Follow by Email / Suivez nous par Email.-

mardi 29 janvier 2013

Haïti - Politique : Réduction du mandat des Sénateur, Lucien Jura précise...


Haïti - Politique : Réduction du mandat des Sénateur, Lucien Jura précise...
29/01/2013 09:47:04

Haïti - Politique : Réduction du mandat des Sénateur, Lucien Jura précise...
Lundi, suite à la rencontre la semaine dernière, entre le Chef de l'État et plusieurs parlementaires, dont le Sénateur Simon Dieuseul Desras, Président du Sénat, le Président Martelly avait évoqué la réduction du mandat des sénateurs, qui aurait pour conséquence le départ de 10 sénateurs en janvier 2014 au lieu du deuxième lundi de janvier 2015, ce qui n'avait pas manqué de susciter de vives réactions d'oppositionhttp://www.haitilibre.com/article-7713-haiti-politique-reduction-du-mandat-des-senateurs.html , Lucien Jura, le Porte-parole de la Présidence, a tenu à apporter des précisions sur les propos du Président Martelly à ce sujet.

« [...] c'est un sujet, qui depuis quelques jours fait couler beaucoup d'encre, on en entend parler partout de manière abracadabrante souvent, mais il y a une chose qui est claire c'est qu'il faut préciser pour le peuple haïtien, pour l'opinion en général, le Président de la République a fait de l'État de Droit l'un des piliers de sa vision politique. 

L'État de Droit suppose d'abord le respect scrupuleux de la Constitution et de la loi et jusque là, si on se réfère aux amendements constitutionnels, si on se réfère à la mise en place du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire, ou encore du Conseil Électoral Permanent et un peu plus tard l'on verra, de la Cour Constitutionnelle, l'on constatera que le Président de la République fait toujours de son mieux pour rester à l'ombre de la Constitution [...]

Au delà des palabres, au-delà des supputations la règle de droit, doit prévaloir et la règle de droit prévaudra pour le Président de la République, comme pour l'ensemble des secteurs, parce que l'État de Droit à pour pilier véritable, tout d'abord le respect de la Constitution et de la loi.

[...] le Président de la République n'a d'autre boussole que la loi que la Constitution, les vœux de la Constitution seront donc appliquer dans ce dossiers spécifique, comme dans tous les autres qui suivront.

[...] le dossier a été abordé par le Président de la République non pas dans le sens d'écourter [le mandat des sénateurs] mais de préférence dans le sens du respect scrupuleux de la Constitution.

[...] la seule ambition du Président de la République est d'appliquer la Constitutions à la lettre, ce que veut la Constitution c'est ce qu'il ce fera. »


Article 95 de la Constitution amendée :
« Les Sénateurs sont élus pour six (6) ans et sont indéfiniment rééligibles. Ils entrent en fonction le deuxième lundi de janvier qui suit leurs élections.

Au cas où les élections ne peuvent aboutir avant le deuxième lundi de janvier, les sénateurs élus entrent en fonction immédiatement après la validation du scrutin et leur mandat de six (6) ans est censé avoir commencé le deuxième lundi de janvier de l'année de l'entrée en fonction. »


S/ HaïtiLibre 
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

Aucun commentaire: