Follow by Email / Suivez nous par Email.-

lundi 30 décembre 2013

Crise Haitiano-dominicaine: Nicolas Maduro se range du côté haïtien!

 

Le Président du Venezuela, répondant aux questions sur la relation entre son pays et la République dominicaine, a averti qu'une attaque contre le peuple haïtien est une attaque contre le Venezuela.

 

Dans une déclaration inhabituelle sur le conflit Haitiano-dominicain suite à la décision du Tribunal Constitutionnel de conditionner l'obtention de la nationalité dominicaine, le président Maduro Moros a exigé la garantie des droits fondamentaux au peuple haïtien.

 

Venezuela, qui exporte du pétrole vers la République Dominicaine dans le cadre des accords PetroCaribe, sert de médiateur en deux occasions pour faciliter le dialogue entre les deux chancelleries.

 

Heureusement, cela fait plus d'un mois que nous travaillons avec les deux pays afin de trouver la meilleure façon de résoudre ce conflit, a déclaré le président Maduro.

 

C'est en ce moment qu'il a déclaré : Nous sommes des frères inconditionnels du peuple haïtien, et une attaque contre le peuple haïtien est une attaque contre le peuple vénézuélien. Ils sont nos grands frères, ils sont nos chers frères et heureusement la république dominicaine a fait montre de sagesse et a élaboré un chronogramme dès maintenant.

 

Le président Maduro a informé qu'il désignera un envoyé spécial tout en disant que : Je suis en train d'évaluer qui réunit les conditions pouvant vraiment aider à passer cette étape et qui garantit au peuple haïtien ses droits fondamentaux ainsi que la fin de ces différences entre Haïti et la République dominicaine qui sont deux peuples frères.

 

Nous devons finir avec le passé historique du colonialisme et qui parfois prend place parmi nous : comme l'oligarchie , la droite qui tente semer la haine contre le peuple de Guyane, la haine contre le peuple colombien, la haine contre l'Amérique latine, la haine antibolivarienne, a-t-il confirmé.

 

Ils constituent de petits groupes qui cultivent la haine et l'amertune comme manière de vivre dans la déclaration publiée dans le journal vénézuélien « Ultimas Noticias ».

 

Source: Ultimas Noticias!

Directe Infos


____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
  
     
"You can fool some people sometimes, 
          
         
        But you can't fool all the people all the time."
 (
        
 Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
        
         Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
  
        
 ) dixit Abraham Lincoln.
   

dimanche 29 décembre 2013

Haïti - Tourisme : Problèmes fonciers en vue sur l’île-à-Vache...


Haïti - Tourisme : Problèmes fonciers en vue sur l'île-à-Vache...
Vendredi quelques centaines de résidents de l'Île-à-Vache, en provenance notamment des localités de Madame Bernard, Apointes, Baleraz, et Soled ont manifesté sur l'île, pour exprimer leurs craintes d'être déplacé de leur propriété [concédée pour la plupart par le régime Duvalier], pour laisser place aux nouveaux hôtels, sites touristiques et infrastructures publiques, qui seront seront construits dans le cadre du projet « Destination touristique Île-à-Vache. ».

Des craintes qui ne seraient pas fondée [ou prématurée?] selon Stéphanie Balmir Villedrouin, la Ministre du Tourisme, qui a affirmé qu'aucune relocalisation, ni d'expropriation n'avaient eu lieu sur l'Île-à-Vache expliquant que « l'Office National du cadastre est seulement en train de recueillir les informations concernant les différentes propriétés, surtout celles qui donnent sur la mer, des endroits que le gouvernement entend valoriser... » 

Le Député Me Jean Fenel Tanis (Circonscription Cayes/Ile-à-Vache) aurait (selon certaines sources), informé la population que leur déplacement était inévitable pour la bonne marche du projet, des propos visiblement moins nuancés.

Rappelons que les propriétés bâties et non bâties sont concernées par ce projet et que le gouvernement a publié en mai 2012 un arrêté déclarant l'Île-à-Vache, ainsi que d'autres îles du pays, zones de développement touristique d'utilité publique... 

Les craintes des propriétaires sont d'autant moins infondées, que la Ministre du Tourisme a indiqué également que les familles qui détenaient des maisons sur des parcelles concernées par les nouvelles constructions, devraient être relogées sur l'île, dans de nouvelles maisons construites par le Gouvernement dans des zones désignées...

Plusieurs manifestants ont exigé plus de dialogue avec le gouvernement, quant à la mise en œuvre du projet. La Ministre du Tourisme, qui a lancé un appel au calme aux résidents de l'île, s'est dite disposée et ouverte à rencontrer la population en vue d'apporter plus d'informations, affirmant que le projet « aidera non seulement à mettre l'Ile-à-Vache sur la carte touristique mondiale, mais aidera au progrès économique des habitants de cette commune » et fera « la fierté de tous les Haïtiens. »

Téléchargez la Présentation du projet de développement touristique de l'île à Vache :http://www.haitilibre.com/images/IVA_Presentation_Projet.pdf

Source: S/ HaïtiLibre 

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
  
    
"You can fool some people sometimes, 
         
        
       But you can't fool all the people all the time."
 (
       
 Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
       
        Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
  
       
 ) dixit Abraham Lincoln.
  

Des producteurs rivaux de tablettes tactiles en Haïti


Deux entreprises de haute technologie rivalisent depuis peu pour construire des tablettes Android en Haïti, un pays avec peu d'expérience récente dans la fabrication de produits électroniques.

Les startups Surtab SA et Handxom SA ont effectivement démarré la production des tablettes le mois dernier et envisagent de vendre les appareils à écran tactile de 7 pouces aux magasins de téléphone partout au pays et sur les marchés étrangers.

Surtab déclare avoir déjà vendu des centaines de tablettes à ses clients, y compris les Ministères de l'éducation et de la planification d'Haïti et le géant de la téléphonie mobile Digicel, qui vend les tablettes à écran tactile dans ses magasins.

Handxom prévoit pour sa part d'ouvrir une salle d'exposition le mois prochain dans la région de Port-au-Prince et son manager Jimmy Jacques affirme que la compagnie a déjà vendu 300 unités au cours des deux dernières semaines.

Les propriétaires des deux sociétés affirment que leurs entreprises sont en train de démontrer qu'Haïti est tout à fait capable de fabriquer autre chose que des vêtements, tout en accordant des salaires décents aux employés des entreprises de haute technologie. 

HA/radio Métropole Haïti 

Source : phys.org 

Crédit photo : http://www.dominicantoday.com


____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
  
    
"You can fool some people sometimes, 
         
        
       But you can't fool all the people all the time."
 (
       
 Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
       
        Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
  
       
 ) dixit Abraham Lincoln.
  

samedi 28 décembre 2013

4,3% de croissance : regain d’activité dans l’économie haïtienne en 2013, selon l’IHSI

Le Nouvelliste | Publié le : 27 décembre 2013



Après le ralentissement de la croissance enregistrée durant l'exercice fiscal 2011-2012, un regain d'activité économique a été observé au cours de l'année fiscale 2013 en dépit des craintes suscitées en milieu d'exercice par les atermoiements électoraux et l'imminence des intempéries qui mettraient à mal les récoltes et les infrastructures déjà précaires . En effet, selon les estimations préliminaires, le produit intérieur brut (PIB), en volume, s'est accru de 4,3% en 2013 contre 2,9% en 2012, atteignant ainsi le niveau de 15 milliards, en gourdes constantes, et de 365 milliards en gourdes courantes. Ce sont, entre autres, les informations essentielles qui transpirent des « Comptes économiques en 2013 », une publication de l'Institut haïtien de statistique et d'informatique (IHSI), l'entité chargée légalement de calculer et de diffuser les statistiques du secteur réel de l'économie, notamment le PIB et l'inflation.

Cette performance constatée au niveau des activités économiques en 2013 se situe entre le taux de croissance de 6,5% projeté par les autorités en début d'exercice et la révision de 3,4% effectuée au milieu de l'année. Comparée à l'exercice précédent, l'économie haïtienne a bénéficié en 2013 des effets distributifs d'un ensemble de facteurs à la fois exogènes et endogènes tels que : environnement économique international favorable, quasi-stabilité des cours mondiaux, meilleures conditions climatiques, amélioration du cadre des affaires et renforcement de la stabilisation macroéconomique.

Au niveau sectoriel, presque toutes les branches d'activité ont contribué à la hausse du PIB, informent les Comptes économiques 2013 de l'IHSI. Parmi les performances les plus prononcées, on peut noter celle de la branche agriculture qui a tiré la croissance du PIB en affichant une augmentation, en termes réels, de 4,6% de sa valeur ajoutée, contre une chute de 1,3% l'année dernière.

Vient ensuite la branche bâtiments et travaux publics (BTP) qui, sous l'impulsion des grands travaux d'infrastructure, de la reconstruction des édifices publics et de certaines initiatives du secteur privé, a pu accroître sa valeur ajoutée, en volume, à plus de 9%. "Le commerce, restaurant et hôtels ", n'est pas en reste avec un accroissement, à prix constants, de près de 5% de sa valeur ajoutée. Dans l'ensemble, les autres branches d'activité, ayant une participation moins importante à la formation du PIB, ont aussi affiché des tendances haussières en 2013.

Du point de vue de la demande interne, la consommation finale qui avait chuté en 2012 (-5%) a connu en 2013 une hausse, en volume, de 2.8%. Elle a su profiter, entre autres, de l'augmentation des envois de fonds des travailleurs de la diaspora ainsi que des transferts en nature et en espèce du gouvernement aux ménages. Boosté par les dépenses publiques et un environnement des affaires relativement stable, l'investissement, l'autre composante de la demande interne, a progressé en 2013 à plus de 6%, en termes réels.

En ce qui concerne la demande externe, les exportations haïtiennes, qui étaient relativement en difficulté en 2012, ont enregistré cette année une hausse, à prix constants, de 5%. A l'origine de cette performance se trouve particulièrement l'augmentation, à prix courants, de 14% de la valeur ajoutée de l'exportation des industries d'assemblage.

Par ailleurs, des progrès ont été aussi constatés au niveau du contrôle de l'inflation qui a été contenue, à la fin de l'année fiscale 2013, à 4.5% en glissement annuel, contre 6.5% en septembre 2012. Ce résultat a été obtenu suite aux effets combinés de l'augmentation de l'offre des produits locaux, d'une certaine stabilité des cours mondiaux, notamment le pétrole et les grains de base, et des efforts de contrôle du taux de change de la gourde par rapport au dollar américain.

En termes de perspectives, si l'on tient compte des grands projets sectoriels annoncés, que ce soit dans le domaine agricole, dans les infrastructures ou dans l'industrie touristique, toutes choses étant égales d'ailleurs, on devrait s'attendre en 2014 à une performance de l'économie supérieure, sinon pareille à celle de 2013.

Toutefois, il ne faut pas non plus perdre de vue que 2014 sera probablement une année électorale avec tout ce que cela comporte en termes d'incertitude et d'attentisme de la part des agents économiques. Ainsi, l'atteinte de l'objectif de croissance de 4.5%, fixé par les autorités pour l'année fiscale 2014, passera, entre autres, par la poursuite de l'amélioration de l'environnement des affaires, la consolidation de la stabilité macroéconomique, le dynamisme des agents économiques, l'esprit de discernement et le dépassement de soi de tous les acteurs politiques, conclut l'IHSI.

Cyprien L. Gary
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
  
   
"You can fool some people sometimes, 
        
       
      But you can't fool all the people all the time."
 (
      
 Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
      
       Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
  
      
 ) dixit Abraham Lincoln.
 

Michel Martelly plus populaire que jamais !


Le Président de la République d'Haïti, Michel Martelly est le chef d'État le plus populaire de l'hémisphère occidentale avec plus de 80% de taux de popularité, selon un sondage de la Firme Newlink basée à Miami. Les travaux de Newlink jouissent d'une grande notoriété et crédibilité aux États- Unis, selon plusieurs sources contactées dans l'Etat de la Floride.

 

Les conclusions de cette étude sont les fruits des travaux accomplis par l'administration Martelly/Lamothe au cours des 12 derniers mois en vue d'améliorer les conditions de vie de la population. Cette marque de sympathie dont jouit M. Martelly auprès du peuple haïtien est une responsabilité énorme compte tenu des grands défis auxquels le pays doit faire face au cours de l'année 2014.

 

Ce n'est donc pas un chèque en blanc qui a été offert à M. Martelly ni à M. Lamothe qui arrive en deuxième position dans cette étude avec 68.1 %, mais plutôt une mission, celle de sortir le pays du bourbier dans lequel il patauge durant ces 25 dernières années.

 

Malgré les critiques acerbes de certains secteurs de l'opposition, le support des citoyens au chef de l'État et au Premier ministre Lamothe est implacable: les actions de l'équipe gouvernementale semblent être appréciées au plus haut point par la population. Une confiance méritée eut égard aux efforts consentis par ce Gouvernement: l'inflation se trouve à son plus bas niveau (4.5 %) ; la gourde s'est stabilisée; la production agricole a augmenté de 18 % ; Haïti redevient au fur et à mesure une destination touristique importante avec ses luxueux hôtels et ses superbes plages.

 

L'économie se redynamise avec un taux de croissance acceptable. Aussi, la lutte contre la contrebande et la corruption s'intensifie, les recettes de l'Etat augmentent, les projets d'infrastructures et sociaux se multiplient et touchent plusieurs secteurs.

 

A travers les projets de rénovation urbaine notamment, jalousie en couleur et le programme 16/6, le Gouvernement de la République a redonné l'espoir et la joie de vivre aux habitants de certains quartiers défavorisés. En ce sens, toutes les places publiques sont vidées de leurs occupants. La construction de plus de 3000 logements sociaux à morne à cabri ainsi que de nombreux tronçons de route et ouvrages d'art, démontrent clairement la volonté des autorités haïtiennes de reconstruire autrement.

 

Ti Manman cheri, Kore Etidyan, Kore peyizan, Panye solidarite etc. sont parmi tant d'autres programmes qui visent à soulager de manière directe et ponctuelle la souffrance de la population, alors que d'autres mesures plus durables sont adoptées, pour qu'à plus long terme, le peuple haïtien ait de meilleures conditions de vie. Haïti se met donc au pas avec les autres Nations de la caraïbe grâce à ces programmes sociaux qui constituent la plus grande initiative sociale d'un gouvernement haïtien.

 

Les escarmouches d'une opposition en panne d'inspiration qui se meut de plus en plus en prédateur de la démocratie n'ébranlent en rien cette communion entre les citoyens et leurs leaders qui travaillent sans relâche au bénéfice de la collectivité.

 

Le renforcement institutionnel se poursuit à un rythme soutenu tout en laissant entrevoir un climat d'apaisement social encourageant pour 2014. L'unité est le message que nous lançons à tous les secteurs de la vie nationale afin de permettre au pays de mieux aborder 2014, qui sera, à plusieurs niveaux, une année décisive.

 

Marie Denise Jerôme

Directe Infos


____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
  
  
"You can fool some people sometimes, 
       
      
     But you can't fool all the people all the time."
 (
     
 Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
     
      Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
  
     
 ) dixit Abraham Lincoln.
    
  

 

vendredi 27 décembre 2013

Haïti - Politique : Message du Président Martelly pour les fêtes de fin d'année


Haïti - Politique : Message du Président Martelly pour les fêtes de fin d'année
Message du Président Michel Martelly :

« Parce que la fête de Noël est avant tout, la fête de tous les enfants, mon message cette année s'adresse avant tout à eux. Je tiens à vous dire chers enfants d'Haïti, combien je vous aime et combien je souhaite que ce jour de Noël vous apporte joie et bonheur. À travers le monde c'est l'occasion pour les membres des familles de se réunir et d'exprimer leur amour qui les unis envers les autres. C'est avant tout le moment pour nous chrétiens de nous rappeler la naissance de Jésus-Christ.

Le fils de Dieu a dédié sa courte vie terrestre pour nous enseigner l'amour de notre prochain, la tolérance, la sagesse et nous garantir la miséricorde de Dieu. Certain d'entre vous ont certainement vécu des Fêtes de Noël beaucoup plus joyeuses, d'autres ont eu des expériences beaucoup plus sombres, cependant indépendamment de votre satisfaction de la fête de Noël je vous invite à prendre le temps, le temps d'apprécier les événements heureux qui sont survenu dans votre vie au cours de cette année 2013.

En cette année de grâce, 2013, je prends encore une fois devant vous haïtiens et haïtiennes, l'engagement de continuer à dédier ma vie pour une Haïti, où les fils et les filles du pays pourront voir la réalisation de leurs rêves et de leurs aspirations légitimes.

Je suis certain, certain que les leaders haïtiens de tous les horizons politiques partagent avec moi ce même but. Surmontons les différences d'approche qui nous sépare de notre quête commune, de voir notre pays se hisser à la hauteur de son passé. 

Nous devons tous et toutes nous atteler à cette tâche afin qu'elle se réalise dans un avenir proche.

Mes enfants, mes compatriotes, c'est l'époque de Noël, c'est un moment d'amour, de pardon, de rassemblement, de prendre la route de l'union qui va donner à la Nation la force d'avancer comme il se doit sur le chemin du développement.

Rappelez-vous que nous sommes des frères et sœurs, c'est ensemble que nous devons nous préparer à relever tous les gros défis qui se présentent devant nous, dans le travail que nous avons à faire pour mettre Haïti debout sur ces deux pieds.

Nous voyons tous cela, le Gouvernement travail pour donner au pays une autre direction, pour que les enfants, pour que les jeunes hommes et jeunes femmes trouvent des moyens pour concrétiser leurs rêves.

La bataille que je mène pour le changement est devenu une réalité dans la vie de chaque enfants du pays, c'est une bataille qui est permanente et c'est avec le concours de chaque haïtien que nous la gagnerons. 

Haïtiens, haïtiennes,

Je profite de l'occasion que m'offre la fête de Noël, pour renouveler mon appel solennel à tous les acteurs, à tous les responsables, à tous les leaders de ce pays de se joindre à moi dans la recherche de la concertation progressiste visant à intensifier le processus démocratique à travers lequel s'exprimeront librement les vœux et aspirations de la majorité.

Tout sera fait pour consolider un climat de Paix, afin qu'ensemble nous puissions développer les efforts nécessaires pour créer plus d'opportunités pour les haïtiens à la recherche de travail et pour aménager de meilleurs conditions d'existence pour tous les fils et filles de cette terre.

Nous sommes lié les uns aux autres, que nous le voulions ou pas, nous nous devons de créer un sentiment d'union dans notre recherche des voies et moyens pour faire avancer ce pays vers le progrès et le développement.

Peuple haïtien, 

Votre avenir et entre vos mains, saisissons ce moment pour prendre la résolution pour le construire dans la Paix, dans l'union, dans la réconciliation et la solidarité.

Joyeux Noël à tous, je vous aime. 

merci beaucoup. »


Source: HL/ HaïtiLibre

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
  
 
"You can fool some people sometimes, 
      
     
    But you can't fool all the people all the time."
 (
    
 Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
    
     Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
  
    
 ) dixit Abraham Lincoln.
   
  

jeudi 26 décembre 2013

Haïti - Économie : Pré-bilan de Laurent Lamothe


Haïti - Économie : Pré-bilan de Laurent Lamothe
Lundi, le Premier Ministre Laurent Lamothe, qui présentera début janvier 2014, le nouveau bilan de son gouvernement devant l'Assemblée Nationale a mis en avant un certain nombre d'acquis, surtout au niveau économique et esquissé quelques perspectives pour 2014.

Le montant des réserves de change demeure durant les fêtes de fin d'année en décembre 2013 à un niveau assez confortable, soit 1 milliard 132 millions de dollars US, avec des ratios de rentabilité bancaire qui se sont considérablement améliorés. Selon une mission du Fonds Monétaire International, conduite par Gabriel Di Bella, au début de décembrehttp://www.haitilibre.com/article-9977-haiti-economie-declaration-de-fin-de-mission-du-fmi-en-haiti.html , il a été reconnu que le produit intérieur brut (PIB) s'était accru d'environ 4% au cours de l'année fiscale 2013 sous l'effet de la reconduction des dépenses de reconstruction, d'un accroissement des exportations de textile, et d'un résultat meilleur que prévu pour l'agriculture.

L'inflation, qui avait culminé à près de 8% après la sécheresse et les mauvaises conditions climatiques de l'année dernière, s'est établie à 4,5% au terme de l'année fiscale 2013, en raison d'une stabilisation des prix des matières premières et d'un resserrement de la politique monétaire plus tôt cette année.

Le programme de réformes structurelles a progressé, en particulier, des mesures importantes ont été prises vers la création d'un Compte unique du Trésor (CUT), qui renforcera l'efficacité des dépenses, la maîtrise et la gestion de la trésorerie. Le FMI a également affirmé que les efforts pour lutter contre la fraude fiscale devraient redoubler afin d'assurer une perception des recettes plus vigoureuse, ce qui semble essentiel pour compenser une baisse progressive de l'aide étrangère. En outre, la consolidation continue de la gestion des finances publiques permettra d'associer plus efficacement les dépenses publiques, la croissance et la réduction de la pauvreté. Le FMI et le Gouvernement haïtien, reprendront leurs travaux en janvier 2014 afin de finaliser les discussions, dans le cadre des réformes annoncées. 

L'une des décisions marquantes de l'année a été le relèvement d'1 % du taux de réserve obligatoire sur les passifs libellés en gourdes. Il s'en est suivi une amélioration significative du climat des affaires, la réduction des coûts de production par l'amélioration des transactions commerciales et des réformes nécessaires à la promotion des exportations.

Par ailleurs, la Banque de la République d'Haïti (BRH) a mis sur le marché 112 millions de dollars américains afin de stabiliser la gourde en 2013 sur la demande du gouvernement. Le taux de change a connu une évolution stable autour de 43,71 gourdes.

Cette année, près de 50 projets d'investissements privés ont vu le jour pour un montant de 698 millions de dollars américains, dont 473 millions en provenance d'investisseurs nationaux et 225 millions d'investisseurs étrangers, soit une augmentation de plus de 25 % par rapport à l'année dernière.http://www.haitilibre.com/article-10138-haiti-economie-hausse-de-25-des-investissements-en-haiti-2012-2013.html Des avancées qui sont dues non seulement à la rationalisation des dépenses de l'État mais également aux réformes économiques (lutte contre la corruption et la contrebande, entre autres), et de la réforme des finances publiques. 

L'augmentation de l'offre agricole, notamment de la production des céréales et des vivres alimentaires, a joué un rôle prépondérant dans la stabilité des prix sur le marché et la réduction de l'inflation durant l'année 2013. Le gouvernement, dans son souci de dynamiser l'agriculture, entend continuer à accompagner les paysans, qui sont invités à travailler ensemble en vue de bénéficier du « Fonds de participation » inséré dans le budget de la République à cet effet. http://www.haitilibre.com/article-10085-haiti-economie-amelioration-des-finances-publiques.html

A noter que les exportations du pays ont augmenté de près de 20% en 2013 et le déficit budgétaire est sous contrôle. Le Premier ministre a invité toutes les entités de l'État à conjuguer leurs efforts en vue de tenir les performances de cette année et les améliorer au cours de l'année 2014.

Le gouvernement veut doubler le revenu « per capita » en vue de sortir la population de la misère, a précisé le Chef du Gouvernement qui entend atteindre un taux de croissance à 2 chiffres a affirmé « Cet objectif est réalisable ! » 

Il a également indiqué qu'au niveau industriel les fabrications de produits alimentaires, de bois, de produits chimiques et les ouvrages métallurgiques ont crû respectivement de 6.5 %, 12.6 %, 9.4 % et de 19.2 %; une bonne prestation de toutes les branches d'activité de ce secteur, notamment, commerce de véhicules automobiles (2.2 %), de gros de produits alimentaires (7.1 %), d'articles et appareils d'équipement domestique (2.8 %) et de quincaillerie (7.7 %) soulignant une baisse positive de l'indice de la valeur moyenne des importations de 2.1 % en glissement annuel et de 2.6 % par rapport au dernier trimestre.

Il reste encore du chemin à parcourir mais les perspectives demeurent excellentes pour 2014, le pays étant en chantier, se trouve dans une meilleure situation que l'année dernière et est en progression.

Source: HL/ HaïtiLibre 


____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
 
 
"You can fool some people sometimes, 
     
    
   But you can't fool all the people all the time."
 (
   
 Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
   
    Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
  
   
 ) dixit Abraham Lincoln.
  
 

mardi 24 décembre 2013

Michel Martelly: "le chef d’État le plus populaire de l’hémisphère"



Le président Martelly est le chef de l'État le plus populaire de l'hémisphère d'après un sondage réalisé par Newlink, une firme spécialisée dans le domaine dans l'état de Floride aux États unis d'Amérique, c'est ce qu'a rapporté l'agence de presse en ligne,digitaljournal.com.


Sur près de 2000 haïtiens sondés, entre le 11 et le 17 décembre, environ 80.5 % ont déclaré avoir confiance en leur président et en l'équipe qui l'accompagne au pouvoir. Les programmes sociaux du gouvernement, notamment Ede Pèp et le programme de scolarisation gratuite et universelle et obligatoire (Psugo) sont particulièrement appréciés et lui ont valu une reconnaissance populaire.

Ce sondage contraste pourtant avec les mouvements de contestations tenus dans les rues de la Capitale au cours de ces derniers mois, peut-on également lire dans l'article du digitaljournal.

56.4 % des sondés croient que le président Martelly est intéressé à travailler avec le Parlement, tandis que 36.2% pensent que le Parlement n'est pas intéressé à travailler avec  le chef de l'État. Il faut également mentionner que 76.9% de la population sont impatients de voir se réaliser les élections et croient que la crise pré-électorale a trop duré.

68.1 % des sondés auraient également attribué leur confiance au Premier ministre Lamothe. le tandem formé du chef de l'Etat et du chef de gouvernement obtient 77.6% de voix alors qu'en mai 2013, il avait récolté 43.2%.

ce sondage est régulièrement réalisé par la firme Newlink dans les pays de l'hémisphère pour tester la popularité des leaders, aussi parmi les pays où il a été réalisé, c'est en Haïti que l'équipe au pouvoir a obtenu le plus grand score.

LE

HPN

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
 
"You can fool some people sometimes, 
    
   
  But you can't fool all the people all the time."
 (
  
 Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
  
   Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
  
  
 ) dixit Abraham Lincoln.
 
 

lundi 23 décembre 2013

Haitian President Michel Martelly has highest approval ratings in the Western Hemisphere

Published: Monday, Dec. 23, 2013 - 4:07 am
MIAMI and PORT-AU-PRINCE, Haiti, Dec. 23, 2013 /PRNewswire/ -- The government of Haiti has generally received negative ratings in national and international media yet the majority of Haitians appear to strongly disagree with what journalists and pundits have been saying about their government. 
That is what Newlink Research, a Miami based firm that polls extensively throughout Latin America and the Caribbean, and Dagmar Research, one of Haiti's leading public opinion firms, found in their second and most recent survey that gauges the pulse of how Haitians look at their government.
Newlink-Dagmar surveyed 1098 Haitians between December 11 and 17; the poll has a margin of error of +/-5 percent at the 90% confidence level.   
According to the poll, President Martelly's approval rating climbed to 80.5% from 62.4%.  This rate makes him the most popular head of state in the hemisphere.  Martelly, a very popular former musician and entertainer, regularly visits towns and cities all over Haiti where he interacts directly with Haitians. 
Martelly's coattails appear to be very wide since Haitians also gave very high marks to Prime Minister Lamothe whose approval ratings rose to 68.1% from 51.4%.  Lamothe, a businessman turned politician, is generally perceived as someone who has brought business practice and discipline into government. 
Haitians also gave the tandem team of Martelly/Lamothe very high ratings; the government reached 77.6% up from only 43.2% in May.  Martelly and Lamothe were perceived as working well together by 66.3%.   
The government's social programs—especially the free access to schools program that provides free access for as many as 1.2 million children and a cash transfer program known as Ede Pep—are very well known and liked by most Haitians.  
These numbers stand in direct contradiction of published articles which state that street protestsare rooted in a general discontent with the current government.  These numbers show quite a different scenario.  The poll reflects Haitian discontent with the lack of employment opportunities,placing this as the top issue of concern. 
The poll sought to identify the perception of recent tensions between the executive and legislative branches.  While 54.6% of the population thinks the President is willing to work with Parliament, only 36.2% believes that Parliament is interested in working with the President.  Along the same lines, on a scale of 1 to 7 the poll shows that Haitians trust the President (5.14) more than Parliament (3.24).     
The poll also asked about the long delayed senate and municipal elections.  A vast majority (76.9%) is not satisfied with the long electoral delay.  At the same time Haitians place equal blame on the government and the opposition for the long delay.
Lastly, the poll identified an increase in concern over the safety situation with 15% stating that this was a problem in comparison to only 7% in May.  Concern was also voiced over the numerous protests seen around mainly Port-au-Prince during the past few weeks.

dimanche 22 décembre 2013

Le grand retour de Global Voice Group au Senegal !!!

Le Sénégal ne peut pas se passer de la technologie de la compagnie "Global Voice" qui rend son Etat autonome vis-à-vis des compagnies internationales de télécomunication.

Écrit par  Jean Louis Verdier
Lundi, 18 novembre 2013 12:36

Le grand retour de Global Voice Group.--

Du nouveau dans le secteur des Télécommunications. L'Etat a pris la décision de réinstaurer le contrôle sur les appels entrants.

Les opérateurs de téléphonie que sont la Société nationale des télécommunications, Tigo et Expresso ont déjà été saisis et briefés dans ce sens. Le contrôle devrait concerner un spectre plus large que les appels et vise à rendre transparent le volume des appels mesurés en minutes...

Au niveau de l'Etat, des dispositions ont été prises, précisément à l'Autorité de régulations des télécommunications et postes (ARTP) où des réunions se sont tenues, pour étudier les conditions dans lesquelles le contrôle pourra se faire.

De nouveaux matériels devraient être acquis par Global Voice, alors que selon des interlocuteurs dignes de foi, le nouveau contrat va servir à former les ressources humaines nécessaires. Pour Global Voice, la formule consiste à se retirer progressivement pour laisser l'ARTP gérer elle-même le contrôle. D'autres aspects du contrat, comme les montants et la durée, nous sont pour l'instant inconnus...

Il faut sans doute rappeler que l'instauration d'un contrôle sur les appels entrants avait été suspendue dès que le Président Macky Sall est arrivé au pouvoir, Cela découlait d'une promesse du candidat du Yoonu Yokkute... C'est d'ailleurs un des tout premiers décrets pris en début mai, un mois après sa prise officielle de pouvoir.

Cet acte rendait caduc le décret n° 2010-632 du 28 mai 2010 instituant un système de contrôle et de tarification des communications téléphoniques internationales entrant au Sénégal, que son prédécesseur Me Abdoulaye Wade avait signé.

Mais si l'Etat du Sénégal avait reculé, semblant renoncer à des avantages financiers importants, ce n'est sans doute que pour mieux sauter. Le pouvoir avait en effet manifesté son besoin de mesurer le volume des appels des différents opérateurs sans que cela n'engendre une augmentation des coûts du téléphone.
 
Cela constituait une faille dans le décret du Président Wade qui avait d'ailleurs été dénoncé dans la campagne contre la taxe sur les appels entrants.

Avec la nouvelle formule, il s'agira d'asseoir un contrôle efficace qui va permettre de valider les volumes en minutes d'appels déclarés par les opérateurs.

Certaines simulations font croire que l'Etat pourra gagner davantage d'argent, sans agresser le portefeuille du consommateur, en faisant appliquer la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur toutes les opérations comme la vente de cartes téléphoniques, enregistrées dans le système dès la recharge du crédit. Cela va aussi permettre une plus grande lisibilité d'un secteur en croissance.

Selon des sources dignes de foi, c'est à la suite de plusieurs discussions menées au sommet que le cordon a finalement pu être recousu entre l'Etat du Sénégal et Global Voice Group.

Dans sa lettre adressée à Macky Sall au lendemain de sa nomination et rendue publique par La Gazette, le boss de GVG, Patrice Baker, avertissait en ces termes : ''l'Etat du Sénégal par l'entremise de l'Artp, s'est engagé via différentes communications verbales et écrites à assumer l'entière responsabilité des conséquences fâcheuses de l'annulation du contrat''.

M. Baker d'ajouter : ''Outre l'extrême préjudice subi par notre entreprise sur le plan de sa réputation et de son image, il en est également résulté pour nous des pertes substantielles en équipements et en infrastructures déjà livrés à l'Artp ainsi que des manques à gagner importants en termes de revenus contractuels non versés''.

Cette société qui a du reste fait ses preuves au Rwanda, en Guinée, au Liberia... avait menacé de saisir un tribunal arbitral pour se faire rembourser les sommes d'argent qu'elle avait injectées dans l'opération de mise en place des infrastructures devant assurer le contrôle sur les appels.

La solution qui aurait été trouvée, consisterait plutôt à payer par traites jusqu'à épuisement de l'ardoise lourde de près de 14 milliards de francs Cfa.

Mais le mystère demeure sur le matériel que Global avait installé à Dakar et dont la mise en marche avait permis à l'Etat du Sénégal de pomper 17,5 milliards F Cfa dont 14,78 milliards F Cfa proviennent de la Sonatel et 2,7 milliards F Cfa de Tigo et Expresso...

Gaston COLY avec Enquête plus!
http://dakar-echo.com/international/item/3858-contr%C3%B4le-des-appels-rentrants.html#sthash.WtY9cohH.dpuf

Le gouv. Martelly-Lamothe respecte les villes de province.--

Après 200 ans d'exclusion, Haïti a un gouvernement qui s'intéresse aux villes de Province: Carnaval National dans des villes comme Les Cayes (Sud), Cap-Haitien (Nord) et prochainement Gonaives; parcs de jeu dans les communes les plus reculées. De plus, le gouvernement est régulièrement transporté dans les villes de province pour dialoguer avec la population et comprendre la réalité locale. Une raison de plus qui justifie un support sans faille au pouvoir en place.

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti.

samedi 21 décembre 2013

ICE/Homeland Security imprisons Haitian man who testified in child sexual abuse investigation of orphanage in Port au Prince.-

IGNATIUS GROUP___

A HAITIAN MAN WHO TESTIFIED IN A U.S. FEDERAL COURT AFFIDAVIT THAT HE WAS SEXUALLY ABUSED WHEN HE WAS A CHILD IN HAITI BY ORPHANAGE DIRECTOR, MICHAEL GEILENFELD, HAS BEEN ARRESTED AND IMPRISONED BY ICE/ HOMELAND SECURITY OFFICIALS IN MASSACHUSETTS.

EMILE MILLIEN COOPERATED IN A RECENT ICE/HOMELAND SECURITY CRIMINAL INVESTIGATION OF CHILD SEXUAL ABUSE AT GEILENFELD'S ORPHANAGE IN HAITI.

MILLIEN HAS NOW FALLEN INTO A "BLACK HOLE" OF THE U.S. JUSTICE SYSTEM.

ICE/HOMELAND SECURITY OFFICIALS REFUSE TO STATE WHY MILLIEN IS IMPRISONED.

Child protection advocates are waiting for more information so as to be able to determine if the U.S. citizen who allegedly sexually abused a young boy 28 years ago in Haiti, beginning when the boy was 10 years old, may be behind U.S. Immigration and Custom Enforcement's sudden and unexplainable interest in Emile Millien's U.S. visa status.

Recently, Millien and another Haitian man signed affidavits in a U.S. Federal Court civil law suit in which the men testified that they were sexually abused by Geilenfeld when they were children living at the orphanage near Port au Prince, Haiti.

Millien is being detained by Immigration officials in the Plymouth, MA state prison. He has been locked in a jail cell for 9 days.

Millien's Haitian born wife (a U.S. citizen) and their four children who live near Boston are struggling. Millien's wife works nights as a nurse at a Boston area hospital.

Finding an affordable babysitter to cover her late night shift is difficult.

The children are frightened and crying a lot.

They don't understand why their dad isn't home.

It's as if Millien has fallen into a "black hole" of the U.S. justice system. Millien and his family are scared to death that Emile will be deported back to Haiti without warning and before the situation can be sorted out through due process.

Nine days have passed and it's still not clear as to why Millien is being held in jail by U.S. ICE/Homeland Security officials.

U.S Immigration and Customs officials refuse to release any information.

Former residents of Geilenfeld's orphanage in Haiti (the St. Joseph's Family of Homes), young men who also allege that they were sexually abused by Geilenfeld, blame Jessica Reitz, a USAID official stationed at the U.S. Embassy in Port au Prince and a former board member of Geilenfeld's orphanage, for not listening to and acting upon their cries for help to U.S. Embassy workers these past many years.

Geilenfeld first came to Haiti 30 years ago. He is the former "Brother Michael," a member of Mother Theresa's Brothers of the Missionaries of Charity. In 1984, Geilenfeld was called back to the U.S. by his Superior and ordered not to return to Haiti. A year later, Geilenfeld resigned from the Order and returned to Haiti anyway.

Reitz, a long time, faithful supporter of Geilenfeld, has unfettered access to U.S. Embassy and ICE/Homeland Security officials

Click the link below for more information about Jessica Reitz's and USAID's role in responding to allegations of child sexual abuse against U.S. citizen, Michael Geilenfeld:

http://reseaucitadelle.blogspot.com/2013/07/internal-memos-reveal-that-usaid_29.html

More:
http://bangordailynews.com/2013/02/07/news/portland/nonprofit-that-raises-money-for-haiti-orphanages-school-sues-freeport-man-over-abuse-allegations/