Follow by Email / Suivez nous par Email.-

jeudi 7 avril 2011

Michel Martelly, le pro-dominicain

Un ex-ambassadeur dominicain en Haïti célèbre la défaite de Mirlande Manigat Alberto Despradel estime que le peuple haïtien a mis en échec Mirlande Manigat qui serait farouchement hostile à la république voisine, comme son époux, Leslie Manigat mercredi 6 avril 2011, L'ancien ambassadeur dominicain en Haïti, Alberto Despradel, a présenté mercredi la victoire de Michel Martelly aux élections présidentielles du 20 mars comme un revers que le peuple a infligé à "une candidate profondément anti-dominicaine" que représentait aux yeux du diplomate Mirlande Hyppolite Manigat. "Manigat représentait une tendance profondément anti-dominicaine", a poursuivi Despradel qui croit que la démocrate-chrétienne a hérité ses idées de son mari, l'ancien Président Leslie Manigat (février-juin 1988). Ce dernier est décrit comme un homme "profondément anti-dominicain". "Ce qui s'est passé il y a deux semaines, lors des élections en Haïti, c'est que le peuple a rejeté les propositions d'une aristocrate", a indiqué en des termes très peu diplomatiques l'ex-ambassadeur qui participait à l'émission "Le boulevard avec Pablo McKinney" une production de Canal 37 pour le réseau CDN. Enfin, Alberto Despradel, qui s'est révélé être un chaud partisan du futur Président haïtien, attribue la victoire de Michel Martelly à une adaptation du carnaval à la politique en expliquant que cette fête représentait dans notre pays un vecteur de pouvoir populaire. D'aucuns soupçonnent celui pratiquement assuré de succéder à René Préval, le 14 mai prochain, d'avoir des liens privilégiés avec les milieux d'affaires en République Dominicaine. spp/Radio Kiskeya http://www.mymarketinggenie.com/radiopeyizan www.radiopeyizan.com , La Radio qui vous écoute!

Aucun commentaire: