mardi 1 octobre 2013

Haïti - Éducation : Discours du Ministre de l’Éducation pour la rentrée des classes


Haïti - Éducation : Discours du Ministre de l'Éducation pour la rentrée des classes
À l'occasion de la rentrée scolaire 2013, mardi 1er octobre 2013, Vanneur Pierre, le Ministre de l'Éducation Nationale dans un discours s'est adressé aux enseignants, aux Directeurs d'écoles, aux inspecteurs académiques, aux parents, aux élèves et à tous les agents éducatifs.

Discours du Ministre Vanneur Pierre :
« Map salye nou tout byen ba, you lòt fwa ankò, nan okazyon espesyal rantre lekòl pou ane akademik 2013-2014 la. Se youn nan pi gwo moman nan lavi yon fanmi ak sosyete a lè tout timoun ap pran chimen lekòl ki se chimen lakonesans, chimen limyè, chimen devlòpman.

Se poutètsa nou pap sispann wete chapo n byen ba pou nou salye tout paran pou sakrifis ak tout jefò yo fè e y ap kontinye fè pou akonpaye timoun yo pou ale lekòl. Se pi gwo kado nou ka ba yo, pi gwo envestisman nou ka fè, lè nou kontinye batay pou tout timoun ka ale lekòl paske tout moun dakò, ledikasyon se pi gwo zouti pou devlòpman yon peyi ak lavni timoun yo.

Pou nouvèl ane lekòl sa a, n ap envite tout moun alawonbadè kontinye bay lebra pou nou travay pou refondasyon sistèm edikatif la. Se chak sitwayen ki dwe jwe wòl pa l pou edikasyon an kontinye avanse nan benefis tout timoun yo. Leta, bò kote pal, deja mobilize pou plis timoun ale lekòl, amelyore gouvènans sistèm nan ak kalite edikasyon an.

Konsa, gouvènman an, yon lòt fwa ankò, pran plizyè dispozisyon pou soulaje paran yo, nan sibvansyone ak bay liv yo, peye lekòl pou timoun yo, ranfose program kantin eskolè, asire distribisyon inifòm, kit eskolè, elatriye…

Nan sans sa a, nou vle salye angajman Prezidan an, Michel Joseph Martelly, ak kolaborasyon chèf gouvènman, Laurent Salvador Lamothe, pou sektè edikasyon an ki rete youn nan pi gwo priyorite nan aksyon leta a. Plis pase yon milyon 200 mil timoun rive benefisye Pwogram lekòl gratis la ki se yon inityativ chèf leta a. Nou vle remèsye tout patnè nou yo ki konprann nesesite pou kore aksyon gouvènman nan sektè edikasyon pou pèmèt nou ofri pi bon sèvis a timoun yo e vanse nan travay amelyorasyon kalite edikasyon an.

Anplis, pandan n ap mande lekòl prive yo pou ranfòse yo, n ap anonse gen anpil dispozisyon ki pran pou amelyore fonksyonman lekòl piblik yo soti nan zafè prezans pwofesè yo rive nan kontwòl pedagojik sou tout sa kap fèt nan lekòl yo. Nou angaje nou nan yon batay pou lekòl piblik nou yo reprann eskanp figi yo e bay kalite sèvis timoun yo merite.

Encore cette année, la rentrée scolaire se place sous le signe de la QUALITE, dans la même mouvance de la dynamique enclenchée l'année dernière qui nous a amené à parler de virage vers la qualité. Ainsi, nous allons poursuivre les actions entamées pour la formation des maitres, la mise à disposition d'ouvrages aux élèves et aux enseignants, la formation des directeurs d'écoles, et prendre des dispositions particulières pour l'amélioration des compétences des élèves en lecture. Déjà, parallèlement au travail de développement de la politique de formation des enseignants devant conduire, entre autres, à un schéma de formation continue diplômante, plus de dix mille enseignants et plus de deux mille directeurs d'écoles ont pu être formés au cours d'une première session de formation, une semaine avant la rentrée des classes. C'est la première de toute une série prévue au cours de l'année académique 2013-2014.

Parlant de lecture, je voudrais souligner qu'un accent particulier sera mis sur sa consolidation. En effet, sans cette compétence de base primordiale, nous ne pourrons pas atteindre la qualité scolaire espérée car, c'est grâce à cette compétence que l'élève pourra accéder aux autres techniques et savoirs nécessaires pour s'insérer dans le monde d'aujourd'hui. Haïti doit pouvoir faire bonne figure lors de sa participation prochaine à l'évaluation mondiale des compétences en lecture prévue en 2017. La décision de lancer les « vendredis de lecture » dans les écoles fondamentales publiques et la « Caravane de la lecture » qui va sillonner tout le pays participent de ce vaste mouvement du « lire ».

La création de l' « Unité Technologies de l'Information et de la Communication en Éducation (UTICE) » qui s'occupe de l'intégration des nouvelles technologies, de manière structurée, dans notre système d'enseignement est également une manière d'aller plus loin sur la route de la qualité scolaire.

Outre ces décisions, nous avons pris soin de créer une session extraordinaire pour la 9ème année fondamentale et adopter d'autres mesures pour mieux encadrer et soutenir les écoles : désormais, les textes d'examens du dernier contrôle de la 4 ème année, de la 7 e et de la 8ème année de l'école fondamentale seront fournis par la Direction de l'enseignement fondamental (DEF) tandis que ceux du dernier contrôle de la 3 ème et de la seconde au niveau du secondaire, seront fournis par la Direction de l'enseignement secondaire (DES). La création de la Commission nationale d'observation pédagogique et de suivi, des Commissions départementales d'appui pédagogique ; et des Comités de classe sont autant de mesures visant le renforcement de la gouvernance du système et qui permettront d'appuyer le virage vers la qualité visé ainsi que la consolidation des compétences en lecture pointée cette année.

Enseignantes et enseignants,

Rappelez-vous que nous sommes inscrits dans un processus, que nous avons un système qui a besoin d'être restructuré. Ainsi, je vous invite à vous investir totalement dans votre travail d'enseignement. Le gouvernement compte sur vous pour continuer la route vers la qualité scolaire qui ne doit pas rester un vain mot. Nous savons que sans la revalorisation de la fonction enseignante, nous ne pourrons atteindre le changement rêvé pour notre système scolaire. Aussi des dispositions institutionnelles seront-elles prises en vue de donner véritablement plus de supports aux enseignants. De la réglementation de la fonction enseignante à la garantie des droits sociaux, le MENFP travaille ardemment dans ce but.

Mesdames, Messieurs, Responsables d'établissements scolaires,

Du secteur privé ou de l'État, vous vous situez sur un plan stratégique parce que votre fonction vous permet de mesurer la réalité et la tendance du terrain : à quoi correspond le profil de nos élèves aujourd'hui ? Quel devrait être leur profil ? Quel type d'enseignement doit-on leur inculquer afin de répondre aux défis du monde moderne ? Autant de questions qui doivent nous interpeller et qui doivent être adressées ensemble. Les réponses à ces questions sont susceptibles de guider le MENFP et nourrir la stratégie de l'État. La qualité de votre gestion et de votre leadership conduira à l'efficacité de l'établissement que vous dirigez et à l'amélioration de la performance globale du reste du système.

Le virage vers la qualité, la mise à profit réelle des vendredis de lecture sont autant d'engagement du Gouvernement et du MENFP envers l'éducation que nous allons pouvoir respecter grâce à votre vigilance et à votre implication renouvelée dans la gestion du quotidien de votre établissement.

Mesdames, Messieurs les inspecteurs,

Vous êtes l'intermédiaire entre les établissements scolaires et le ministère. De l'appropriation de votre fonction dépend la collecte cohérente des données fiables sur le fonctionnement et l'environnement des écoles. Ces données, vous le savez, doivent permettre aux responsables de prendre les décisions pertinentes et nécessaires au changement et à la modernisation du système. La réussite de l'année scolaire, commence dès cette première semaine d'octobre, elle repose en grande partie sur vos épaules. J'attends de vous l'engagement nécessaire pour continuer le processus de régulation du système. Vous ne devez négliger nul établissement scolaire, aucun enfant, aucun enseignant car ils font tous partie du système, influant sur celui-ci dans une mesure ou dans une autre.

Votre rôle consiste à nous permettre d'arriver à cette standardisation du fonctionnement des établissements à l'application des normes établies par le ministère. Nous devons connaître les conditions dans lesquelles fonctionne chaque établissement scolaire et également les conditions dans lesquelles apprennent les enfants. Tout comme pour les enseignants, le MENFP travaille sur le dossier de l'inspectorat afin d'améliorer vos conditions de travail. Essayons ensemble, cette année, de réaliser une meilleure supervision pédagogique et administrative. Le management efficace du système dépend de vous !

Chers élèves,

Petits, jeunes et grands, de l'école fondamentale, du secondaire, de la formation professionnelle et de l'enseignement supérieur, nous comptons sur vous, sur votre intérêt, sur votre application aux études, sur votre respect envers les enseignants, envers l'institution que vous fréquentez. Ce sera votre contribution, votre pierre à l'édifice d'une école meilleure et répondant aux besoins de votre pays.

Paran nou ak leta fè anpil sakrifis pou nou ka al lekòl, ann travay chak jou pi plis pou nou fè kè yo kontan, pou nou prepare avni nou k ap pi bèl ak ledikasyon ki se sèl wout pou bonè nou.

Pour finir, à vous tous qui participez d'une manière ou d'une autre au fonctionnement du système éducatif, à vous, acteurs principaux de ce système, je renouvelle l'engagement du Gouvernement et celui du MENFP à œuvrer pour une éducation de qualité, accessible à toutes et à tous. Un engagement qui s'exprime cette année par une très grande attention à la maîtrise de la lecture-écriture et par une attention accrue envers l'utilisation des TICE dans les écoles. Je souhaite bénéficier de votre appui pour que ces projets se réalisent pour le bien de nos enfants.

MERCI à toutes et à tous ! Bonne et fructueuse année scolaire 2013-2014 !

Ann kontinye mete men e kole zepòl pou tout timoun ale lekòl e resevwa bon jan ledikasyon ! »


Source: HL/ HaïtiLibre 

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire