Follow by Email / Suivez nous par Email.-

dimanche 24 février 2013

Elie Laforce - Nancy Roc : En 1991, il aurait été déclaré Macoute, pour avoir osé critiquer une journaliste de la TNH, qui fait son travail Lavalassement.--- Debat sur Facebook concernant la journaliste Nancy Roc et un jeune de 23 ans Elie Laforce

En 1991, Elie Laforce aurait été déclaré Macoute puis harcelé et/ou meme lynché par des partisans d'Aristide pour avoir osé critiquer une journaliste de la TNH (Télévision Nationale d'Haiti) qui fait son travail Lavalassement.
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

----- Mail transféré -----
De : Analyse PresseHaiti <analysepressehaiti@gmail.com>
À :
Envoyé le : Samedi 23 février 2013 20h40
Objet : [HaitiConnexion] Analyse Presse Haiti: Debat sur Facebook concernant la journaliste Nancy Roc et un jeune de 23 ans Elie Laforce

Elie Laforce commented on yourlink.
Elie wrote: "La réponse de Elie Laforce à Mme Nancy Roc surnommée l'enfant terrible de la presse haïtienne pour son franc parler. Prisonnière de son ego, elle se croit être la détentrice de la science infuse. Ti gason 21 lane ka'p ban'm leson ? DELETED ! C'est sur ce ton ironique et peu démocratique que Mme Roc a choisi de m'éliminer sur sa page Face book suite à des commentaires relatifs aux ef...forts que doivent faire certains journalistes haïtiens pour ne pas s'éloigner de l'éthique professionnelle. Mme Roc pour commencer, je tiens à vous signaler que je n'ai pas 21 ans, mais 23 ans. Ce comportement traduit clairement l'hypocrisie de certains promoteurs de la démocratie en Haïti. Ils oublient souvent que la démocratie a ses exigences, l'une des exigences, c'est d'accepter l'autre avec ses différences. Paradoxalement, pour ces soi disant défenseurs de la démocratie, la liberté d'expression n'est qu'un vain mot. Mme Roc, bien que, cela va vous déranger, je vais devoir vous apprendre que j'ai grandi dans une génération différente de la vôtre. A l'école, on m'a beaucoup aidé afin d'aiguiser mon sens critique. On m'a enseigné de ne pas tout accepter comme de l'évangile, et de remettre en question continuellement. Dans votre génération, on vous a, peut être, appris de tout avaler, surtout quand ca vient de la bouche d'un Granmoun… Choc de génération et incompréhension totale !! Mack Zuckerberg, le fondateur de Face book, grandit dans un pays démocrate et développé, il avait droit à une éducation de qualité. Ce n'est pas sans raison qu'il a mis l'option COMMENTER sur son réseau social. Il sait pertinemment que les face bookers ne vont pas tout avaler, ni tout accepter et parfois pour un devoir d'équilibre le commentaire s'impose. En pensant que les jeunes d'aujourd'hui vont tout avaler comme ceux d'hier, vous avez commis une grande erreur d'appréciation. Mme Roc, yon ti gason 21 lane ka baw leson, jis li baw twop !! Ils sont nombreux, les gens qui dans la cinquantaine sont surpris de voir, que leurs professeurs au niveau de maîtrise ou doctorat sont des jeunes de la trentaine. Votre comportement rétrograde m'aide à comprendre que la gérontocratie restera encore et ce pendant longtemps le maître mot en Haïti. La jeunesse sera toujours utilisée, mais jamais intégrée. La jeunesse reste et demeure une force puissante. Nous sommes à l'âge de l'information. Aujourd'hui on peut tout faire sur le net, acheter, vendre, parler, etc. Saviez vous qu'à l'origine de cette révolution numérique, se trouve des jeunes. Bill Gates a lancé Microsoft à 19 ans. Steve Jobs était encore dans la vingtaine quand il a lancé Apple. Larry Page et Sergey Brin ont lancé Google, ce puissant moteur de recherche, alors qu'ils étaient encore dans la vingtaine. Et récemment Mark Zuckerberg a lancé Face book à 20 ans. Sans oublier les autres leaders politiques comme Castro, Mandela, Mao Zedong, qui ont commencé leurs luttes dès leurs jeunes âges, et ils ont pu changer leurs époques. Donc essayez d'être plus humble quand vous évoquez la jeunesse. Ils peuvent vous apprendre, car vous n'avez pas la science infuse. Votre comportement me donne l'impression que vous êtes une dictatrice perdue dans un environnement hautement démocratique qu'est face book. Hmmm, peut être que c'est l'héritage de la traumatisante dictature en Haïti qui explique ce drôle de comportement. Dieu merci, que vous n'êtes pas présidente de la république. Avec vous comme présidente de la république, la liberté d'expression ne serait qu'un souvenir en Haïti. Pour finir, j'aimerais vous dire que vous êtes un modèle, et vous resterez un modèle, il est important de savoir que le fait d'être un modèle exige un certain nombre de comportement, laissez de côté, le caprice de la petite fille qui veut qu'on fasse ou faire tout ce qu'elle veule. Il y aura toujours des gens qui vont vous déifier sur face book, mais il y aura toujours d'autres qui vont vous rappeler que vous êtes humains, et que vous pouvez commettre des erreurs. Heureusement ou malheureusement, je fais partie de la dernière catégorie et j'en suis fier. Encore une fois, avec beaucoup d'humilité, ti gason an ap diw : L'humilité n'est jamais trop et l'arrogance est signe de faiblesse. Cessez cette pratique qui ne fait pas l'honneur à la démocratie ni à vous. Dans une démocratie, chacun est libre de penser, et peut dire ce qu'il pense ouvertement. Vous êtes libre, vous êtes l'administratrice de votre page, donc vous pouvez continuez à éliminer de votre page les gens qui voient les choses autrement, mais par décence, cessez de promouvoir la démocratie. Car vous savez que la tolérance est l'une des valeurs chères à la démocratie. Merci !! Elie Laforce"

Aucun commentaire: