mercredi 28 août 2013

Le projet de loi électorale a été soumis aux législateurs


Le projet de loi électorale a été soumis hier aux législateurs par le ministre de la justice, Jean Renel Sanon et le ministre chargé des relations avec le Parlement, Ralph Théannot. Les deux membres du gouvernement étaient accompagnés de deux conseillers du chef de l'état, Joseph Lambert et Youri Latortue. 

Avant le dépôt du projet de loi, le chef de l'Etat avait tenu un conseil des ministres spécial. Les membres du gouvernement avaient une nouvelle fois analysé les modifications apportées au document soumis il y a deux mois par les membres du Collège Transitoire du Conseil Electoral Permanent CTCEP). 

Le Conseil des ministres a corrigé des anomalies mais il revient aux parlementaires de décider de la loi électorale, a fait valoir M. Lambert. Faisant remarquer que la balle est maintenant dans le camp du Législatif, l'ex sénateur Lambert a soutenu que le projet de loi électorale est en adéquation avec la constitution amendée notamment en ce qui a trait au quota de 30% de femmes, a l'écart de 25 % autorisant un victoire au premier tour et aux droits des haïtiens de la diaspora. 

Interrogé sur le mandat des sénateurs élus en 2009, M. Lambert a mis l'accent sur la nécessité entre l'exécutif et le Parlement de trouver un compromis. L'ex sénateur Lambert affirme qu'il n'envisage nullement une caducité du Parlement considérant les allégations des sénateurs comme des rumeurs pouvant provoquer une déstabilisation politique et sociale. 

Cet avis est partagé par M. Youri Latortue, chef de file du parti AAA. Il appelle le président du Sénat à garder son calme tout en recherchant un consensus sur la question.
 

Source: LLM / radio Métropole Haïti


____________________

RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!

"You can fool some people sometimes, But you can't fool all the people all the time."
 (
 
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
 
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire