à cette fièvre électorale, des questions sur les tendances de vote se sont posées et ont attiré l'attention de plus d'un. À cet effet, un mini-sondage réalisé par Le Matin dans la région métropolitaine de Port-au-Prince, permet d'avoir une idée de la direction que peuvent prendre les résultats du scrutin au niveau de la capitale.

Au cours de ce sondage, un échantillon de 800 personnes a été prélevé au hasard et les interrogés, munis de leur Carte électorale avec les traces d'encre indélébile aux pouces, devaient répondre à une question simple formulée de la manière suivante : Entre Mirlande Hypolite Manigat du RDNP et Michel Martelly de « Repons Peyizan » à qui avez-vous donné votre vote ? De plus, les centres de votes retenus pour chaque zone sont ceux ayant au moins, pour la majorité, une vingtaine de bureaux de vote.

À l'issue de ce sondage, de manière globale, il ressort que le candidat de « Repons peyizan », Michel Joseph Martelly, a pris dans la région métropolitaine une sérieuse avance sur son rival, Mme Mirlande Manigat. En effet, si les élections se déroulaient uniquement dans les zones choisies pour ce sondage, Michel Martelly les aurait remportées avec plus de 71.00 % des voix, soit plus de 560 voix sur les 800.

Le résultat ci-dessus est le reflet de celui obtenu dans chacune des communes suivantes : Croix-des-Bouquets, Pétion-Ville, Tabarre, le centre-ville et la zone de Cité Soleil. Michel Martelly aurait obtenu, selon le sondage, 70.6%, 76.0%, 62,7%, 65,3% et 75,3% pour respectivement Croix-des-Bouquets, Pétion-Ville, Cite Soleil, le Centre-ville et Cite Soleil. Alors que Mme Manigat n'aurait recueilli que 29.4%, 24.0%, 37.3%, 34.7% et 24,7% pour respectivement Croix-des-Bouquets, Pétion-Ville, Cite Soleil, le Centre-ville et Cite Soleil.

À noter que le sondage publié ci-dessus ne tient pas compte de la validité des procès-verbaux et ne concerne que la région métropolitaine de Port-au-Prince (à l'exception de Carrefour) . Il ne saurait en aucun cas être généralisé pour l'ensemble du scrutin ni pour le département de l'Ouest.

Pierre Ricardo Placide
ppricardo1983@yahoo.fr
____________________
"La vraie reconstruction d'Haïti passe par des réformes en profondeur des structures de l'État pour restaurer la confiance, encourager les investisseurs et mettre le peuple au travail. Il faut finir avec cette approche d'un État paternaliste qui tout en refusant de créer le cadre approprié pour le développement des entreprises mendie des millions sur la scène internationale en exhibant la misère du peuple." Cyrus Sibert
Reconstruction d'Haïti : A quand les Réformes structurelles?
Haïti : La continuité du système colonial d'exploitation  prend la forme de monopole au 21e Siècle.
WITHOUT REFORM, NO RETURN ON INVESTMENT IN HAITI (U.S. Senate report.)

Le RNDDH exhorte le CEP à publier les résultats reflétant le choix du peuple


Source : Haitielections2010.com

Le RNDDH exhorte le CEP à publier les résultats reflétant le choix du peuple

Le Réseau national de défense des Droits humains (RNDDH), organisme accrédité dans l'observation électorale par le Conseil électoral provisoire (CEP), a présenté ce vendredi, un rapport sur le déroulement du second tour du scrutin. La journée électorale du 20 mars était une réussite, a affirmé Mme Marie Yolène Gilles, l'une des responsables du RNDDH. Elle a, ensuite, ajouté que les irrégularités enregistrées lors du déroulement du scrutin n'auront pas d'effets sur les résultats.

« Les recommandations des observateurs électoraux ont été prises en compte par le CEP », a soutenu M. Viles Alizar, responsable de programmes au sein du RNDDH. La présence des orienteurs, l'identification des Centres de vote, l'actualisation de la liste électorale et son affichage sont, entre autres, les principaux points positifs relevés par le RNDDH lors du déroulement du second tour. Les militants de droits humains ont également souligné quelques points négatifs constatés le jour du vote. L'arrivée tardive de matériels de vote dans des Centres de vote, le mauvais placement des isoloirs, l'erreur au niveau des transcriptions, constituent, entre autres, selon le RNDDH, les points négatifs.

Dans ce rapport, le RNDDH exhorte les conseillers du CEP à publier des résultats reflétant le choix des citoyens. Il recommande également au CEP de s'assurer que le processus de tabulation des votes soit effectué dans la transparence et dans le respect des normes établies pour la compilation des procès verbaux. L'organisme de droits humains invite le CEP à tenir compte du calendrier électoral en ce qui à trait à la publication des résultats.