Follow by Email / Suivez nous par Email.-

mercredi 31 décembre 2014

Flash!!! Laurent Lamothe Personalité de l'année! -- Telemundo 51

Eligen las 25 personalidades del Caribe en 2014 — 

Por EFE 31 de diciembre de 2014

La revista cibernética CaribJournal difundió hoy su lista de las 25 personas más interesantes del Caribe para 2014, entre las que se encuentran la cantante Rihanna, el empresario Richard Branson y el velocista Usain Bolt.

El primer ministro de Antigua y Barbuda, Gaston Browne, y el de Dominica, Roosevelt Skerrit, ambos reelegidos en 2014, figuran entre los políticos más relevantes.

Otros políticos destacados en la publicación fueron Laurent Lamothe, exprimer ministro de Haití; el primer ministro de Aruba, Mike Eman; Ricardo Zúñiga, negociador clave en las relaciones de EEUU y Cuba; Serge Letchimy, presidente del Consejo Regional de Martinica, y Roberto Morales Ojeda, ministro de Salud de Cuba.

El británico Richard Branson, fundador de Virgin Group, y Claudine Neisson-Vernant, matriarca de la destilería de ron Neisson en Martinica, fueron seleccionados como los empresarios más ilustres.

La cocinera nativa de Santa Lucía, Nina Compton, y el cocinero de Anguila Shawne Bryan se posicionan en la lista por su talento culinario.

La cantante barbadiense Rihanna, la cantante cubana Leslie Cartaya y el artista de reggae jamaiquino Lee "Scratch" Perry lograron destacar en 2014.

El artista haitiano Edouard Duval, el escritor jamaiquino Marlon James, la directora de la Galería Nacional de las Islas Caimán, Natalie Urquhart, la actriz dominicana Dascha Polanco, la académica trinitense Joan Latchman y la modelo jamaiquina Jeneil Williams también se distinguieron.

Los deportistas José Abreu, pelotero cubano de Medias Blancas de Chicago; Usain Bolt, velocista jamaiquino; Alia Atkinson, nadadora jamaiquina; Winston Watt, atleta jamaiquino de bobsleigh; y Tim Duncan, baloncestista de las Espuelas de San Antonio, nativo de las Islas Vírgenes de EE.UU.; completaron la lista.

 ____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

Flash !! Les détracteurs de Laurent Lamothe continuent de trembler et de mentir !!!

Depuis des mois, des menteurs professionnels utilisent internet pour combattre le Premier Ministre Laurent Lamothe. Ces menteurs ont toujours fait croire que l'homme d'affaire haïtien devenu Premier Ministre est un citoyen américain.
 
Aujourd'hui, ces menteurs disent le contraire. 
 
En effet, depuis la démission de Laurent Lamothe, ils affirment que ce dernier ne peut pas voyager aux Etats-Unis. Hier, des professionnels du mensonge ont fait circuler une fausse information indiquant que M. Lamothe a été bloqué à la frontière des Etats-Unis.
 
Avez-vous déjà vu un citoyen américain bloqué à la frontière des Etats-Unis par l'immigration américaine ? La justice américaine ne peut-elle pas extrader un ressortissant recherché ?
 
Ala pay ! Twou manti pa fon ! Yo Egri!

Ce nouveau mensonge prouve que ces jaloux qui s'amusent à persécuter Laurent Lamothe s'avaient très bien qu'il n'était pas un citoyen américain; et que leurs mensonges ne servent qu'à assassiner le caractère de l'homme qui met à nu leur incapacité en réussissant où  ils ont échoué.
 
Sur leur dernier mensonge en date, la vérité est : le PM Lamothe est arrivé à Miami dans l'après-midi du mardi 30 décembre 2014, par un vol commercial d'environ 200 passagers. Accompagné du Consul Général haïtien de Miami, il était accueilli par des membres du Consulat d'Haïti de cette ville.
 
Les détracteurs de Laurent Lamothe ont une peur bleue de ce jeune homme d'affaire qui brille par les résultats de son passage à la Primature haïtienne. Cette peur que plus d'un affiche devant l'ancien Premier Ministre prend une forme agressive et déloyale qui prouve que l'homme a réussi et qu'il a un grand avenir politique en Haïti.
 
Cyrus Sibert, Cap-Haïtien, Haïti
31 décembre 2014
@reseaucitadelle
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

La FUSION des Socio-ANTI-DEMOCRATES ! (Texte de Cyrus Sibert)

La démagogie est l'ultime constante qui nous empêche d'avancer en Haïti. Les politiciens traditionnels ont une capacité incroyablement de dire une chose tout en faisant son contraire. Ce 30 décembre 2014, le porte-parole du parti Fusion des Socio-démocrates  « FUSION », M. Rosemond Pradel, réagissant sur le dernier accord entre les trois (3) pouvoirs de l'Etat haïtien, a déclaré qu'après « ANALYSE », son parti rejette l'accord. Il a avancé un point qui ne peut que révolter la conscience de tout progressiste qui croit dans le changement par le renforcement du processus démocratique.
 
En effet, monsieur Pradel s'insurge contre le point 2.5 dudit accord qui fait obligation au parlement d' « Analyser et vérifier les rapports de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) de tous Grands Commis de l'Etat ayant sollicité décharge de leur gestion auprès du Parlement ». Dans l'esprit de la FUSION, le parlement haïtien ne doit pas sanctionner les rapports de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif. 

Le porte-parole de la FUSION en a profité pour accuser le Président de la République de chercher à présenter des anciens responsables comme Candidats à un poste électif.  Sa déclaration exact : « Yap prepare yo pou yo vi n kandida pou yon post elektif ». Il a renchéri en accusant – toujours sans aucune preuve – des personnalités proches du Président Martelly de mauvaise gestion des deniers publics.

Comment un parti qui se dit démocratique peut-il voir un problème  dans le fait qu'un citoyen haïtien pourrait se présenter comme candidat aux prochaines élections ?  Comment un parti comme la FUSION des socio-démocrates peut-il rejeter le mécanisme de contrôle de la Cour des Comptes dont le rapport devrait normalement faire la lumière sur les accusations sans preuve de l'opposition ? 

La vérité, M. Pradel sait qu'un rapport de la Cour des Comptes anéantira ces multiples accusations sans fondement qui sont construites par la classe politique traditionnelle dans le but de discréditer TET KALE aux yeux de la population. Récemment, cette classe traditionnelle d'Haïti avait expérimenté cette arme contre Madame Michèle Duvivier Pierre-Louis lorsqu'elle était Premier Ministre sous la Présidence de René Préval. Ils avaient accusé Madame Pierre-Louis de détournement de fonds ; mais un rapport de la Cour des Comptes a prouvé qu'il n'y avait rien à reprocher à cette femme martyre de la résistance au changement.

La classe politique traditionnelle laisse apparaitre sa peur d'aller aux élections avec des candidats capables de s'identifier aux réalisations du Président Martelly et/ou du Premier Ministre Lamothe. Elle préfère se livrer, sans-gêne, à des pratiques anti-démocratiques de violation des droits élémentaires du citoyen ou de la citoyenne de se porter candidat. Ils sont nombreux les comptables de deniers publics qui n'arrivent pas à trouver décharge. On dirait qu'on cherche à instaurer en Haïti, un principe qui condamne les bons gestionnaires à ne pas bénéficier des retombées positives de leur excellent passage au timon des affaires de l'Etat : « Si vous voulez devenir Président, ne cherchez pas à prouver vos capacités de bon gestionnaire au gouvernement ; car, vous n'aurez pas de décharge ! » Une réalité absurde et contre-productive qui condamne le peuple à toujours voter des inconnus - en terme de capacité administrative.

Car, si vraiment le parti FUSION était convaincu qu'il y a eu corruption, cet accord serait pour lui une possibilité de prouver au monde entier que Martelly et Lamothe sont des corrompus, des voleurs et d'enterrer une fois pour toute le mouvement TET KALE. 

De plus, le fait par Evans Paul d'accepter le poste de Premier Ministre alors qu'il était membre de la Commission Présidentielle qui vient à peine de recommander la démission du Premier Ministre Laurent Lamothe est une preuve du niveau d'indécence et d'inélégance du politicien traditionnel haïtien. Ces mêmes politiciens qui  accusaient Lamothe de vouloir se servir de son poste à la Primature pour accéder à la Présidence, ont utilisé leur position dans la Commission pour faire main basse sur la Primature. Durant les mois à venir, ces partis auront à utiliser les ressources de l'Etat pour faire compagne. Ils se serviront sans doute de leur position de pouvoir pour persécuter les partisans du Président Martelly. D'ailleurs, déjà, ils cherchent à manipuler la justice en multipliant des plaintes dans fondement contre des personnalités proches du Chef de l'Etat. 

Après avoir bloqué le processus électoral et empêché au peuple de choisir ses dirigeants, la réaction ose décider de ceux qui sont habilités à se porter candidats. Aujourd'hui, la base de la République d'Haïti ce n'est plus le peuple et/ou les citoyens, mais la clientèle de politiciens traditionnels, connue sous le nom de « Militants politiques».

Quand un membre d'une Commission contrôlée par un clan économique et politique accuse ceux qui exercent la souveraineté nationale de « mafia d'Etat » ; quand des partis dits démocratiques cherchent à écarter des citoyens du processus électoral ; quand ces mêmes partis refusent d'aller aux urnes et cherchent à récupérer le pouvoir d'Etat à travers des négociations au Palais National ; le secteur démocratique est devenu anti-démocratique. 

31 décembre 2014
Meilleurs Vœux !

Cyrus Sibert, RéseauCitadelle
Cap-Haitien, Haïti
reseaucitadelle@yahoo.fr
@reseaucitadelle
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

mardi 30 décembre 2014

Kisa yon oganizasyon pedofil pederas tap fè andedan ofelina Sen Jozèf Delma 91???.-

Eske w dakò pou oganizasyon pedofil meriken ki rele NAMBLA (North American Man and Boy Love Association) kontinye fè pwomosyon zak seksyèl masisi ant Granmou ak Ti gason nan peyi Dayiti?

Sou sit intènet NAMBLA nou dekouvri ke Ofelina Sen Jozèf nan Delma 91 se baz òganizasyon pederas ak depofil sa nan peyi Dayiti. NAMBLA kolekte lajan pou ofelina ke Michael Geilenfeld ap dirije nan peyi Dayiti epi tou lajistis Etazini dekouvri gen moun NAMBLA ki konn desann nan ofelina sa. Wap ka wè enfòmasyon sa yo nan yon atik ki pibliye sou sit :http://reseaucitadelle.blogspot.com/2014/03/haiti-liens-entre-lorphelinat-saint.html

Mezami... koman w konprann pederas kap fè promosyon pedofil desann nan kay ofelina kote ti gason nan lari ap dòmi? Sak pi rèd la, depi 1991 ti gason nan kay sa ap denonse abi seksyèl yo sibi...

Se sak fè nou dwe sipote tout timoun ofelina sa ki di yo viktim zak seksyèl nan kay sa. Jenn yo akize direktè ofelina-a ki rele Michael Geilenfeld ki guen ti non gate Michèl....Yo di li te vyole yo. 

Depi lane 1990 jenn nan kay Delma 91 ap denonse abi seksyèl yap sibi. Yo denonse sa plizyè fwa Ozetazini ak an Ayiti. Yo te menm ale nan TNH pou denonse abi sa yo. Inyorans ak koripsyon fè yo pat janm ka jwen jistis. 

Se konsa an 2014, gras a gwo pwogrè kap fèt nan konbat moun kap fè bagay ak timoun nan peyi Dayiti epi tou anpil mobilizasyon ak kanpay pou di sa paka kontinye konsa, lajistis di "sè t-ase". Li mete Michael Geilenfeld anbakòd depi vandredi 5 septanm 2014. 

ANPIL VIKTIM TEMWAYE DEJA DEVAN JIJ AYISYEN. VERITE TONBE. BLAN MICHEL PALE, LI KOMANSE BAY VERITE. 

ANN KORE VIKTIM YO!!!
________________

Plainte et Témoignages contre Michael Geilenfeld, le Directeur de l'orphelinat Saint-Joseph de Delmas 91.-

1- Témoignage notarié d'une victime de Michael Geilenfeld fait aux Etats-Unis. On l'appelle VICTIME ONE.-http://fr.slideshare.net/reseaucitadelle/affadavit-victim-one

2- Témoignage notarié d'une 2e victime de Michael Geilenfeld fait aux Etats-Unis. On l'appelle VICTIME TWO.-http://fr.slideshare.net/reseaucitadelle/affadavit-victim-two

3- Témoignage vidéo de Marc Louis, lui aussi, victime de Michael Geilenfeld.-
https://www.youtube.com/watch?v=OPQZ-TAqEbk&feature=youtu.be

4- Plainte formelle des jeunes de l'orphelinat Saint-Joseph Home for Boys de Delmas 91 contre M. Geilenfeld pour « agression sexuelle, viol, sévices corporels, escroquerie, abus d'autorité, abus de drogue et usage illicite de drogues, atteinte à la pudeur, traite de personnes pour exploitation sexuelle et abus de confiance… ». Ils sont représentés par Me. Emmanuel Jeanty du Cabinet Fleurant.- 
http://reseaucitadelle.blogspot.com/2014/02/haiti-pedophilie-justice-plainte.html

____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

Haïti - FLASH : Le mandats des Députés et Sénateurs prolongés sous conditions.-

30/12/2014 

Lundi, un accord signé par les trois pouvoir de l'État (Exécutif, Législatif et Judiciaire) : pour le Pouvoir Exécutif par le Président Michel Martelly ; Pour le Pouvoir Législatif par le Sénateur Simon Dieuseul Desras (Président du Sénat), et Jacques Stevenson Thimoléon (Président de la Chambre des députés), et pour le Pouvoir Judiciaire par Me Anel Alexis Joseph (Président du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire - CSPJ), prévoit entre autres : qu'après le 12 janvier 2015 les députés resteront en poste jusqu'au 24 avril afin de terminer leur mandat de 4 ans (temps objectif) et les sénateurs leur mandat de 6 ans jusqu'au 9 septembre 2015 (temps objectif).

Dans cet accord, tous les points d'engagement devront avoir été respecté le 12 janvier au plus tard, dans le cas d'un seul manquement, cet accord devient nul et l'article 7 de cet accord, donne le pouvoir au Président Martelly d'agir en conséquence Article 7 : « Le non-respect de l'une des clauses contenues dans le présent accord entraine son invalidité avec toutes les conséquences de droit. Le Président de la République, Chef de l'Etat, veillera à la stabilité des institutions, assurera le fonctionnement des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'Etat, conformément à la Constitution. », comme se fut le cas dans l'accord El Rancho avec l'article 12, qui n'a jamais été appliqué par le Chef de l'État en raison des menaces de l'opposition et de violation de la Constitution...

Texte de l'accord tripartite du 29 décembre 2014 :
« 1. MICHEL JOSEPH MARTELLY, AGISSANT TANT EN SA QUALITÉ DE CHEF DE L'ÉTAT QUE COMME CHEF DU POUVOIR EXÉCUTIF, REPRÉSENTANT LE POUVOIR EXÉCUTIF;

2. SIMON DIEUSEUL DESRAS ET JACQUES STEVENSON THIMOLÉON, RESPECTIVEMENT PRÉSIDENT DU SÉNAT ET PRÉSIDENT DE LA CHAMBRE DES DÉPUTÉS, REPRÉSENTANTS LE POUVOIR LÉGISLATIF;

3. ANEL ALEXIS JOSEPH, AGISSANT TANT EN SA QUALITÉ DE PRÉSIDENT DE LA COUR DE CASSATION QUE COMME PRÉSIDENT DU CONSEIL SUPÉRIEUR DU POUVOIR JUDICIAIRE, REPRÉSENTANT LE POUVOIR JUDICIAIRE;

Animés par la volonté de tout mettre en œuvre pour garantir la confiance dans les institutions en assurant leur bon fonctionnement, dans l'ordre et la discipline et dans le respect de la Constitution et des lois de la République;

Conscients que la situation politique actuelle a provoqué des retards successifs dans l'organisation des élections pour le renouvellement des mandats arrivés à terme des élus des collectivités territoriales, de la Chambre des Députés et du Sénat de la République, suivant le vœu des articles 63, 66, 68, 90.1, 92, 92.1, 92.3, 94.2, 95, 95.3 de la Constitution ; 

Considérant que les acteurs politiques peuvent recourir à des accords ou conclure des pactes pour sortir le pays de toute éventuelle crise conjoncturelle ;

Prenant acte de la démission du Premier ministre et des membres du Gouvernement ;

ONT DE BONNE FOI ARRÊTÉ ET CONVENU CE QUI SUIT:

1. Le Chef de l'Etat nomme le Premier ministre après consultation avec le Président du Sénat et celui de la Chambre des députés. Un gouvernement de consensus sera formé avec la participation des secteurs politiques de l'opposition, de personnalités haïtiennes connues pour leur patriotisme, leur sens civique, leur droiture et leur intégrité, capables d'inspirer confiance à tous les acteurs politiques en général et à ceux participant au processus électoral en particulier;

2. Le Chef de l'Etat, conformément aux articles 101 et 105 de la Constitution, convoque le Corps Législatif à l'extraordinaire aux fins de : 

2.1.Voter les amendements à la loi électorale avant le 12 janvier 2015 ; 

2.2. Ratifier la déclaration de politique générale du Gouvernement de consensus issu des négociations avant le 12 janvier 2015; 

2.3. Voter tout budget rectificatif ;

2.4. Ratifier les instruments et accords internationaux et voter tous projets de loi mentionnés dans le menu de la convocation, notamment le projet de loi créant et organisant le fonds national de l'éducation;

2.5. Analyser et vérifier les rapports de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) de tous Grands Commis de l'Etat ayant sollicité décharge de leur gestion auprès du Parlement ;

2.6. Exprimer et déclarer la nécessité de concourir à un amendement constitutionnel.

3. Le Chef de l'Etat reconstitue le Conseil Electoral Provisoire en s'inspirant de l'esprit de l'article 289 de la Constitution en vue d'organiser les prochaines élections législatives et locales.

4. Les délais relatifs aux formalités diverses seront exceptionnellement réduits dans les dispositions transitoires de la loi électorale en vue de permettre la réalisations des élections législatives de l'année 2015 dans les meilleurs délais; le Conseil Electoral Provisoire devant s'engager à organiser ces élections dans un délai ne dépassant pas cent vingt jours (120) à compter de leur date d'installation prévue pour janvier 2015.

5. Au deuxième Lundi de janvier deux mille quinze (2015), les parlementaires dont les mandats arrivent à terme pourront continuer à exercer leurs fonctions jusqu'à terminer quatre (4) années pour les députés, soit le vingt-quatre (24) avril deux mille quinze (2015) et six (6) années révolues pour les sénateurs soit jusqu'au neuf (9) septembre 2015, moyennant que cette clause soit enterinée dans la loi électorale avant le 12 janvier 2015. Dans le cas où les élections pour leurs remplaçants se tiendraient avant les dates correspondantes, leur mandat prend fin à l'entrée en fonction des nouveaux élus.

6. Une fois les amendements votés et transmis, le Chef de l'Etat s'assurera de leur publication conformément à la Constitution, ce, au plus tard le 12 janvier 2015.

7. Le non-respect de l'une des clauses contenues dans le présent accord entraine son invalidité avec toutes les conséquences de droit. Le Président de la République, Chef de l'Etat, veillera à la stabilité des institutions, assurera le fonctionnement des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'Etat, conformément à la Constitution.

Le présent Accord sera signé, scellé par les partis et publié dans un numéro spécial du Journal Officiel de la République Le Moniteur pour être exécuté par les signataires, chacun en ce qui le concerne.

Fait à Port-au-Prince, le vingt-neuf (29) décembre deux mille quatorze (2014), An deux cent onzième (211ème) de l'Indépendance. »

SUIVENT LES SIGNATURES :

Pour le Pouvoir Exécutif :
Michel Joseph MARTELLY

Pour le Pouvoir Législatif :
Simon Dieuseul DESRAS 
Jacques Stevenson THIMOLÉON

Pour le Pouvoir Judiciaire :
Anel Alexis JOSEPH

Source: Haiti Libre 
========================================
Ce lundi 28 décembre 2014, la Présidence d'Haïti vient d'annoncer un nouvel accord avec les 3 pouvoirs de l'Etat. 

Un accord de plus !

On ne peut que souhaiter son application par toutes les parties. Car, c'est connu : Depuis 3 ans, l'Exécutif est le seul à respecter ses engagements.

Le parlement, l'opposition et les intermédiaires n'ont jamais fait de suivi des accords conclus. 

Il n'est que d'attendre. 

Et la communauté internationale est en train de perdre patience.

Dans ce dernier accord, nous ne voyons aucune garantie pour l'Exécutif. Si encore une fois, il se fait berner par ce parlement improductif et intransigeant, il risque de perdre ce qui lui reste de crédibilité en terme de leadership. Les trois (3) pouvoirs d'Etat risqueraient d'être emporté par un soulèvement populaire qui pourrait les accuser de prendre en otage le processus démocratique. 

De la légitimité, il n'en reste pas beaucoup. Le président est en fin de mandat ; des parlementaires qui s'amusent à exiger une prorogation de leur mandat ; un Président du Pouvoir Judiciaire indexé comme élément de blocage. Les stratèges doivent agir avec prudence pour éviter une mise à feu.  

Ce nième accord, ne peut que représenter la dernière chance pour le prestige des leaders haïtiens. Car, son échec constituera un prétexte pour une intervention directe des forces internationales dans le but de mettre fin à ce qui ressemblerait à un jeu de partage interminable entre gouvernants au mépris du droit inaliénable des peuples de choisir leurs dirigeants par la voie des urnes. Le Washington Post a déjà annoncé les couleurs : Without international help, Haiti faces a political meltdown - The Washington Post.- http://www.washingtonpost.com/opinions/without-international-help-haiti-faces-a-political-meltdown/2014/12/27/71f90ea8-87bb-11e4-9534-f79a23c40e6c_story.html

A bon entendeur salut ! Les trois (3) pouvoirs de l'Etat sont sur le point de devenir complices aux yeux du peuple haïtien et de la communauté internationale.

Cyrus Sibert, RéseauCitadelle 
Cap-Haitien, Haïti
28 décembre 2014
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

lundi 29 décembre 2014

Haiti : Dernier accord, avant l'intervention étrangère pour résoudre la crise.- (Texte de Cyrus Sibert)

Ce lundi 28 décembre 2014, la Présidence d'Haïti vient d'annoncer un nouvel accord avec les 3 pouvoirs de l'Etat. 

Un accord de plus !

On ne peut que souhaiter son application par toutes les parties. Car, c'est connu : Depuis 3 ans, l'Exécutif est le seul à respecter ses engagements.

Le parlement, l'opposition et les intermédiaires n'ont jamais fait de suivi des accords conclus. 

Il n'est que d'attendre. 

Et la communauté internationale est en train de perdre patience.

Dans ce dernier accord, nous ne voyons aucune garantie pour l'Exécutif. Si encore une fois, il se fait berner par ce parlement improductif et intransigeant, il risque de perdre ce qui lui reste de crédibilité en terme de leadership. Les trois (3) pouvoirs d'Etat risqueraient d'être emporté par un soulèvement populaire qui pourrait les accuser de prendre en otage le processus démocratique. 

De la légitimité, il n'en reste pas beaucoup. Le président est en fin de mandat ; des parlementaires qui s'amusent à exiger une prorogation de leur mandat ; un Président du Pouvoir Judiciaire indexé comme élément de blocage. Les stratèges doivent agir avec prudence pour éviter une mise à feu.  

Ce nième accord, ne peut que représenter la dernière chance pour le prestige des leaders haïtiens. Car, son échec constituera un prétexte pour une intervention directe des forces internationales dans le but de mettre fin à ce qui ressemblerait à un jeu de partage interminable entre gouvernants au mépris du droit inaliénable des peuples de choisir leurs dirigeants par la voie des urnes. Le Washington Post a déjà annoncé les couleurs : Without international help, Haiti faces a political meltdown - The Washington Post.- Without international help, Haiti faces a political meltdown

A bon entendeur salut ! Les trois (3) pouvoirs de l'Etat sont sur le point de devenir complices aux yeux du peuple haïtien et de la communauté internationale.

Cyrus Sibert, RéseauCitadelle 
Cap-Haitien, Haïti
28 décembre 2014  
____________________
RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.