vendredi 9 août 2013

Cap-Haitien, PSUGO, l'éducation sous tension...


Dans la nuit du jeudi 8 Aout 2013, vers minuit 03 des hommes à la solde du Directeur Départemental Nord de l'Education, Justin Métellus, ont attaqué des directeurs d'école qui avaient décidé de passer la nuit dans la cours du Bureau départemental, en signe de protestation contre les magouilles, gabegies et fraudes dans le Programme PSUGO. 

Les manifestants reprochent au Directeur Justin Métellus d'avoir expulsé 169 écoles du programme Education au profit de ses clients politiques. 

Selon les déclarations de Pasteur Louis Charles Michel, Coordonateur de l'Union des Ecoles Privées Haïtiennes (UDEF) : 1- le Président Michel J. Martelly avait intimé l'ordre au Ministère d'intégrer les écoles de son association dans le programme; 2- les écoles membres de l'association ont toutes les papiers requis pour intégrer le programme; 3- Justin Métellus a décidé de passer outre les recommandations du Chef de l'Etat et du Ministre Vanneur Pierre, parce qu'il cherche à favoriser ses partenaires politiques suivant un projet politique clanique; 4- De fausses écoles ont été créées pour permettre à des partisans de recueillir l'argent du Programme PSUGO en vue de financer sa campagne électorale.


Une situation de tension règne dans ce secteur. 

Lisez : Haiti, 5 E : Attention au naufrage de l'Education dans le Nord...

Enregistrer un commentaire