Follow by Email / Suivez nous par Email.-

lundi 28 mars 2011

Une affaire de camp par Stanley Lucas

Une affaire de camp par Stanley Lucas

La democratie permet au citoyen de choisir un parti politique, un candidat ou une cause. C'est un droit constitutionnel. Le citoyen a droit a ses opinions et a travers les dialogues defend ses positions. Le citoyen peut aussi a sa guise changer de parti, de candidat et de cause. C'est la encore un droit democratique. Le citoyen a aussi le droit d'etre neutre tout en analysant la situation economique, politique et sociale de son pays. Dans ce contexte le citoyen n'est dans aucun camp mais dans l'interet donne quand meme son opinion.

Depuis quelques semaines j'assiste au comprtement d'un groupe d'intolerants qui voudraient criminaliser ce droit de choisir sa place dans la sphere democratique d'Haiti. J'oberve des citoyens qui se font attaquer vicieusement a cause de leurs commentaires et analyses autour des elections. Encore une fois j'attire l'attention de tous que dans une societe democratique on a ce droit d'etre pour, contre ou d'analyser comme un observateur neutre. Tout effort de criminaliser ce droit est un acte antidemocratique. L'utilisation d'adjectifs, hyppocrites, malhonnetes elatrye pour repondre a des internautes qui prennent positions n'a pas sa place. L'attitude condescendante de certains dans ce debat qui au lieu d'essayer de convaincre semblent etre frustres du fait qu'ils ne peuvent pas imposer leurs vues est encore un autre indicateur qui doit inciter a un changement de comportement. En democratie il faut apprendre a convaincre c'est la seule facon de reussir dans le combat electoral. Un homme, un vote, si tu arrives a convainvre t'auras de millions de votes et tu gagneras

Aucun commentaire: