Follow by Email / Suivez nous par Email.-

lundi 21 mars 2011

Le candidat à la présidentielle haïtienne Michel Martelly semblait largement en tête ce lundi au lendemain du second tour du scrutin, selon des chiffres tirés des procès-verbaux et diffusés par les télévisions et les radios locales. AFP

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_presidentielle-en-haiti-premieres-tendances-en-faveur-de-michel-martelly?id=5813343


Le candidat à la présidentielle haïtienne Michel Martelly semblait largement en tête ce lundi au lendemain du second tour du scrutin, selon des chiffres tirés des procès-verbaux et diffusés par les télévisions et les radios locales.

Michel Martelly, un chanteur populaire, était opposé au second tour à Mirlande Manigat, une ancienne Première dame d'Haïti et constitutionnaliste.


Bravant les mises en garde du président du Conseil électoral provisoire (CEP), Gaillot Dorsinvil, qui a demandé aux médias de s'abstenir de donner toute tendance en faveur de l'un ou de l'autre candidat, de nombreuses télévisions et radios commençaient dès dimanche soir à se faire l'écho des résultats enregistrés dans les bureaux de vote du pays.

La tendance donnait Michel Martelly largement en tête. Selon Robert Fatton, politologue à l'Université de Virginie (est des Etats-Unis), la victoire de Michel Martelly s'apparenterait même à un "raz-de-marée", notamment à Cité-Soleil, le plus grand bidonville d'Haïti, et à Pétion-Ville, une banlieue située sur les hauteurs de la capitale.


Ce dimanche, bien avant la fermeture des bureaux de vote, les partisans de "Tèt kale" ("crâne chauve" en créole, le surnom de Michel Martelly), n'hésitaient pas à clamer la victoire de leur champion dans les rues.


Sur une cinquantaine d'électeurs interrogés par l'AFP après la fermeture des bureaux de vote à 17H00 locales (22H00 GMT) ce dimanche à Port-au-Prince, aucun n'avait voté pour Mirlande Manigat.


M. Dorsinvil et la direction du CEP ont mis en garde dimanche soir contre la publication de résultats partiels, source de violences potentielles, et ont demandé aux médias d'attendre jusqu'à la publication officielle de ces résultats qui pourraient intervenir "avant le 31 mars", date limite de leur publication.


AFP
____________________
"La vraie reconstruction d'Haïti passe par des réformes en profondeur des structures de l'État pour restaurer la confiance, encourager les investisseurs et mettre le peuple au travail. Il faut finir avec cette approche d'un État paternaliste qui tout en refusant de créer le cadre approprié pour le développement des entreprises mendie des millions sur la scène internationale en exhibant la misère du peuple." Cyrus Sibert
Reconstruction d'Haïti : A quand les Réformes structurelles?
Haïti : La continuité du système colonial d'exploitation  prend la forme de monopole au 21e Siècle.
WITHOUT REFORM, NO RETURN ON INVESTMENT IN HAITI (U.S. Senate report.)

Aucun commentaire: