Follow by Email / Suivez nous par Email.-

lundi 17 septembre 2012

Laurent Lamothe au Palais Législatif Mardi

Laurent Lamothe au Palais Législatif Mardi




 


Laurent-LamotheartticleLe bloc Parlementaires pour le Renforcement Institutionnel (PRI) réitère sa convocation du premier ministre Laurent Salvador Lamothe pour le mardi 18 septembre. Cette rencontre qui devait se tenir vendredi a été reportée à la demande du chef du gouvernement haïtien engagé dans une retraite Gouvernement / Parlementaires le week-end écoulé à Montrouis.

 

Les députés du PRI entendent aborder des questions d'actualité avec le premier ministre. Ils vont mettre l'accent sur la cherté de la vie et sur la nécessité du décaissement des 10 millions de gourdes prévues dans le budget national pour l'exercice fiscal en cours pour les municipalités.

 

Des rumeurs font croire que l'Exécutif ferait du marchandage avec ces fonds. Il aurait conditionné leur décaissement à la signature par les députés d'une résolution par laquelle la Chambre des Députés choisirait deux des trois personnalités devant représenter le Parlement dans le Conseil Electoral Permanent.

 

Avec une telle démarche, la pression augmenterait sur le Sénat de la République auquel il resterait la tâche de choisir la troisième personnalité. Or le Grand Corps a du mal à réussir ses deux tiers (exigés par la loi) pour effectuer ce choix.

 

La plupart des sénateurs ne souscrivent pas à l'idée d'un Conseil Electoral Permanent, estimant que les conditions ne sont pas réunies. Ils prônent de préférence un conseil électoral provisoire de consensus devant organiser l'élection du tiers manquant du Sénat de la République.


Source: Signal FM

____________________

RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!

"You can fool some people sometimes, 

But you can't fool all the people all the time."

 (

Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 

Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.

) dixit Abraham Lincoln.

 

Aucun commentaire: