Follow by Email / Suivez nous par Email.-

jeudi 11 avril 2013

Haïti - Économie : «Faciliter l'accès au crédit au plus grand nombre» (Dixit Laurent Lamothe

Haïti - Économie : «Faciliter l'accès au crédit au plus grand nombre» (Dixit Laurent Lamothe)

Haïti - Économie : «Faciliter l'accès au crédit au plus grand nombre» (Dixit Laurent Lamothe)
Dans son discours d'ouverture du 3e Sommet sur la Finance et la Technologie appliquée, organisé par l'observatoire financier du « Group Croissance », du 9 au 12 avril 2013,http://www.haitilibre.com/article-8299-haiti-economie-3e-edition-du-sommet-sur-la-finance-et-la-technologie-appliquee.html le Premier Ministre, Laurent Lamothe a insisté sur l'accès au crédit et la nécessité de trouver des pouvant solutions permettre de faciliter le crédit au plus grand nombre.

« [...] Si je me réjouis du thème choisi cette année [« Renforcer la gouvernance financière en Haïti »] permettez-moi d'en suggérer un autre au P.D.G. du Group Croissance pour l'année prochaine peut-être. « Comment faciliter l'accès au crédit à un plus grand nombre d'agents économiques » ? Sur ce sujet bien précis, je tiens à vous informer que j'ai initié récemment un dialogue sérieux avec les principaux acteurs concernés, dont les banques commerciales et la Banque Centrale.

Le Président Martelly a fait de l'accès au crédit une priorité de son quinquennat. Cet objectif est clairement indiqué dans mon énoncé de politique générale. Mon gouvernement est conscient qu'une collaboration avec les institutions financières est capital pour avancer sur ce dossier. C'est pour cela que j'ai personnellement rencontré, il y a quelques jours, accompagné du Gouverneur de la Banque Centrale, les présidents des institutions financières du pays. Je me réjouis de la franche collaboration qui a marqué la première rencontre. Je ne doute pas de notre capacité à trouver ENSEMBLE des solutions pouvant nous permettre de faciliter l'accès au crédit au plus grand nombre.

A ce propos, je rappelle quand même que, le crédit au secteur privé a progressé de 29% et 31% respectivement en 2011 et en 2012. Le ratio prêts totaux sur dépôts totaux pour la même période est passé de 29% à 37%. C'est un bon signe.

Bien sûr, cette performance résulte d'une politique délibérée de la banque centrale, facilitée par une gestion fiscale et un contexte international favorable, pour garder les taux d'intérêt bas sans compromettre la stabilité de la gourde.

Toutefois, nous devons faire mieux... Nous pouvons faire mieux !

En effet, en dépit de ces évolutions positives que je viens de citer, la plupart des crédits actuels portent sur le financement d'activités commerciales, d'importations à faible valeur ajoutée et ayant donc peu d'impact sur la croissance et la création d'emplois durables. Or, mon gouvernement recherche de la croissance à moyen terme car nous devons faire d'Haïti un pays émergent dans l'horizon 2030. Cet objectif est ambitieux et nous devons prendre des dispositions au plus vite pour initier cette croissance dont nous avons tant besoin.

Aujourd'hui, nous connaissons tous les obstacles et risques associés à l'octroi de nouveaux crédits. Je veux parler de :

- L'insuffisance de poches industrielles et touristiques (comme Caracol et Labadie) ;
- La qualité des titres de propriété ;
- La faiblesse des revenus ;
- Le caractère informel de l'activité économique et le problème d'identification de la population ;
- Les limites au niveau des garanties mobilières (gage sans dépossession, leasing, etc) ;
- L'absence d'un bureau d'information sur le crédit.

La liste est encore longue. Il nous faudra du temps pour résoudre certains de ces problèmes plus structurels.

Cependant, nous devons trouver à court et moyen terme des solutions envisageables et réalistes.

L'atteinte des objectifs de croissance inclusive passe par la mise en œuvre d'un train de mesures immédiates qui peuvent faciliter l'accès au crédit. Ce défi est l'un des plus grands qui nous attendent. Sous peu, j'espère recevoir d'un groupe de travail, qui sera créé et coordonné par le Gouverneur de la BRH et le Conseil de Développement Économique et Social, les recommandations de mesures concrètes et rapides aptes à élargir l'accès au crédit. Soyez assurés que le gouvernement mettra tout en oeuvre pour implémenter les recommandations de ce Groupe de travail. »


Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-8310-haiti-actualite-quelques-nouvelles-ici-et-la.html
http://www.haitilibre.com/article-8299-haiti-economie-3e-edition-du-sommet-sur-la-finance-et-la-technologie-appliquee.html

Source: HL/ HaïtiLibre 
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
    
   
  But you can't fool all the people all the time."
 (
    
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
    
   Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
    
) dixit Abraham Lincoln.

Aucun commentaire: