Follow by Email / Suivez nous par Email.-

mercredi 31 octobre 2012

Lamothe assure qu'il n'y a plus de refuge pour les kidnappeurs

Le Premier Ministre haïtien Laurent Lamothe a réitéré la détermination de son gouvernement à combattre le fléau du kidnapping. Intervenant à l'issue d'une réunion du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN), M. Lamothe a salué l'opération des forces de l'ordre ayant permis l'arrestation de Clifford Brandt, chef d'un important réseau de kidnappeurs.

C'est une victoire pour les forces du bien, a-t-il soutenu mettant l'accent sur la nécessité de combattre l'impunité. M. Lamothe a réaffirmé la détermination des autorités à traquer tous les auteurs d'enlèvement à quelques classes sociales qu'ils appartiennent.

Le chef du gouvernement appelle à la solidarité entre les divers secteurs de la vie nationale afin de converger les efforts dans la lutte contre le kidnapping. C'est un crime lâche et crapuleux, il faut en finir avec le kidnapping, a martelé M. Lamothe qui exhorte les autorités judiciaire à accompagner les forces de l'ordre dans cette tache.

Tout en saluant le travail accompli par la Cellule contre enlèvement (CCE) de la DCPJ, M. Lamothe a attiré l'attention sur la nécessité de poursuivre l'enquête afin d'appréhender les criminels en cavale. Certains policiers membres du gang sont en cavale et doivent être retrouvés, insiste le chef du gouvernement qui fait état des manœuvres de déstabilisation de ces bandits en fuite.

Les autorités haïtiennes promettent qu'aucune protection ne sera accordée à des criminels recherchés pour avoir perpétrés des crimes. Ce sera zéro tolérance, a renchéri le ministre de la justice, Jean Renel Sanon.

LLM / radio Métropole Haïti

mardi 30 octobre 2012

Le Président de la République adhère à la Lettre Ouverte de l’Organisation Mondiale du Tourisme


par Michel Martelly, mardi 30 octobre 2012, 16:47 ·


Port-au-Prince, mardi 30 Octobre 2012 : Le Président de la République, S.E.M. Michel Joseph Martelly, a adhéré ce mardi 30 Octobre à la Lettre Ouverte de l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) et du Conseil Mondial du Tourisme et des Voyages (WTTC), dans le cadre de la réception, au Palais National, du Secrétaire Général de l'OMT, M. Taleb Rifai, la première visite d'un Secrétaire Général de l'OMT depuis 14 ans.

 

Cette cérémonie a également été l'occasion pour le Ministère du Tourisme d'Haïti (MDT) et l'OMT de procéder à la signature d'un Mémorandum de Compréhension (Protocole d'Accord) en vue de renforcer la coopération entre les deux organismes.

 

La Lettre Ouverte consiste en une campagne de sensibilisation sur le Tourisme de l'OMT et du WTTC. Près d'une quarantaine d'Etats ont déjà adhéré à cette campagne. Cet appui sera reflété dans le «Global leaders for tourism ». 

 

« Dans le cadre de cette campagne en cours, nous souhaiterions inviter S.E.M Michel Martelly, Président de la République d'Haïti, à se joindre aux autres dirigeants mondiaux, ainsi qu'à l'OMT et au WTTC, et à se faire entendre à nos côtés pour participer à l'action que nous menons pour faire figurer les voyages et le tourisme au nombre des principales priorités mondiales », soulignent le Secrétaire Général de l'OMT, M.Taleb Rifai, et le Président Directeur Général du WTTC, M. David Scowsill.

 

Pour sa part, le Président Martelly a fait savoir, lors de son discours d'adhésion à la Lettre Ouverte : « En accord aux principes prônés par l'OMT dans cette lettre ouverte, je m'engage à affirmer que le Gouvernement se donne la mission d'atteindre cette croissance économique dans le respect de l'environnement, le tourisme éthique pour un tourisme durable avec l'inclusion des communautés ».

 

Quant au Protocole d'Accord qui a été signé par la Ministre du Tourisme, Mme Stéphanie Balmir Villedrouin, et M. Taleb Rifai; les domaines d'intérêt mutuel sont inscrits dans le cadre:

-       d'un plan stratégique national de développement du tourisme ;  

-       d'une campagne de sensibilisation aux avantages parmi la population locale ;  

-       d'un plan de la législation du tourisme ; 

-       de la mise en place de compétences et d'outils pour l'accueil et le service du tourisme ;

-       d'un programme d'énergie renouvelable pour les hôtels ;

-       des statistiques et Compte Satellite du tourisme.

 

En marge de sa tournée en Haïti, le fonctionnaire onusien du Tourisme a visité, entre autres, certains sites comme le Palais Sans Souci, le Musée du Panthéon National Haïtien (Mupanah), etc.

 

M. Rifai a déclaré, lors de son discours d'ouverture à la conférence-débat de l'Association Touristique d'Haïti le lundi 29 Octobre au Ritz Kinam 2, que : « Quand il s'agit de Tourisme, le potentiel de ce pays (Haïti) est incroyablement clair ». Pour le Secrétaire général de l'OMT, «Haïti est parfaitement préparée à recevoir des touristes ». M. Rifai a décrit ce pays comme le « Nouveau Caraïbes », un pays qui garde son essence et sa culture, et qui « vous invite à vivre l'expérience », comme il est dit dans le slogan du Ministère du Tourisme.

 

L'Organisation Mondiale du Tourisme (www.UNWTO.org), institution spécialisée du système des Nations Unies, est la principale organisation internationale jouant un rôle central et décisif dans la promotion du tourisme durable, responsable et accessible à tous.

New York ravagé par l'ouragan Sandy

Haïti - Santé : Tout savoir sur Hôpital Universitaire de Mirebalais

Haïti - Santé : Tout savoir sur Hôpital Universitaire de Mirebalais

Haïti - Santé : Tout savoir sur Hôpital Universitaire de Mirebalais
La construction du nouvel l'Hôpital Universitaire de Mirebalais (HUM), de 205 000 pieds carrés doté d'une capacité de 300 lits et d'un équipement à la fine pointe de la technologie est quasiment complété. De plus, cet hôpital est parmi les projets les plus ambitieux du secteur de la santé, dans l'utilisation de l'énergie solaires jamais réalisé dans un pays en développement. Doté de 1,800 panneaux solaires, l'Hôpital de Mirebalais sera le plus grand hôpital au monde, à pouvoir être entièrement alimenté par l'énergie solaire.

Les Drs. Maxi Raymonville et David Walton, médecins pour PIH/Zanmi Lasante et membres de l'équipe de direction de l'Hôpital universitaire national de Mirebalais, nous donner une mise à jour sur les progrès et ce qui est à venir.

Q : Maintenant que la construction est presque terminée, sur quoi votre équipe se concentre t-elle ?

« A ce stade, nous sommes actuellement concentrés presque exclusivement sur la planification opérationnelle. Nous mettons en place des structures de gouvernance et de dotation en personnel, l'élaboration de plans d'embauche, et la création de modes opératoires normalisés sur la façon dont tout se déroulera quand l'hôpital sera ouvert. Nous travaillons également sur les programmes, mis au point avec nos principaux partenaires en éducation à l'Université d'État d'Haïti, pour former des infirmières haïtiennes, des médecins, agents de santé communautaires et les autres professionnels de santé, ce qui renforcera la prochaine génération de professionnels.

Nous sommes également impatients, car le 6 novembre, le Dr Jim Yong Kim, le co-fondateur de PIH, fera sa première visite officielle en Haïti dans son rôle de président de la Banque mondiale. En l'honneur de sa visite, ZL et le ministère de la Santé sera l'hôte d'une cérémonie d'inauguration qui marquera la fin de nos efforts de construction de l'hôpital. Cet événement célèbre le partenariat de PIH/ZL avec le secteur public en Haïti, et nous sommes particulièrement enthousiasmés que le président de la République Michel Martelly sera présent.

Nous continuons à travailler avec le ministère de la Santé pour ouvrir l'hôpital dès que possible et nous aurons une cérémonie d'inauguration au début de 2013 afin de célébrer l'aboutissement de ce travail et les partenariats qui ont rendu cela possible. »


Q : Combien de personnes utiliseront l'hôpital ?

« L'hôpital offrira des services de soins de santé primaires à environ 185,000 personnes dans Mirebalais et deux communautés voisines. Mais les patients d'une zone beaucoup plus large (tout le centre d'Haïti et les zones dans et autour de Port-au-Prince) seront également en mesure de recevoir des soins secondaires et tertiaires dans cet établissement. Nous pourrions voir jusqu'à 500 patients chaque jour, dans nos cliniques ambulatoires lorsque nous serons pleinement opérationnel. » 

Q : Quels sont ces services de soins primaires ?

« Ils comprennent entre autres, des services de santé communautaires VIH/SIDA, les soins de la tuberculose, les soins pour les maladies non transmissibles et les soins prénataux. Les patients recevront les vaccinations et le traitement de la malnutrition, par exemple, ainsi que les soins primaires de base et les soins dentaires. Nous offrirons également des services de niveau secondaire, y compris la santé mentale, la médecine d'urgence et la chirurgie générale et orthopédique. Nos services de santé aux femmes comprennent la planification familiale, la santé génésique et les soins obstétricaux d'urgence complets. Nous visons à fournir les mêmes services que vous trouveriez dans n'importe quel hôpital américain

Une fois que l'hôpital fonctionnera à pleine capacité, nous aurons plus de 30 salles de consultation ambulatoire, six salles d'opération et un espace pour accueillir des formations pour plus de 200 participants. »

Q : Combien de personnes emploiera l'hôpital ?

« Nous emploierons éventuellement plus de 1,000 personnes, dont 175 travailleurs de santé communautaires, provenant principalement de la région de Mirebalais. »

Q : Combien a coûté la construction de l'hôpital ? Et quels seront les coûts l'exploitation chaque année ?

« Grâce aux incroyables et généreux donateurs, nous avons recueilli 17 millions de dollars pour concevoir, construire, équiper et l'hôpital et les résidences, et nous avons reçu un autre 5-6 millions de dollars, en dons en nature. Quand il sera ouvert, le budget de fonctionnement de l'hôpital est estimé à environ 12,5 millions de dollars pour chacun des deux premiers exercices. PIH/ZL et le Ministère de la Santé, sont en train de finaliser le budget et les deux entités se partageront le coût de fonctionnement de l'HUM, fournissant des soins de santé de qualité aux populations pauvres par le biais du secteur public en Haïti.

Nous allons continuer à compter sur nos amis et donateurs qui croient que nous pouvons, et devons, fournir des soins de santé aux gens de partout, et en particulier pour les personnes vivant en marge de l'extrême pauvreté. Nous travaillons également sur un mécanisme de financement à long terme, avec le ministère de la Santé et d'autres sources. »




Q : Comment l'hôpital sera-t-il gouverné ?

« ZL et PIH vont exploiter l'hôpital, en vertu d'un protocole d'entente avec le Ministère de la Santé pour plusieurs années. Nous espérons, avec l'accord du Ministère, former un Conseil Consultatif pour le HUM peu de temps après l'ouverture de l'hôpital. Le Conseil d'Administration devrait idéalement, être composé de cadres du Ministère de la Santé, Zanmi Lasante, PIH, et des citoyens, qui seraient les défenseurs et les partisans de l'hôpital. Nous espérons que d'ici deux ans, le Conseil Consultatif pourrait devenir un Conseil d'Administration. Composition du/des conseil(s), le moment de leur formation, l'autorité, et d'autres questions connexes seront convenues avec le ministère de la Santé après l'ouverture de l'hôpital.

Finalement, le Ministère de la Santé va gérer l'hôpital, mais en attendant, nous allons utiliser une approche d'accompagnement et de mentorat pour jumeler les dirigeants haïtiens, avec des experts internationaux provenant des États-Unis et d'autres pays, qui vont aider à lancer l'hôpital, puis géreront sa transition. Cela permettra à l'HUM de démontrer les meilleures pratiques en matière de gestion de l'hôpital, et d'établir une solide équipe de direction haïtienne qui puisse faire de l'hôpital, un succès et un modèle pour les hôpitaux publics à travers le pays. »


Q : Expliquez davantage le rôle de l'hôpital dans l'amélioration des soins infirmiers et l'enseignement médical en Haïti.

« Le secteur de la santé publique d'Haïti n'a pas les ressources pour fournir des options de carrière attrayantes pour les jeunes professionnels de la santé, de nombreuses personnes décident de travailler dans des établissements privés et une grande majorité quitte le pays complètement. Nous voulons aider à retenir les professionnels de la santé du secteur public ici, en créant un environnement, qui offre des outils, des ressources, une supervision, un mentorat et l'environnement académique dont ils ont besoin, pour être satisfaits de leur emploi et progresser dans leur carrière.

À cette fin, PIH/ZL travaille en collaboration avec l'Université d'État d'Haïti, l'École Nationale des Infirmières [respectivement les écoles nationale de médecine et d'infirmières] et d'autres partenaires internationaux, pour élaborer des programmes académique, pour former les futures générations d'infirmières, de médecins et autres professionnels de santé. Nous offrons des résidences en médecine à l'HUM dans plusieurs domaines, dont la médecine interne, l'obstétrique, la gynécologie et la chirurgie.

L'hôpital servira également de site, pour les stages cliniques pour les écoles nationales d'infirmières d'Haïti, et offrira une formation d'infirmières avancées dans plusieurs domaines de spécialités, notamment les soins d'urgence, les soins intensifs néonatals, et la chirurgie. »


Q : Comment l'HUM aura un impact sur la vie économique de Mirebalais ?

« Basé sur l'expérience de PIH, l'ouverture d'un hôpital de service complet dans la localité rurale de Cange, la ville de Mirebalais peut s'attendre à voir une croissance et une opportunité remarquable avec l'ouverture de l'hôpital. Nous prévoyons une plus grande croissance économique, sous la forme de nouveaux hôtels, de restaurants et d'autres petites entreprises, pour répondre à l'accroissement des flux de marchandises et de personnes dans et hors de Mirebalais.

En fin de compte, nous estimons que l'HUM aura une incidence sur l'économie de la collectivité à trois niveaux : premièrement, l'emploi direct de plus de 1,000 collaborateurs à Mirebalais ; deuxièmement le bénéfice de ces salaires sur leurs familles et troisièmement, la croissance des entreprises, qui découlent de la réponse aux besoins de ces nouveaux professionnels. »


Q : Parlez nous de certains aspects « verts » du bâtiment et comment l'hôpital intègre des pratiques de construction durable et les technologies vertes ?

« Notre plan de technologie verte intègre des mesures de conservation de l'électricité, la ventilation et l'éclairage naturelle, une plomberie économe en eau, et un système d'énergie solaire qui est parmi les projets les plus ambitieux du secteur de de la santé solaires jamais entrepris dans un pays en développement. En fait, selon les données accessibles au public, l'HUM sera le plus grand hôpital du monde, à pouvoir être entièrement alimenté par l'énergie solaire.

En collaboration avec le Ministère de la Santé, nous avons choisi d'utiliser l'énergie solaire comme une énergie rentable, fiable et respectueuse de l'environnement pour aider à alimenter l'installation et éviter le fardeau des pannes fréquentes en Haïti. La plupart des jours ensoleillés, le système de 1,800 panneaux solaires va générer plus d'électricité que consomme l'hôpital, permettant que le surplus d'énergie, soit réinjecté dans le service public d'électricité.

En plus de l'énergie solaire, l'hôpital minimise les besoins en énergie grâce à des lampes fluorescentes à haute efficacité, des détecteurs de mouvement pour l'éclairage qui feront économiser jusqu'à 60% de la consommation d'énergie et la ventilation naturelle, qui réduit à la fois la propagation de l'infection et la nécessité de climatisation. Sur le toit, une couche réflective rafraîchit la construction et rend les panneaux solaires jusqu'à 15% plus efficace.

Toutes ces nouvelles technologies sont introduites, avec un regard vers la durabilité, tout l'équipement va être régulièrement entretenus par du personnel haïtien, qui auront reçu une formation professionnelle. »


Q : Qu'est-ce que cet hôpital symbolise pour vous ?

« L'HUM offre une opportunité incroyable d'élever le niveau des soins de santé pour nos patients en Haïti. En partenariat avec le gouvernement, nous avons la capacité de fournir des services de haute qualité en nous appuyant sur les meilleures pratiques internationales pour la délivrance des soins de santé, l'administration et l'éducation. Nous espérons que notre travail permettra d'améliorer les soins à la fois à travers notre réseau PIH/ZL et à travers Haïti. »

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-4720-haiti-humanitaire-don-d-un-million-de-dollars-de-materiels-medicaux-pour-l-hopital-de-mirebalais.html
http://www.haitilibre.com/article-3042-haiti-sante-hopital-de-mirebalais-termine-a-plus-de-50-ouverture-debut-2012.html
http://www.haitilibre.com/article-2723-haiti-reconstruction-les-travaux-de-l-hopital-de-mirebalais-avancent.html
http://www.haitilibre.com/article-1162-haiti-sante-construction-d-un-hopital-de-15-millions-de-dollars.html

Source: HL/ HaïtiLibre / PIH 

____________________

RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
       
      
     But you can't fool all the people all the time."
 (
 
      
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
       
      Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
    
   
   ) dixit Abraham Lincoln.

lundi 29 octobre 2012

Parlement haïtien : une assemblée qui n’est pas vraiment nationale

Parlement haïtien : une assemblée qui n'est pas vraiment nationale

Les enjeux et les acteurs politiques sont ce qu'ils sont nous devons nous attendre au pire. Sans vouloir évoquer l'éthique, le peuple haïtien n'a pas donné de mandat a ces élus pour pratiquer la chaise vide au parlement ni non plus pour orchestrer la déstabilisation contre le président Michel Martelly. Il est illogique de voir un groupe de «
Parlementeurs » s'adonnant a toutes autres activités sauf celles pour lesquelles ils sont payés par les contribuables. Comme quoi, l'obligation de résultat incombe seulement à l'exécutif.

Les observateurs politiques avisés sont unanimes reconnaître que ces quelques sénateurs qui refusent de répondre a la convocation a l'extraordinaire du parlement par Le Président sont les principaux bénéficiaires des actions gouvernementales et de tous les programmes sociaux mis en œuvre par le gouvernement Martelly-Lamothe.

Le patriotisme est absent des actions posées par ces sénateurs. Les trois points qui ont valu la convocation est d'intérêt national voire stratégique non seulement pour le renforcement institutionnel mais aussi pour qu'Haïti ne soit pas reconnue comme un État délinquant en matière de finance internationale à bien des égards.
Il n'est plus l'heure de demander à ces messieurs d'être plus raisonnables ou bien de rechercher le mi-chemin compte tenu que leur culture politique n'obéit pas aux règles de compromis. Cependant, il est nécessaire de comprendre que le peuple haïtien veille, surveille et prendra sa décision au nom de son intérêt et de toutes ses souffrances endurées à cause des politiciens qui ne tiennent qu'a leur tête.

Publié par Reseaucitadelle,

Ayiti ap antre nan lè ivè a apati dimanch 4 Novanm 2012 la

par Michel Martelly, 


Pòtoprens, lendi 29 Oktòb 2012 : Biwo Kominikasyon Prezidans lan ap fè tout popilasyon an ak laprès pi espesyalman konnen : dapre dispozisyon ki te pran nan Arete prezidansyèl mèkredi 7 Mas 2012 la pou chanje lè peyi a dapre sezon yo vin tounen yon desizyon k ap kenbe nèt ale.

 

Konsa, lè peyi a ap gen 60 minit k ap soti sou li apati 2 zè nan maten chak premye dimanch mwa Novanm, sa vle di pou dimanch 4 Novanm k ap vini la a epi apre sa, l ap fè yon avans 60 minit chak dezyèm dimanch mwa Mas.  Se yon desizyon k ap kenbe jouk gen yon lòt desizyon ofisyèl ki ta vin chanje l.

 

Biwo Kominikasyon Prezidans lan envite tout popilasyon an pou yo konpòte yo dapre nouvèl dispozisyon sa yo nan lide pou yo pa gen okenn kontraryete nan aktivite y ap mennen chak jou yo.


____________________

RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
       
      
     But you can't fool all the people all the time."
 (
 
      
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
       
      Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
    
   
   ) dixit Abraham Lincoln.

Haïti - Tourisme : «Haïti sur la carte touristique du Monde»

Haïti - Tourisme : «Haïti sur la carte touristique du Monde»

Haïti - Tourisme : «Haïti sur la carte touristique du Monde»
La Ministre du Tourisme, Mme Stéphanie Balmir Villedrouin, participe ce lundi à l'Hôtel Ritz Kinam 2, à une conférence-débat autour du thème « Haïti sur la carte touristique du Monde ». Cette conférence, placée sous l'auspice de l'Association Touristique d'Haïti (ATH), s'inscrit dans le cadre de la visite, en Haïti, de M. Taleb Rifai, le Secrétaire Général de l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) 

Ce weekend, le Secrétaire Général de l'OMT, a effectué une visite au Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH), accompagné de Mme Michèle Frisch, la Directrice du Musée, Stéphanie Balmir Villedrouin, Carlos Vogeler, le Directeur Régional de l'OMT pour les Amériques et Mme Johanne Thébaud, Chef du Protocole de l'OMT.

« Quand il s'agit de tourisme, le potentiel de ce pays est incroyablement clair ...! » a déclaré M. Taleb Rifai.

Dimanche M. Taleb Rifai, en compagnie de la Ministre du Tourisme et de Mme Dieudonne L. Etienne, la Directrice régionale Nord du tourisme, a visité, le Palais Sans Souci (à Milot) « Cette zone est un véritable bijou que le monde entier devrait visiter » a déclaré le Secrétaire Général de l'OMT qui a estimé que c'était le moment de visiter Haïti « car il y a une volonté politique, qui souhaite voir avancer les choses. » M. Taleb Rifai a estimé que les années à venir pouvaient être fructueuses pour les populations d'Haïti, compte tenu des nombreux projets du Ministère du tourisme.

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-7009-haiti-tourisme-visite-officielle-du-secretaire-general-de-l-omt.html

Source: HL/ HaïtiLibre 

____________________

RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
       
      
     But you can't fool all the people all the time."
 (
 
      
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
       
      Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
    
   
   ) dixit Abraham Lincoln.

dimanche 28 octobre 2012

Haïti - Climat : Retour du beau temps

Haïti - Climat : Retour du beau temps

Haïti - Climat : Retour du beau temps
Suite au passage de Sandy, le Centre National de Météorologie (CNM) d'Haïti, informe que Sandy continue sa route dans l'atlantique, le long de la côte Est américaine.

L'amélioration graduelle du temps se poursuit grâce à l'arrivée d'une masse d'air sec sur la région Caribéenne. Toutefois, quelques averses isolées, parfois orageuses, restent possibles localement, en après-midi ou en soirée.

Le CNM prévoit pour ce dimanche, un ciel faiblement nuageux avec une faible probabilité d'averses et d'orages isolés en après-midi ou en soirée.

Pour lundi, beau temps en général, possibilité de quelques averses et orages isolés en soirée.

Le CNM de concert avec le SPGRD et la DPC, annonce que l'alerte rouge, qui a été émise sur le pays par rapport au passage de Sandy est actuellement levée.

Source: HL/ HaïtiLibre 

____________________

RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
       
      
     But you can't fool all the people all the time."
 (
 
      
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
       
      Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
    
   
   ) dixit Abraham Lincoln.

samedi 27 octobre 2012

Haïti - Social : Le Gouvernement sur le terrain, auprès de la population

Haïti - Social : Le Gouvernement sur le terrain, auprès de la population

Haïti - Social : Le Gouvernement sur le terrain, auprès de la population












Vendredi, le Président Michel Martelly, accompagné de son épouse Sophia Martelly, du Premier Ministre, Laurent Lamothe et de Rosanne Auguste, la Ministre déléguée aux droits humains et a la lutte contre la pauvreté extrême, a procédé à une distribution d'aide alimentaire pour plusieurs milliers de personnes sinistrées par le passage de Sandy.

C'est à Village de Dieu, non loin du quartier de Martissant, qu'a démarré la caravane d'assistance sociale de l'État haïtien. Des milliers de familles ont reçu un kit alimentaire (Panye Solidarite) [riz, du mais, pois, huile, sel, eau traitée], du nouveau programme « Ede Pep », conçu pour être exécuté dans les zones défavorisées et les communes comportant des zones d'extrême pauvreté, selon la carte de vulnérabilité élaborée.



La population n'a pas caché sa satisfaction et témoignée sa reconnaissance envers le Gouvernement. De son côté, le Chef de l'État a réitéré sa volonté d'accompagner le peuple haïtien dans toutes les situations aussi difficiles qu'elles soient, et promis de travailler sur des mesures pouvant apporter des solutions durables aux multiples problèmes que confronte la population haïtienne.

Note : Le Fonds d'Assistance Économique et Sociale (FAES) est l'Organe qui exécute la majorité des programme regroupés sous le label de « Ede Pep ».

Source: HL/ HaïtiLibre 

____________________

RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
      
     
    But you can't fool all the people all the time."
 (
 
     
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
      
     Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
   
   
  ) dixit Abraham Lincoln.

Haïti - Social : Sarodj Bertin devient Reine !

Haïti - Social : Sarodj Bertin devient Reine !

Haïti - Social : Sarodj Bertin devient Reine !
Jeudi 25 octobre, lors de la 5e Édition du concours de beauté miss Hispanoamericana 2012 qui se déroulait dans la ville de Santa Cruz de la Sierra en Bolivie, la belle haïtienne Sarodj Bertin [26 ans], a été couronnée Reine « Hispanoamericana 2012 ».

Sarodj, la semaine précédente s'était mis en évidence devant le jury avec sa réponse à une question sur les difficultés d'être une femme aujourd'hui et remportée également le titre de « Meilleur Silhouette ».

22 candidates étaient en lice dans ce concours de beauté. En finale pour la couronne, notre Perle des Antilles était en compétition avec l'Espagnole Juliana Sampaio, la Bolivienne Alexia Viruez, la Paraguayenne Stephania Stegman, la Cubaine Damaris Aguiar, la Brésilienne Jeanine Castro et la Panaméenne Ana Lorena Ibáñez.

La victoire s'est jouée entre Sarodj Bertin (Haïti) et l'espagnole Juliana Sampaio, qui s'est finalement inclinée devant Sarodj qui reçu la couronne tant convoitée, des mains de la Reine de l'Édition 2011, Eva van Putten (Curaçao).

L'espagnole Juliana Sampaio a été élue Vice-Reine (deuxième) et la Bolivarienne Alexia Viruez, Première Dauphine.

Bravo Sarodj pour la superbe image que tu projette d'Haïti et félicitation pour cette couronne méritée, Haïti est fier de toi, un gros merci.



En savoir plus sur Sarodj Bertin :
Ambassadrice de bonne volonté pour Haïti, Femme de l'année au 8ème Latins Award 2010, Miss Haïti 2010, candidate à Miss Univers 2010 (la première fois qu'Haïti est présent à ce concours), Sarodj Bertin, 26 ans, 1,75m, yeux brun, cheveux brun, jouit d'un physique irréprochable. La Fondation Sarodj Bertin, qu'elle préside, a pour objectif la construction de 3,000 logements pour le plus grand nombre de famille haïtienne. Côté intelligence elle n'a rien a envier à personne, avocate en République Dominicaine, elle suit des études en droit international des affaires (droit commercial, des affaires, bancaire et immobilier) elle prépare actuellement un Master en affaires internationales. Polyglotte, elle parle couramment l'anglais, l'espagnol, le français et le Créole tout en poursuivant des études de langues en Italien et en mandarin. Ses centres d'intérêts : la philosophie, la littérature, le théâtre, la danse classique, le sport et la musique.


Source: SL/ HaïtiLibre

____________________

RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
      
     
    But you can't fool all the people all the time."
 (
 
     
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
      
     Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
   
   
  ) dixit Abraham Lincoln.

Décès de Léon Manus, on s'en souvient !

Décès de Léon Manus, on s'en souvient !


 Le décès de Léon Manus ravive les souvenirs d'une période politique mouvementée en Haïti dans les années 2000.

http://www.lenouvelliste.com/images/nouvelliste/2012-10-26/leon_manus.jpg

Me Léon Manus est décédé dans le New Hampshire, aux Etats-Unis, ce vendredi 26 octobre 2012, selon des informations rapportées par des médias en ligne. Ex-président du Conseil électoral provisoire (CEP), Me Manus avait choisi de s'exiler plutôt que de valider les résultats des élections législatives et municipales du 21 mai 2000 qu'il avait qualifié de "frauduleux".

Dans une correspondance adressée au secrétaire d'Etat américain, Collin Powell,  en décembre 2000, Me Léon Manus, âgé à l'époque de 76 ans, avait révélé que la nuit de ces joutes, des gens dont beaucoup d'officiers de police avaient volé des urnes qu'ils avaient remplacé par d'autres bourrées de bulletins en faveur des candidats de Fanmi lavalas, de Jean Bertrand Aristide.


« J'ai été convoqué au palais national où le président René Préval et l'ex-président Jean Bertrand Aristide m'ont menacé de mort si je ne publiais pas les résultats manipulés », avait révélé Léon Manus. « Après mon départ, les présidents Préval et Aristide ont publié les résultats truqués qui ne représentaient pas la volonté du peuple haïtien », avait déploré l'avocat, originaire des Gonaïves.


Par arrêté présidentiel  publié le 16 mars 1999, maitre Manus avait été nommé à la tête du CEP.  A  ses côtés, travaillaient d'autres conseillers électoraux dont Débussy Damier vice-président, Mme Micheline Figaro trésorière, Mme. Marie Irma Rateau Secrétaire Général, Mme. Yva Youance, conseiller, M. Carlo Dupiton, conseiller, M. Ernst Mirville, conseiller, M. Emmanuel Charles Conseiller, M. Macajoux Médard, conseiller.

La veille du départ de Léon Manus, le 16 juin 2000, les conseillers électoraux, les deux représentants de l'Espace de Concertation, Debussy Damien et Emmanuel Charles avaient démissionné de leurs postes. 

 

Après le remplacement de ces conseillers électoraux, les résultats ont été publiés malgré les critiques de l'OEA et les menaces de sanctions à peine voilées. Après ce passage en force, la confrontation entre l'opposition et le pouvoir de Jean Bertrand Aristide s'étaient accentuée. Elle a débouché, selon certains, sur les évènements de 2004 : le départ en catastrophe pour l'exil de l'ex-président Aristide, revenu au pays en mars 2011.

La date des funérailles de Me Léon Manus n'est pas encore communiquée.


Roberson Alphonse roberson_alphonse@yahoo.com

Le Nouvelliste

 


 

____________________

RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!

"You can fool some people sometimes, 

But you can't fool all the people all the time."

 (

Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 

Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.

) dixit Abraham Lincoln.