jeudi 14 novembre 2013

Lisez ce texte et libérez vous des mensonges de TOUT-HAITI.

André Michel libre de ses mouvements en attendant…

Accompagné de plusieurs témoins, dont le syndicaliste Josué Mérilien, Me André Michel a été entendu mercredi par le juge d'instruction Lamarre Bélizaire. Objet d'un mandat d'amener depuis plusieurs mois, Me Michel « s'est lui-même rendu au cabinet d'instruction ». Il bénéficie d'un sursis, mais reste sous surveillance judiciaire et toujours frappé d'interdiction de départ.  

« Il a comparu volontairement au cabinet d'instruction. Il a été entendu en présence de plusieurs témoins. Après l'audition, le juge Lamarre Bélizaire lui a accordé un sursis en attendant le cours de l'instruction du dossier. Au moment de l'instruction n'importe quoi peut arriver », a expliqué au Nouvelliste une source proche du cabinet d'instruction qui a suivi la séance d'audition.  

Selon cette source judiciaire qui requiert l'anonymat, Me André Michel n'est pas totalement libre de ses mouvements. Certes, il ne fait plus l'objet du mandat d'amener, mais il est toujours sous surveillance et ne peut circuler que dans la commune où il réside, c'est-à-dire, Port-au-Prince.   

« L'interdiction de départ est maintenue contre lui et le dossier suit son cours. Il a été entendu en présence de Josué Mérilien, Me Stanley Gaston, Me Samuel Madistin, entre autres  hommes de loi », a précisé notre contact.   

Cette audition serait le résultat de négociations conduites par Me Samuel Madistin, Me Stanley Gaston et le bâtonnier, Me Carlos Hercule, a appris Le Nouvelliste. Me Hercule confirme au Nouvelliste que le barreau était effectivement très impliqué pour trouver le retrait du mandat d'amener. Il rappelle avoir écrit au juge Lamarre Bélizaire en ce sens et ce dernier lui avait promis le retrait du mandat.   

Les proches de Me André Michel ont, en effet, reconnu que l'interdiction de départ est toujours maintenue contre ce dernier, mais ont souligné qu'il a le droit de circuler n'importe où à l'intérieur du pays. Ils ont également confirmé au journal que le dossier est toujours au cabinet d'instruction par-devant le juge Lamarre Bélizaire.   

Ont assisté à cette audition Josué Mérien, Me Stanley Gaston, Me Samuel Madistin, Me Olondieu Geste et Me Joseph Claudel Amour, avocat au barreau de Jacmel. Le syndicaliste Josué Mérilien a confirmé au Nouvelliste qu'il a effectivement assisté Me André Michel comme témoin.  

Dans le cadre de ce même dossier relatif à la mort de Frantzy Duverseau en 2010, Le Nouvelliste a appris qu'avant la fin de cette semaine, une demande de mainlevée sera déposée en faveur des frères Florestal, en prison depuis des mois, dans le but de trouver leur libération.   

Robenson Geffrard  

____________________

RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!

"You can fool some people sometimes, But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire