lundi 4 novembre 2013

Martelly affirme que le premier viaduc est le signal de la modernité


Le chef de l'Etat haïtien, Michel Martelly, a lancé officiellement hier les travaux de construction du viaduc de Delmas. Le président Martelly était accompagné du Premier Ministre Laurent Lamothe, du ministre des travaux publics, Jacques Rousseau et de plusieurs membres du gouvernement sur le site du chantier au Carrefour de la route de l'aéroport et de la route de Delmas. 

Il a soutenu que ce viaduc marque une étape importante dans la modernisation pour le pays. Le premier viaduc haïtien qui mesurera 550 mètres s'étendra depuis Delmas 19 jusqu'à Delmas 28. 

D'après M. Martelly ce viaduc permettra de rendre plus fluide la circulation automobile dans les artères proches de l'aéroport internationale. Pour le chef de l'état le lancement des travaux du viaduc de Delmas constitue un signal de la modernisation promise par son administration. 

Tout en admettant que le projet avait été conçu par le gouvernement antérieur, le président Martelly a fait valoir que le crédit revient à son administration qui réalise l'ouvrage. En réalité l'étude pour la réalisation du projet n'a jamais été réalisé, a insisté M. Martelly faisant valoir que certains ouvrages importants constitue des avancés pour le pays. Les haïtiens veulent le changement, dit-il jugeant que cet ouvrage peut mettre les citoyens en confiance. 

La construction du viaduc de Delmas est financée à partir des fonds de Pétrocaribe à hauteur de 18 millions de dollars américains. Le ministre des travaux publics informe que le projet devra être finalisé au bout de 18 mois. 

Entre temps les autorités locales et gouvernementales s'évertuent à boucler le processus d'expropriation. 

Source: LLM / radio Métropole Haïti

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

Enregistrer un commentaire