vendredi 13 septembre 2013

Haïti-Coopération : Lamothe souhaite un renforcement des relations haïtiano-belges

P-au-P, 12 sept. 2013 [AlterPresse] ---En visite en Europe, depuis le 10 septembre 2013, le premier ministre haïtien Laurent Salvador Lamothe entend renforcer les liens diplomatiques et commerciaux entre Haïti et la Belgique.

« Cette visite marque un tournant dans les relations diplomatiques entre les deux pays », s'est exprimé Lamothe lors d'un point de presse conjoint avec le ministre des affaires étrangères de la Belgique, Didier Reynders, à Bruxelles, le mercredi 11 septembre 2013.

Le lundi 9 septembre 2013, le premier ministre haïtien a laissé le pays pour se rendre en Europe, dans le cadre d'une tournée officielle, en France et en Belgique, du mardi 10 au samedi 14 septembre 2013.

Se disant heureux du support belge à Haïti, depuis le séisme du 12 janvier 2010, Lamothe espère davantage renforcer la présence belge en Haïti.

Ce tremblement de terre a occasionné plusieurs milliers de morts, de blessés et plus de 1,5 million de sans-abris.

En dépit des enjeux humanitaires persistants, « l'urgence est passée », et le pays est à la phase de reconstruction, aux yeux de Lamothe.

Plus de trois ans après, le problème de la reconstruction se pose avec acuité.

Plus de 71 mille familles vivent encore dans 352 camps, selon les dernières statistiques officielles du mois d'août 2013.

La mise en œuvre de quelques programmes de relogement du gouvernement actuel, comme le projet 16/6, n'a pas contribué à donner une réponse efficace et durable à ce problème.

Considérant que « la reconstruction d'un pays est quelque chose de compliqué », le premier ministre haïtien a appelé au support de tous les partenaires d'Haïti à tous les niveaux, notamment dans les domaines de la diplomatie, de l'aide au développement et de l'investissement privé.

Tenant compte des problèmes d'Haïti, cette solidarité est nécessaire à la reconstruction et au développement durable du pays, estime Lamothe.

Pour sa part, le ministre des affaires étrangères de la Belgique, Didier Reynders, réaffirme sa volonté de continuer à travailler à la reconstruction et à une meilleure gestion publique en Haïti.

Reynders souhaite maintenir des contacts plus intensifs avec le gouvernement haïtien, sur le plan économique et politique, à travers, surtout, une mission ciblée sur le secteur touristique.

Le ministre des affaires étrangères de la Belgique dit vouloir également « travailler avec le Marché commun des Caraibes (Caricom), dans de bonnes conditions, et, peut être, à un moment donné, organiser un sommet où la Belgique jouerait un rôle particulier aux côtés d'Haïti ».

Après la Belgique, le premier ministre Laurent Lamothe est attendu en France, où il doit s'entretenir avec son homologue Jean-Marc Ayrault. [emb kft rc apr 12/09/2013 1:20]

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
         
        
       But you can't fool all the people all the time."
 (
         
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
         
        Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
         
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire