Follow by Email / Suivez nous par Email.-

mardi 9 août 2011

La situation est grave, la presse haïtienne doit-être prudente.

Il est inconcevable, qu'un journaliste d'un grand média de la capitale accepte qu'un individu appelle dans une émission libre Tribune pour affirmer que la 1ere Dame Sophia Martelly avait organisé des inscriptions en faveur des enfants riches à l'intérieur de l'asile communale lors de son passage au Cap-Haitien le mois dernier. Des allégations non-fondées pourtant qualifiées d'"information" par l'animateur assoiffé de mauvaise nouvelle sur le régime Martelly: "Merci beaucoup pour l'information".

Le menteur a même précisé que les inscriptions concernaient les enfants des classes 1ere à 4e année.

En aucun cas, Madame Martelly n'a organisé de telles activités. Elle a juste visité les pauvres et les handicapés durant environ 30 minutes.

Il est clair qu'un secteur utilise systématiquement le mensonge pour détruire le couple Martelly. La presse doit-être prudente, en relayant ces allégations mensongères, elle perd en crédit et en image.

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
Envoyé par mon BlackBerry de Digicel

Aucun commentaire: