mercredi 28 août 2013

Constat de caducité de mandat, après Préval (1999), Michel Martelly (2014)...

Le 11 janvier 1999, le Président Lavalas René Préval avait constaté la caducité du mandat des parlementaires élus lors des élections de 1995. A ce moment, les Lavalassiens comme Dieuseul Simon Desras et Moise Jean-Charles applaudissaient la Présidence et se moquaient de l'OPL qui jouissait d'une majorité importante au Parlement. La MICIVIH (Mission Civile des Nations Unies en Haiti) s'était contentée de constater la décision du Président Préval et de recommander des élections dans le pays. Mme Sandra Honore qui est aujourd'hui Représentante du Secrétaire Général des Nations Unies en Haiti, était en 1999 membre de la MICIVIH.

Alors, en janvier 2014, rien n'empêche au Président Michel J. Martelly de reprendre la même décision de constat de la caducité du mandat des Sénateurs élus en 2009. Mieux qu'en 1999, le parlement continuera d'exister. De plus, à aucun moment, cette décision de René Préval n'a été déclarée illégale ni inconstitutionnelle.

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti 
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire