Follow by Email / Suivez nous par Email.-

lundi 28 novembre 2011

Communiqué : Pose de la premiere pierre du Parc Industriel de Caracol.



Le 28 novembre 2011

Haïti et ses partenaires posent la première pierre
du Parc industriel de Caracol
Caracol, Haïti, le 28 Novembre 2011 - Le Gouvernement haïtien, de concert avec le gouvernement américain, la Banque Interaméricaine de Développement (BID), le fabriquant coréen de vêtements le Sae-A Co. Ltd, ont officiellement procédé à la pose de la première pierre du Parc industriel de Caracol. Le président haïtien Michel Martelly, en compagnie de l'ancien président américain Bill Clinton, a présidé la cérémonie de ce parc de 246 hectares, l'un des grands et le plus moderne dans les Caraïbes. Les dirigeants locaux et les gens d'affaires, ainsi que plus de 500 membres issus des communautés du Nord et du Nord-Est d'Haïti ont assisté à l'événement. Le Parc industriel de Caracol permettra de créer des milliers de nouveaux emplois pour les Haïtiens et aidera à lancer Haïti sur la voie de la croissance économique.
Dans son discours liminaire, le Président Martelly a souligné l'engagement de son administration à continuer à rechercher des investissements pour créer des emplois en Haïti. «Haïti est ouverte aux affaires», a-t-il dit.
«Le Parc industriel de Caracol démontre l'impact positif que des investissements étrangers peuvent avoir dans la construction d'une meilleure Haïti », a déclaré le président Clinton. « Elle apportera des dizaines de milliers d'emplois pour les Haïtiens, et je suis fier d'être ici pour l'inauguration des travaux de cet important projet. »
Le Sae-A Co. Ltd investit 78 millions de dollars pour développer des opérations dans le parc et s'est engagé à embaucher au moins 20.000 Haïtiens pour y travailler. C'est le plus important investissement unique dans l'histoire haïtienne moderne et le président du Sae-A Kim a parlé de l'impact positif à long terme de cet investissement parce qu'il montrera au monde que «Le peuple haïtien travaille ardemment, il est très compétitif, et prêt à construire un avenir meilleur pour ses familles. »
La BID a octroyé la somme de 55 millions de dollars pour la phase initiale de la construction de Caracol. Il finance également des programmes visant à favoriser la création de petites et moyennes entreprises locales en vue de fournir des biens et des services aux locataires du parc industriel et aux ouvriers. «Caracol peut avoir un effet multiplicateur phénoménal dans cette région », a déclaré le président de la BID, Luis Alberto Moreno. « Outre les milliers d'emplois en usine qui seront créés par les grands fabricants, nous verrons de nombreux entrepreneurs locaux démarrer de petites entreprises, en élargissant l'impact économique du parc industriel au-delà de ses barrières.»
Le gouvernement américain s'est engagé pour un montant minimum de 124 millions de dollars de financement pour la fourniture d'au moins 25 mégawatts de production d'énergie électrique, améliorer les installations régionales de santé, construire jusqu'à 5.000 unités de logement à proximité des villes de Ouanaminthe, Fort Liberté, Terrier Rouge, Trou du Nord, Caracol, et Quartier Morin dans le Nord d'Haïti en partenariat avec la BID et Food for the Poor, et de moderniser les installations portuaires régionales. L'Agence Américaine pour le Développement International (USAID), est chargée de la réalisation des projets. L'ambassadeur américain en Haïti, Kenneth H. Merten, a salué l'investissement du Parc industriel de Caracol et du Sae-A en Haïti comme étant une grande victoire et a déclaré: « L'investissement est la véritable clé pour rendre le peuple haïtien plus prospère, qui à son tour fera de la nation haïtienne, une nation plus indépendante et souveraine. »
Le partenariat entre Sae-A, la Banque Interaméricaine de Développement, les gouvernements haïtien et américain, et la Fondation Clinton aura un impact positif et durable sur l'effort de reconstruction d'Haïti. Le parc symbolise une étape importante dans nos efforts collectifs visant à revitaliser et à élargir l'industrie de l'habillement haïtien et les secteurs de l'industrie légère.
A l'issue de la cérémonie, les fonctionnaires ont pu visiter le chantier, le plus important actuellement en Haïti. Les opérations dans le parc sont censées débuter en Mars 2012.
(Fin du texte)
==========

November 28, 2011

Haiti and its Partners Lay the Foundation Stone

for the Caracol Industrial Park

Caracol, Haiti, November 28, 2011 – The Government of Haiti, together with the U.S. government, the Inter-American Development Bank (IDB), and Korean apparel manufacturer Sae-A Co. Ltd., officially laid the foundation stone for the Caracol Industrial Park. Haitian President Michel Martelly, along with former U.S. President Bill Clinton, presided at the ceremony for the 246-hectare park, one of the largest and most modern in the Caribbean. Local leaders and businesspeople, plus more than 500 members from communities in northern and northeastern Haiti, attended the event. The Caracol Industrial Park will create thousands of new jobs for Haitians and help launch Haiti back on a path of economic growth.

In his keynote speech, President Martelly underscored his administration's commitment to continue to seek investment to create jobs in Haiti. "Haiti is open for business," he said.

"The Caracol Industrial Park shows the positive impact foreign investment can have in building Haiti back better," said President Clinton. "It will bring tens of thousands of jobs to Haitians, and I am proud to be here for the groundbreaking of this important project."

Sae-A Co. Ltd. is investing $78 million to develop operations in the park and has committed to hiring at least 20,000 Haitians to work there. This is the largest single investment in modern Haitian history and Sae-A Chairman Kim spoke of the long-term positive impact of this investment because it would show to the world that "The Haitian people are hard working, highly competitive, and ready to build a brighter future for their families."

The IDB is providing $55 million for the initial phase of Caracol's construction. It is also financing programs to foster the creation of local small and medium-size enterprises to supply goods and services to the industrial park's tenants and workers. "Caracol can have a phenomenal multiplying effect in this region," said IDB President Luis Alberto Moreno. "Besides the thousands of factory jobs that will be created by large manufacturers, we will see many local entrepreneurs starting up small businesses, expanding the industrial park's economic impact beyond its gates."

The U.S. government has committed more than $124 million in funding to build at least 25 megawatts of electrical power generation, improve regional health facilities, construct up to 5,000 housing units near the towns of Ouanaminthe, Fort Liberte, Terriere Rouge, Trou Du Nord, Caracol, and Quartier Morin in Northern Haiti in partnership with the IDB and Food for the Poor, and modernize regional port facilities. The U.S. Agency for International Development is carrying out the projects. U.S. Ambassador to Haiti Kenneth H. Merten hailed the Caracol Industrial Park and Sae-A's investment in Haiti as a great victory and said, "Investment is the real key to making the Haitian people more prosperous, which in turn will make the Haitian nation more independent and sovereign."

The partnership between Sae-A, the Inter-American Development Bank, the Haitian and American governments, and the Clinton Foundation will have a positive and lasting impact on the Haitian recovery effort. The Park symbolizes a major step forward in our collective efforts to revitalize and expand the Haitian apparel and light manufacturing sectors.

After the ceremony, the officials were able to see the construction site, currently Haiti's largest. Operations at the park are expected to begin in March 2012.

(End of text)

Aucun commentaire: