Follow by Email / Suivez nous par Email.-

vendredi 31 août 2012

Haïti-USA-Tourisme : Opération de séduction à Miami

Haïti-USA-Tourisme : Opération de séduction à Miami

Le ministère du tourisme et le consulat général d'Haïti à Miami ont installé au début de cette semaine en Floride un billboard géant sur l'autoroute inter-Etats de 3 101 Km de long. Ce Billboard géant faisant la promotion du tourisme en Haïti est placé pour la première fois sur l'autoroute I-95, a constaté Haïti Press Network à Miami.



La présence de ce panneau publicitaire géant, qui jalonne l'autoroute de Miami, ne cesse d'étonner les automobilistes haïtiens et aussi une grande partie du public et des chauffeurs américains.

« Les américains connaissaient uniquement que des images de violences et d'environnement naturel dévasté à propos d'Haïti, définitivement ce billboard va changer au fur et à mesure l'image du pays », a déclaré David René à notre correspondant aux Etats-Unis.

« L'objectif est de sensibiliser les passagers à la diversité touristique et culturelle d'Haïti, et de leur donner envie de s'arrêter dans le pays lors d'un prochain voyage de vacance », a-t-il poursuivi.

« Finalement, un grand panneau touristique d'Haïti, nous allons plus voir uniquement que des publicités touristiques de la Bahamas ou de la Jamaïque sur les autoroutes américaines », a indiqué pour sa part Enock Césaire à HPN.

Longtemps en tête des pays les plus pauvres de la caraïbes, Haïti n'attirait plus les touristes depuis plus d'une trentaine d'année. Insécurité, criminalité, corruption, catastrophe naturel et instabilité politique permanente dessinaient l'image du pays.


Frantz Alcéma (USA)
salutano@yahoo.fr

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

Aucun commentaire: