Follow by Email / Suivez nous par Email.-

mercredi 20 avril 2011

Sur la visite de Michel Martelly à Washington...

Mercredi, 20 avril 2011 13:53
Clinton promet à Martelly que les USA resteront aux côtés d'Haïti
Les Etats-Unis, principaux soutiens financiers d'Haïti, resteront aux côtés du pays en quête de reconstruction, a promis mercredi Hillary Clinton, la chef de la diplomatie américaine, en recevant à Washington le président élu d'Haïti Michel Martelly.

La secrétaire d'Etat, qui a reçu M. Martelly à déjeuner au département d'Etat, l'a félicité formellement au nom de l'administration Obama.

Je me sens très encouragée par la campagne menée par M. Martelly, a-t-elle ensuite confié lors d'un point de presse conjoint, en mentionnant son insistance sur le peuple et ses besoins, sa volonté d'être clair sur ce qu'il espérait réussir au nom des Haïtiens.

Nous sommes derrière lui, nous sommes très enthousiastes, a-t-elle poursuivi. Le peuple d'Haïti a une longue route devant lui, mais les Etats-Unis seront avec vous tout au long du chemin, a-t-elle souligné. Michel Martelly doit être officiellement désigné mercredi comme le nouveau président d'Haïti. Signe de l'importance cruciale de la relation avec les Etats-Unis pour le pays le plus pauvre des Amériques, le nouvel élu a quitté Haïti mardi, avant même la proclamation des résultats, pour une visite de trois jours à Washington.

(©AFP
 
Martelly évalue les programmes des institutions financières internationales en Haïti.

Le président élu haïtien, Michel Martelly, s'est entretenu hier avec les présidents de la Banque Mondiale, Robert Zoelick et du Fonds Monétaire International (FMI) Dominique Strauss-Khan.

Des rencontres fructueuses selon le bureau de communication de M. Martelly. Le président élu a sollicité un rapport complet des actions de ces institutions en Haïti afin d'éviter des duplications et de s'assurer que les projets entre dans le cadre des priorités du prochain gouvernement. Au cours de l'entretien de 45 minutes avec M. Zoelick, le président élu a mis l'accent sur les priorités de son gouvernement, la gratuite de l'éducation gratuite, la relance de la production agricole et le relogement des sans abris.

La rencontre avec le président du FMI a permis d'analyser les différents programmes en cours. M. Martelly et Strauss-Khan ont pris des engagements en ce qui a trait à la poursuite de la coopération.

Au cours d'une rencontre avec les membres de la chambre de commerce M. Martelly a mis l'accent sur l'opportunité d'investir en Haïti « Haïti est désormais ouverte et propice à l'investissement », a assuré le président élu promettant d'accorder des avantages fiscaux aux investisseurs.

M. Martelly est accompagné de son chef de cabinet Me Thierry Mayard Paul, son conseiller en affaires juridiques Gregory Mayard-Paul, de son conseiller en affaires économique Wilson Laleau et d'un membre de la « American Chamber of Commerce » Daniel-Gérard Rouzier.

LLM / radio Métropole Haïti

____________________

"La vraie reconstruction d'Haïti passe par des réformes en profondeur des structures de l'État pour restaurer la confiance, encourager les investisseurs et mettre le peuple au travail. Il faut finir avec cette approche d'un État paternaliste qui tout en refusant de créer le cadre approprié pour le développement des entreprises mendie des millions sur la scène internationale en exhibant la misère du peuple." Cyrus Sibert
Reconstruction d'Haïti : A quand les Réformes structurelles?
Haïti : La continuité du système colonial d'exploitation  prend la forme de monopole au 21e Siècle.
WITHOUT REFORM, NO RETURN ON INVESTMENT IN HAITI (U.S. Senate report.)

Aucun commentaire: