mardi 17 décembre 2013

Note de Cyrus Sibert, de retour au Cap-Haitien...

[ Je suis de retour en Haiti. On s'inquiète pour ma sécurité, mais, je n'abandonnerai pas le terrain au profit des "Lavalas-rétrogrades-infiltrés" qui s'associent aux corrompus pour me détruire dans le but de faire taire toute voix critique, de contrôler totalement le Nord du pays et de revenir avec leur régime anarchopopuliste violent, basé sur des discours haineux, destructeur des valeurs républicaines et humanistes. Je suis là, j'attends pour voir si après la tentative d'assassiner mon image, ce consortium "corrompus/Lavalassiens-rétrogrades-infiltrés" cherchera à m'assassiner physiquement, comme Jean Dominique, faisant de moi un martyr, sous le pouvoir que je supporte au nom du changement.] Cyrus Sibert.
Enregistrer un commentaire