jeudi 21 novembre 2013

En Californie - Le Premier ministre Lamothe poursuit sa quête d’opportunités pour Haiti

En Californie
Le Premier ministre Lamothe poursuit sa quête d'opportunités pour Haiti
Le Nouvelliste | Publié le : 20 novembre 2013
Le Premier ministre haïtien Laurent Lamothe se trouve actuellement en Californie où se tient la 11e édition de la plus grande conférence d'affaires dans le monde, Dreamforce 2013.

Cette conférence, organisée par salesforce.com, le leader de la nouvelle révolution dans la gestion des informations, se tient actuellement à San Francisco avec des participants venus des cinq continents.  
Le pionnier du cloudcomputing,qui propose à ses utilisateurs de passer outre des problèmes de coût des logiciels, leur inefficacité par rapport à la vitesse des supports de gestion virtuelle et leur entretien, permet aux entreprises et institutions de pouvoir en profiter de diverses manières en « configurant efficacement leur service sur salesforce.com. « Ce qui permettra d'améliorer la collaboration au sein d'une institution et optimisera la gestion ».  
Ce système futuriste et incontournable permet d'intégrer sans problème les systèmes existants comme SAP ou Microsoft et, grâce au cloudcomputing, disposer de son bureau où on le souhaite ; comme à l'aéroport, dans l'autobus ou encore confortablement installé dans un resto ou un café au coin de la rue. Le but primordial de Salesforce est d'offrir "les meilleures applications d'entreprise au monde. Et ce, quelle que soit la taille de l'entreprise. Avec des solutions convaincantes adaptées à toutes les tâches et à tous les employés". C'est la fin même des logiciels, tels qu'ils sont connus aujourd'hui, et le Premier ministre Lamothe veut profiter de ces nouvelles avancées des IT pour, d'une part, aider Haiti à rattraper le train et doter l'administration de la technologie nécessaire afin de combattre les difficultés d'avancement engendrées par une bureaucratie en désuétude.  
Californie, cet Etat des Etats-Unis, témoins de la ruée vers l'or, est aussi le bastion des grandes entreprises des nouvelles technologies de l'Information avec des noms aussi répercutant que Google, Ebay, Yahoo !,Apple, Adobe System, Cisco, Hewlett-Packard et tant d'autres qui font de la Silicon Valley la Mecque des technologies du futur. Le top 100 des nouvelles entreprises tant du dot.com que des ITs ont leur quartier général dans cette sous-région de la baie de San Francisco où se trouve le Premier ministre haïtien aujourd'hui.  
On ne peut pas rester sur nos lauriers attendant les promesses des autres et leur accomplissement comme par magie. Un pays avec si peu de ressources disponibles ne peut que compter sur ses connections à l'extérieur pour glaner la confiance et continuer le plaidoyer en faveur de l'intégration d'Haiti et de sa jeunesse dans le courant du développement global.  
Cette visite, axée sur l'utilisation de la technologie et les avantages à en tirer pour le peuple haïtien, permettra la mise en place d'un système technologique fiable pour le pays. Un écosystème des technologies de l'information et de la communication (ICT) est primordial à toute stratégie d'innovation, et Haiti ne peut se permettre d'être toujours en marge du reste du monde.  
La Californie est aussi le berceau d'Hollywood, la fine fleur de l'industrie du cinéma. Le Premier ministre s'est fait accompagner, entre autres, de Sean Penn, acteur de classe A à Los Angeles et aussi ambassadeur de bonne volonté pour Haïti.  
M. Lamothe intervient parmi les conférenciers principaux à cette édition.  
La technologie Salesforce a déjà permis au gouvernement de suivre, de surveiller, d'évaluer et d'améliorer les programmes sociaux, en éliminant la fraude et la corruption, tout en les rendant plus efficaces.  
L'arrivée du président Martelly au pouvoir a coïncidé avec la multiplication de ces programmes sociaux implantés, depuis, à travers tout le pays. La pérennisation de tels programmes aboutira à une nette diminution des écarts entre riches et pauvres.  
L'instabilité ruine l'existence d'Haiti. C'est ainsi que des observateurs étrangers commencent à parler maladroitement de pays malchanceux. La persévérance, l'ouverture et la modernisation de l'économie restent et demeurent la seule issue au sous-développement chronique qui ravage le pays.  
«La technologie est un outil primordial pour le développement économique et la compétitivité. Faciliter un large accès à la technologie aux jeunes, aux fonctionnaires de l'administration publique et au secteur privé des affaires peut faire une grande différence dans les efforts déployés en vue de parvenir à une plus forte croissance économique et à lutter contre la pauvreté extrême», a déclaré le Premier ministre Laurent Salvador Lamothe dont la visite au Golden State, la République de Californie, un Etat américain aussi riche que certains pays européens, prendra fin le 22 novembre.  
Le Premier ministre doit se rendre également aux sièges de Google, de Facebook et d'Apple, pour, d'une part, discuter des mécanismes à utiliser pour faciliter l'accès à la technologie à un plus grand nombre de ses compatriotes et, d'autre part, explorer le programme de formation « Apple» pour les enseignants. Le Premier ministre Lamothe en profitera pour s'entretenir également avec plusieurs autres investisseurs, dont la Société « TOMS SHOES » qui a récemment annoncé son intention d'implanter une usine en Haïti.  
Hérold Israël
Le Nouvelliste,
Enregistrer un commentaire