Follow by Email / Suivez nous par Email.-

lundi 28 mai 2012

Haïti Le Ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP) et ses partenaires ont mis un terme le vendredi 25 mai 2012 à deux semaines de formation pour des infirmières sur la méthode Kangourou.

Le Ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP) et ses partenaires ont mis un terme le vendredi 25 mai 2012 à deux semaines de formation pour des infirmières sur la méthode Kangourou. Plusieurs cadres du ministère, participantes au séminaire et formateurs, composaient l'assistance. La méthode Kangourou est inspirée du comportement de cet animal qui assure en permanence la protection de ses petits. Cette technique, selon les responsables, rapproche davantage les mères et les bébés prématurés. La naissance avant date d'un bébé ne doit plus être considérée comme une fatalité en Haïti, laisse entendre le médecin - formateur, Odette Guifo, originaire du Cameroun. La formatrice croit important que les femmes haïtiennes se fient à la pratique de cette méthode qui, d'après elle, réduit considérablement les risques de mortalité des enfants nés avant terme.
« Cette formation est une étape. L'étendre dans tout le pays est la phase ultime », déclare Florence Duperval Guillaume, qui promet l'appui de son ministère pour aider à vulgariser cette méthode. La méthode Kangourou est initiée dans le système sanitaire pour aider à réduire le taux de mortalité néonatale très élevé dans le pays. Plus de 55% des enfants nés prématurément sont morts chaque année en Haïti, rapporte la ministre Guillaume. Cette méthode, quoique nouvelle dans le système sanitaire haïtien sera accessible gratuitement partout sur le territoire national. « La méthode Kangourou ne vient pas remplacer les couveuses », rassure la ministre, qui annonce l'intégration de cette méthode dans le cursus des centres de formation en sciences infirmières.  

Mirlande Alcide Léandre, participante au séminaire, se dit satisfaite de cette formation qui va contribuer au bien-être des femmes haïtiennes. Quoique très efficace, la spécialiste en santé communautaire plaide pour un suivi et un accompagnement des cadres formés dans ce programme qui doit s'étendre dans tout le pays. L'infirmière spécialiste exhorte les responsables sanitaires à multiplier ce genre de séminaire de formation à l'intention des prestataires de soins dans l'idée de contribuer à un environnement sanitaire adapté dans le pays. 
____________________
"La vraie reconstruction d'Haïti passe par des réformes en profondeur des structures de l'État pour restaurer la confiance, encourager les investisseurs et mettre le peuple au travail. Il faut finir avec cette approche d'un État paternaliste qui tout en refusant de créer le cadre approprié pour le développement des entreprises mendie des millions sur la scène internationale en exhibant la misère du peuple." Cyrus Sibert
Reconstruction d'Haïti : A quand les Réformes structurelles?
Haïti : La continuité du système colonial d'exploitation  prend la forme de monopole au 21e Siècle.
WITHOUT REFORM, NO RETURN ON INVESTMENT IN HAITI (U.S. Senate report.)

Aucun commentaire: