Follow by Email / Suivez nous par Email.-

jeudi 11 août 2011

Mieux qu'avec sa "Fondation Rose et Blanc", Martelly permettra à 146000 enfants de prendre le chemin de l'ecole grâce au financement de l'Etat. Se sel moun ki konn voye pitit pep la lekol ki ka konprann misyon sa.

Martelly annonce que toutes les dispositions ont été prises en vue de permettre a 146000 enfants non scolarisés de prendre le chemin de l'école.

--------------------

Haïti - Éducation : Une rentrée scolaire qui s'annonce difficile.

11/08/2011 10:05:50

 La rentrée scolaire devrait avoir lieu cette année le lundi 5 septembre. Le Ministère de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) indique que les manuels et livres scolaires seront subventionnés à hauteur de 70% cette année, et que certains livres seront distribués gratuitement. Malgré cette aide considérable de nombreux parents se demandent encore comment ils vont payer les autres frais liés à la scolarisation, d'autant que certains n'ont pas encore fini de payer les derniers mois d'écolage de leurs enfants...

En septembre, 146,000 nouveaux élèves iront pour la première fois de leur vie à l'école, et ce gratuitement grâce au Fonds National pour l'Éducation (FNE) qui est alimenté à partir du prélèvement sur les appels téléphoniques entrant et les transferts d'argent, donc en grande partie grâce à la Diaspora.

De nombreux parents avaient l'espoir de pouvoir envoyer leurs enfants à l'école gratuitement cette année, grâce au FNE, ils devront attendre, car le plan du Président Martelly s'étend sur 5 ans et ne touche que les enfants du primaire, d'autant plus que le Président axe pour le moment ses efforts sur les enfants n'ayant jamais étaient à l'école. Ces parents estiment que la rentrée scolaire 2011 sera nettement plus difficile que celle de 2010.

Mirlande Manigat, tant qu'à elle doute du programme d'éducation gratuite du Président Martelly « [...] L'école gratuite, veut dire que l'État a des moyens pour envoyé seulement 100,000 enfants à l'école! Je dis que la population scolaire est de 5 millions d'enfants et c'est ça que la population croit, elle croit que cette année, leurs problèmes seront fini, car l'école sera gratuite... Je ne vois pas par quels moyens, l'État haïtien, avec la capacité de production de la société haïtienne, les revenus de l'État, le déficit en terme institutionnel, en terme d'organisation, en terme de planification... C'est un idéal qui n'est pas envisageable dans les 5 prochaines années... » http://www.haitilibre.com/article-3554-haiti-politique-mirlande-manigat-doute-du-programme-d-education-gratuite.html

En juillet la Confédération Nationale des Éducateurs Haïtiens (CNEH) s'interrogeait sur la stratégie à mettre en place pour parvenir à une éducation gratuite http://www.haitilibre.com/article-3331-haiti-education-une-ecole-gratuite-oui-mais-comment.html

Jean Reynold Telfort, le directeur de l'enseignement fondamental, invite les directeurs d'école notamment ceux des écoles publiques à respecter le calendrier scolaire.

HL/ HaïtiLibre
Envoyé par mon BlackBerry
---------------
"Ne doutez jamais qu'un petit nombre de citoyens volontaires et réfléchis peut changer le monde. En fait, cela se passe toujours ainsi" Margaret Mead (1901-1978)

Aucun commentaire: