mercredi 10 juillet 2013

Ruben Silie Valdez annonce la poursuite des négociations sur les produits avicoles


L'ambassadeur de la République Dominicaine à Port-au-Prince, Ruben Silie Valdez, fait état de la poursuite du dialogue entre les autorités des deux pays autour de l'interdiction d'importation des produits avicoles. Le diplomate déclare que le gouvernement dominicain est dans l'attente d'une note officielle des autorités haïtiennes confirmant qu'il n'existe pas une épidémie de grippe aviaire en république voisine. 

Selon lui l'annonce d'une épidémie de grippe a affecté l'image de la République dominicaine. Le refus du gouvernement de dire publiquement qu'il n'y a pas une épidémie de grippe nous affecte sur le plan international, insiste le diplomate dominicain. 

Dans le même temps il indique que les recommandations des services vétérinaires des deux pays n'ont pas été validées par les deux ministères de l'agriculture. 

Toutefois le diplomate dominicain reconnaît le droit souverain aux autorités haïtiennes d'interdire l'entrée de certains produits sur leur territoire. 

Interrogé sur les conséquences de cette crise sur les relations haitiano-dominicaines, M. Ruben Silié a fait valoir qu'il n'existe pas de conflit dans ces relations. Le gouvernement dominicain ne pratique pas une politique anti haïtienne dit-il. 

En ce qui a trait à une régularisation des échanges commerciaux entre les deux pays, le diplomate a soutenu que le président Medina avait lors du sommet de l'AEC proposé à son homologue haïtien l'ouverture de dialogue devant permettre la conclusion d'un accord commercial. 

Les autorités dominicaines attendent le signal de des autorités haïtiennes. M. Ruben Silié a laissé entendre que les dominicains sont également préoccupés par la contrebande à la frontière. 


Source: LLM / radio Métropole Haïti


____________________
RESEAU CITADELLE :  LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
   
  
 
But you can't fool all the people all the time."
   
 (
   
  
 Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
   
  
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
   
  
 ) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire