mercredi 18 septembre 2013

La presse haïtienne ne peut pas être au-dessus des droits de la personne.

La presse haïtienne ne peut pas être au-dessus des droits de la personne. Nous devons abandonner cette logique de "DROIT DES FOULES ET DES NANTIS"  au profit des "INSTITUTIONS DEMOCRATIQUES".
Enregistrer un commentaire