mardi 17 décembre 2013

Le bâtonnier Carlos Hercule serait-il de mèche avec Newton Saint-juste et André Michel

 

Comme tout un symbole, les avocats André Michel et Newton Louis Saint-Juste sont convoqués par le Barreau de Port-au-Prince, ce lundi 16 décembre 2013. Les deux hommes doivent s'expliquer sur les dénonciations abusives et infondées faites au cours de cette année contre l'exécutif. Une convocation qui devait se faire depuis plus de 9 mois, dit-on dans les couloirs du palais de justice. Selon un avocat proche du pouvoir ces plaintes ont été abandonnées, il y a fort longtemps puisque le Barreau ne voulait y donner aucune suite. Brusquement, que cherche à prouver le Barreau aujourd'hui? Mystère.

 

Serait–ce une énième tentative du bâtonnat et des avocats Saint-juste et Michel de crier au scandale et de se tailler une visibilité politique?

 

Les questions qui reviennent à tous, c'est pourquoi a-t-il fallu autant de temps au Barreau pour évacuer cette affaire ? Attendait-il un momentum favorable ? En tout cas, cette convocation des deux avocats paraît cacher pas mal de secrets, notamment dans un contexte politique fragile où en cette fin d'année, la paix semble revenir grâce aux décisions politiques prises par l'exécutif. Aussi, une trêve apparente est observée au sein de la classe politique afin de permettre au pays, surtout aux plus vulnérables de jouir pleinement des festivités de fin d'année et d'aborder dans les meilleures conditions possibles le nouvel an qui s'en vient.

 

Cette convocation suspecte, s'apparente à une énième tentative de l'opposition de réveiller de vieux dossiers pour redonner de l'aura à des personnalités en mal de paraître, retombées dans les oubliettes de l'histoire à cause des gaffes répétées qui n'ont fait qu'affaiblir la République. Leurs actions, aux vertus destructrices pour salir l'image des plus hauts fonctionnaires de l'État et de décrédibiliser le pays, s'inspirent des pratiques désuètes et scélérates d'une opposition avare qui n'entend nullement emprunter la voie des urnes pour favoriser le renouvellement du personnel politique comme l'exige toute pratique démocratique. La population les a sanctionnés et n'accorde aujourd'hui qu'une futile attention à leurs dénonciations malsaines faites dans l'irrespect total des principes de l'art.

 

Aussi, convient-il au barreau de Port-au-Prince, personnalité morale et gardien de la justice et de l'ordre social, de traiter ce dossier avec tout le sérieux nécessaire en vue d'éviter tout débordement et de servir la cause politique de quiconque partis et/ou personnalités politiques qui tenteraient de l'instrumentaliser à des fins pour le moins obscur.

Ces traitres avérés qui dénigrent le pays à travers les officines des ambassades occidentales sans respect pour la Nation, veulent se faire passer pour des héros. Pourtant, ce sont de vulgaires délinquants. Ce sont des ennemis de la démocratie et du progrès social. Sans encrage idéologique, en vrais jongleurs opportunistes, ils ont été mis à découvert. Aussi, tentent-ils à travers cette ultime initiative de se redonner un brin de légitimité après avoir vu échouer piteusement leurs récents mouvements de déstabiliser la République.

 

Newton Louis Saint Juste et André Michel sortent donc, au fur et à mesure, de l'arène politique et entrent à grand pas dans le néant et l'oubli. Leur discours de « dechoukay » et diffamatoirequi leur attribuait des vertus de grands combattants ne passe plus, car les nombreux mensonges qu'ils ont fomentés, avec le temps, ont été démasqués par la population et les ont rabaissés et jetés dans l'ignominie la plus abjecte.

 

Cyrano DANJE

Directe Infos


____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.
Enregistrer un commentaire