Follow by Email / Suivez nous par Email.-

mercredi 18 juillet 2012

« Ayiti dekole, Okay douvan », une belle leçon de carnaval en 2012

Bureau de Communication de la Présidence

Contact : Bureau de Communication
Phone : +509 3383 88 88
Email : communications@presidentmartelly.ht

« Ayiti dekole, Okay douvan », une belle leçon de carnaval en 2012

•    Plus de trois cent mille (300.000) carnavaliers haïtiens et étrangers

•    Treize (13) chars musicaux, onze (11) chars allégoriques, treize (13) écoles de danse, une vingtaine de bandes à pied et de groupes traditionnels, plus de deux mille (2,000) personnages accessoires

•    Plus de trois cent mille (300.000) visiteurs et téléspectateurs dans le monde sur Martelly.tv, dont 125.000 aux Etats-Unis seulement

Port-au-Prince, mardi 21 Février 2012 : La Présidence de la République constate avec beaucoup de satisfaction le bon déroulement du carnaval national 2012, dans la ville des Cayes, les 19, 20 et 21 février, et qui a réuni plus de trois cent mille (300.000) carnavaliers haïtiens et étrangers autour d'un même thème « Ayiti dekole, Okay douvan », faisant ainsi de la commune des Cayes, le théâtre de la plus grande manifestation culturelle de toute la Caraïbe de ce début d'année 2012.

Plusieurs éléments ont en effet contribué au succès de cet évènement majeur de la vie culturelle et sociopolitique du peuple haïtien. D'abord, une discipline concluante, alliant traditions, couleurs, déguisements et esthétiques des stands – éléments fondamentaux caractéristiques du carnaval haïtien – à la qualité des prestations, la multiplicité des représentations et une sécurisation irréfutable, assurée par la Police Nationale d'Haïti, sur tout le parcours.

Treize (13) chars musicaux, onze (11) chars allégoriques, treize (13) écoles de danse, une vingtaine de bandes à pied et de groupes traditionnels, plus de deux milles (2,000) personnages accessoires au cœur des représentations, environ sept cent (700) chambres d'hôtels dans la ville, sans compter les cent vingt-quatre (124) cabines du bateau de croisière Adriana de la compagnie Tropicana Cruises, au large de la baie des Cayes, et pouvant accueillir deux cent quarante (240) touristes à bord, avec des services de classe, plus de trois cent mille (300.000) visiteurs et téléspectateurs dans le monde sur Martelly.tv, dont 125.000 aux Etats-Unis seulement, ont encore révélé le caractère festif et original du carnaval des Cayes au niveau international.

En cas d'urgence  ou d'accident de la circulation, le Gouvernement a localisé dix-sept (17) institutions de santé (privées et publiques), trois (3) dans les zones pour accueillir les carnavaliers en provenance de la région septentrionale (St-Marc, Montrouis, Arcahaie),  sept (7) pour ceux-là qui se rendent vers le Sud ( Léogane, Grand-Goave, Petit-Goâve, Jacmel, Miragoane et Cayes-Jacmel), trois (3) dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince et quatre (4) aux environs du site du carnaval (Quatre chemins, centre-ville, Gabion, Port-Salut).

Le carnaval national des Cayes « Ayiti dekole, Okay douvan » a enregistré une centaine de blessés sur le parcours, pour la plupart, superficiellement, et des personnes hospitalisées suite à des problèmes de respiration dus à la chaleur et à des excès de consommation. Un numéro de téléphone d'urgence, le 116, a été ouvert et l'ERU Croix-Rouge Haïtienne des Cayes, de concert avec trois (3) délégués de la Croix-Rouge canadienne, a modifié, au cours de l'évènement, son mode d'intervention, avec vingt-six (26) points d'urgence avec ambulances équipées et six (6) points de lavage des mains pour un total de dix-huit (18) volontaires.

A l'instar des innovations constatées en matière de création, de remplacement des poteaux électriques à une hauteur adéquate, de la grande participation des enfants et de la portée des slogans et messages diffusés, tournés autour des priorités du Président de la République, S.E.M. Michel Joseph Martelly : éducation, emploi, réconciliation, tourisme et développement chronique ; le carnaval national des Cayes est une bonne démonstration de la force de la décentralisation dans le développement d'une nation et de la capacité du département du Sud, notamment de la ville des Cayes, de marquer le premier pas vers cette expansion socio-économique et culturelle d'Haïti.

Le Président de la République, S.E.M. Michel Joseph Martelly, et la Première Dame, Sophia Martelly,  sont heureux de proclamer la générosité et la compassion de la ville des Cayes, notamment des citoyens, ainsi que de tous les organisateurs et participants à cette grande fête populaire.

Le Chef de l'Etat remercie la population haïtienne en général qui a su maintenir la paix et le respect d'autrui tout au long de cette manifestation populaire si importante dans la vie haïtienne.


-FIN-

Aucun commentaire: