jeudi 18 juillet 2013

Haiti : Cochemar de l'opposition --- Routes surélevées : les travaux vont bon train

Routes surélevées : les travaux vont bon train
Le Nouvelliste | Publié le :11 juillet 2013
 Gladimy Ibraïme
Les places publiques qui se trouvaient à l'angle de la route de Delmas et de la route de l'aéroport n'y sont plus. Elles ont été rasées pour laisser libre champ à la construction de la route surélevée.
1 / 3
1
2
3
Les activités vont bon train au Carrefour de l'aéroport en ce mercredi 10 juillet, vers 10 heures 45 du matin. Le soleil tape à petits coups. A cette grande intersection très prisée de Delmas, le décor a changé.

 Chantal est dans nos murs. Ses premiers effets se font déjà sentir, alors que des jeunes s'acharnent encore à dénicher des petits bouts de fer dans les décombres des structures construites sous la présidence du Dr Jean Bertrand Aristide (2e version).

 Selon l'ingénieur Alfred Piard, directeur des Travaux, la démolition de ces places publiques s'est tenue dans le souci de dégager l'espace nécessaire à la construction de la « route surélevée » tout en diminuant les embûches à la circulation lors du déroulement des travaux. « Pendant la tenue des travaux, la circulation se fera autour d'une sorte de giratoire (un rond-point), explique le directeur Piard. Et on utilisera l'espace qu'occupaient les trois places pour frayer les voies nécessaires. » Toutefois,l'ing Piard souligne qu'il n'est pas en mesure de garantir que les travaux ne vont pas affecter la circulation au niveau de ce grand carrefour où affluent à longueur de journée un nombre important de véhicules. « Mais le giratoire aidera à diminuer les répercussions (...)» 

 « On ne va pas réellement construire de vraies routes surélevées », Alfred Piard dixit. 

 Les deux routes qui devront sortir de terre d'ici les 18 prochains mois dans les communes de Delmas et de Carrefour, ne seront pas réellement des voies surélevées, d'après les explications de l'ingénieur Piard. « Il s'agit de l'aménagement de deux intersections comparativement aux longues traversées dans les autres pays, explique le technicien. A Delmas, ce ne sera qu'un passage dénivelé qui permettra de séparer les flux de véhicules au niveau du carrefour de Delmas et de la route de l'aéroport et de rendre plus facile la gestion de cette intersection. » 

 Les véhicules venus de Nazon, se dirigeant vers l'aéroport, vice versa, et celles qui montent et descendent sur la route de Delmas circuleront sur deux plans différents. Une nouvelle artère sera construite entre Delmas 9 et 19, et survolera le carrefour. « A Carrefour, il y aura un échangeur en trompette qui séparera les deux flux de véhicules des routes des rails et de Carrefour. » 

D'après l'ingénieur, à Delmas, le projet est dans la phase de mobilisation. Les travaux de terrain ont commencé et les préparations de chantier vont bon train, alors qu'à Carrefour on n'en est pas encore là. 

 Par ailleurs, l'ingénieur Piard va remarquer que le processus d'expropriation fait son petit bonhomme de chemin. « Avec les nouvelles dispositions prises par le comité d'expropriation, créé récemment, tous les travaux préliminaires ont été effectués, informe-t-il. Tous les dossiers reçus ont été évalués et les propriétaires recevront leur chèque bientôt. »
Enregistrer un commentaire