lundi 5 août 2013

Les Etats-Unis constatent des progrès dans plusieurs domaines.


Les Etats-Unis constatent des progrès dans plusieurs domaines

Le Nouvelliste

 wilner.jl@hpnhaiti.com

L'ambassadeur des Etats-Unis en Haïti, Pamela White, dit constater des progrès dans plusieurs secteurs de développement dans le pays. Mme White s'est félicitée de la contribution de son pays à plusieurs domaines en Haïti, tels l'agriculture, la santé et la création d'emploi.

Au cours d'un entretien vendredi avec les journalistes, à l'occasion du premier anniversaire  de son entrée en fonction en Haïti, l'ambassadeur américain a noté une amélioration dans le secteur de la manufacture en Haïti. « Beaucoup d'emplois sont créés, et les exportations sont en hausse», a estimé Mme White.

Selon la représentante des USA en Haïti, l'ouverture prochaine de la zone franche dans la commune de Carrefour va créer 2 500 emplois. « La signature d'un second atelier au Parc industriel de Caracol (PIC), offrant déjà 1 400 emplois, va créer 1 420 de plus», a-t-elle ajouté.

D'un autre côté, le diplomate américain a souligné la contribution de son pays,  à travers l'USAID, au développement de certains secteurs, notamment au niveau de l'agriculture.

Elle a fait état des programmes « Feed the Future North »  et « Feed the Future West », visant à améliorer la production en Haïti du point de vue agricole.

Le projet Feed the Future North (Initiative alimentaire pour l'avenir-Nord, FTFN) vise à stimuler la croissance économique dans des zones agricoles prometteuses du Nord d'Haïti, tout en développant les entreprises locales qui seront les partenaires directs de l'USAID.

Selon l'USAID, FTFN est un projet de 88 millions de dollars s'étendant sur cinq ans, qui se concentrera sur l'augmentation des rendements des agriculteurs, au niveau de cinq cultures principales : maïs, haricots, riz, bananes plantains et cacao.

Le FTFN prend la suite du projet Feed the Future West (Initiative alimentaire pour l'avenir-Ouest, FTFW) qui a aidé plus de 30 000 agriculteurs à ce jour dans les corridors Cul-de-Sac et Saint-Marc aux alentours de Port-au-Prince.

Mme White a annoncé que le gouvernement américain  cherche les moyens pour travailler plus directement avec le gouvernent haïtien, comme c'est le cas de leur contribution à la reconstruction de l'Hôpital de l'Université d'État d'Haïti.

Interrogée sur un éventuel support de son pays au ministère de la Défense pour la reconstitution des Forces armées d'Haïti, Mme White a indiqué que le gouvernement américain a décidé de supporter la Police nationale d'Haïti (PNH) qui, selon elle, est la force la plus importante pour le pays.

Mme White s'est réjouie de la contribution des Etats-Unis au renforcement de la PNH qui, a-t-elle affirmé, devient de plus en plus professionnelle.

wilner.jl@hpnhaiti.com
Enregistrer un commentaire