Follow by Email / Suivez nous par Email.-

vendredi 31 janvier 2014

Mission réussie pour le Premier ministre LAMOTHE en Afrique



Comme annoncé, le Premier ministre a eu des rencontres de travail avec les personnalités suivantes : le président du Sénégal, S.E.M. Macky SALL, le président de l'Afrique du Sud, S.E.M. Jacob ZUMA, la présidente de la Commission de l’Union Africaine, Madame Nkosazana DLAMINI-ZUMA, le ministre des Affaires Étrangères du BENIN, Monsieur Nassirou BAKO-ARIFARI et le ministre des Affaires Étrangères de la Turquie, Monsieur Ahmet DAVUTOGLU.


Port-au-Prince, le vendredi 31 janvier 2014.- La cérémonie d’ouverture de la 22e session ordinaire de la Conférence de l’Union africaine s’est tenue à Addis-Abeba, les 30 et 31 janvier 2014. Invitée d’honneur, Haïti a été représentée par le Premier ministre, S.E.M. Laurent LAMOTHE, qui a prononcé un discours historique sur les relations entre Haïti et l’Afrique. Il a mis en relief les liens indissociables qui lient son pays à ce continent éloigné.


Le chef du gouvernement a fait état des résultats obtenus dans le domaine de l’agriculture et de la sécurité alimentaire, thèmes retenus par la conférence. Il a également dressé le tableau de la situation économique et des efforts en cours pour, non seulement améliorer les conditions de vie de la population, mais aussi assurer la stabilité du pays.


Le Premier ministre LAMOTHE a manifesté l’intérêt d’Haïti à rejoindre l’Union Africaine en qualité de membre associé. Il s’est félicité des initiatives prises par cette organisation pour ramener la paix au Centre Afrique et au Soudan du Sud.


Pour la rencontre avec le président Macky SALL du Sénégal, les échanges ont porté sur la situation des 163 boursiers haïtiens, dont certains ont déjà terminé leur cycle d’études avec succès et ont regagné le pays. D’autres sont en situation difficile, soit à cause des reprises des cours qu’ils n’ont pas réussis, soit de leur refus de retourner au pays. Le président du Sénégal s’est montré très ouvert à trouver des solutions appropriées.


Il a exprimé le souhait que ceux qui ont un diplôme soient orientés vers les concours de l’administration publique haïtienne. Les deux interlocuteurs ont également abordé la situation sociopolitique de leurs pays respectifs et ont convenu d’établir des partenariats dans les domaines de l’agriculture et la pêche. Un accord cadre de coopération sera bientôt élaboré entre les deux États.


En ce qui concerne l'entretien avec le ministre des Affaires étrangères de la Turquie, les discussions se sont déroulées autour des possibilités d’approfondir la coopération entre ce pays et Haïti et une offre de participation à l’établissement d’une ambassade à Ankara qui est devenue une ville internationale en raison de la présence de près d’une centaine de missions diplomatiques.


M. Ahmet DAVUTOGLÛ a informé le Premier ministre de l’octroi d’une dizaine de bourses d'études à Haïti. Il a sollicité la participation d’Haïti au programme de jeunes diplomates mis en place dans ce pays. Le ministre a annoncé sa participation à une réunion de la Caricom et envisage la possibilité de visiter Haïti. Il a fortement souhaité l’appui d’Haïti pour la candidature de la Turquie à un siège de membre non permanent au Conseil de sécurité pour la période 2015/2016 dont les élections auront lieu en septembre prochain. Le Premier ministre a pris note des offres formulées par les autorités turques et se propose de les acheminer au président de la République, S.E.M. Michel Joseph MARTELLY.

Lors de sa rencontre avec la commission de l’Union Africaine, le Premier ministre a réitéré le souhait d’Haïti d’adhérer comme membre associé de l’Union Africaine. Il a souhaité que le statut de cette organisation soit amendé afin de permettre la réalisation de ce projet. La présidente, très ouverte à cette perspective, s’est félicitée de la participation d’Haïti à la conférence de l’organisation et s’est renseignée sur la situation d’Haïti, 4 ans après le séisme du 12 janvier 2010.


La réunion entre le ministre béninois, M. Nassirou BAKO-ARIFARI et le Premier ministre, portait, au-delà de la situation des étudiants haïtiens, sur le dossier de l’adhésion d’Haïti à l’Union Africaine. Le chancelier béninois partage l’aspiration légitime d’Haïti à devenir membre associé de l’Union et y a réitéré le soutien du Bénin. Il en a profité pour inviter le gouvernement haïtien à participer à une conférence ministérielle sur les capacités productives des pays moins avancés (PMA) qui se tiendra à Cotonou du 28 au 31 juillet 2014.


Le Premier ministre s’est entretenu avec le président de l’Afrique du Sud. Il a évoqué le renforcement de la coopération entre les deux Etats. Il a sollicité l’assistance technique de ce pays pour la modernisation du secteur minier. Il a également souhaité bénéficier de l’expertise sud-africaine dans le domaine social.


Suivant le principe de la réciprocité, le président ZUMA a annoncé l’établissement prochain d’une ambassade en Haïti. Le chef du gouvernement haïtien a transmis une invitation du chef de l'Etat S.E.M. Michel Joseph MARTELLY à son homologue sud-africain pour une visite officielle en Haïti.

Bureau de communication

de la Primature

____________________
 RESEAUCITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LA VERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
     
    
   But you can't fool all the people all the time."
 (
     
    Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
    Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
     
    ) dixit Abraham Lincoln.

Le Président Michel Joseph Martelly et son homologue américain Barack Obama bientôt en tête à tête à la Maison blanche

Port-au-Prince, vendredi 31 Janvier 2014 :Le Président de la République, S.E.M. Michel Joseph Martelly, rencontrera son homologue américain, M. Barack Obama, le jeudi 6 Février 2014 à la Maison Blanche.

 

Ces derniers mois, le Président Martelly et le Vice-président américain Joseph Biden  ont échangé à plusieurs reprises sur la conjoncture haïtienne et les efforts déployés par l’équipe au pouvoir en vue  de garantir la stabilité politique, le renforcement institutionnel, la croissance économique et l’amélioration des conditions de vie du peuple haïtien.

 

Cette rencontre entre les deux Chefs d’Etat coïncide avec  la National Breakfast Prayer,  à laquelle participera le Président Martelly qui aura également à prendre la parole à Howard University, la plus prestigieuse  université afro- américaine.

 

Par ailleurs, le Président Martelly s’entretiendra avec le Secrétaire d’Etat américain John Kerry et prendra part à un diner au  Musée du Smithsonian en compagnie des plus hautes personnalités politiques, diplomatiques, du monde des affaires ainsi que des célébrités et patrons de média. En outre, le Président de la République sera reçu au Capitol Hill où il s’adressera aux sénateurs et députés américains.


Publié par RéseauCitadelle,


____________________
 RESEAUCITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LA VERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
    
   
  But you can't fool all the people all the time."
 (
    
   Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
    Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
    
   ) dixit Abraham Lincoln.

Haiti-Pédophile-Geilenfeld : Un témoin à décharge affirme avoir été victime.--

Dans l’impossibilité de communiquer avec Marc Karl-Louis, nous sommes inquiets.

En effet, Marc Karl Louis est une victime sur qui Michael Geilenfeld, Directeur
de l’Orphelinat Saint-Joseph de Delmas 91, accusé de pédophilie, comptait pour un faux témoignage en sa faveur. Depuis plusieurs jours nous n’arrivons pas à rentrer en contact avec cette victime qui en toute liberté avait témoigné, le 13 Aout 2013, sous notre camera, avoir été victime d’abus sexuels en Haïti et sur le sol américain. Il avait clairement désigné Michael Geilenfeld comme celui qui l’avait exploité sexuellement lorsqu’il était enfant.

Nous vous invitons à visionner cette vidéo conçue au cas où il serait en difficulté. Marc Karl Louis comptait dire cette vérité sur l’orphelinat Saint Joseph de Delmas 91 devant un jury lors du jugement qui se tiendra le 5 mai 2014 par devant un tribunal fédéral des États-Unis.

C’est une erreur de miser sur une victime pour la défense de son bourreau.

Bay kou blye pote mak sonje!

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haïti


https://www.youtube.com/watch?v=OPQZ-TAqEbk

vidéo : "Haiti-Pédophile-Geilenfeld : Un témoin à décharge affirme avoir été victime."

Le Vendredi 31 janvier 2014 21h07, YouTube <noreply@youtube.com> a écrit :
Cyrus Sibert vous a envoyé une vidéo : "Haiti-Pédophile-Geilenfeld : Un témoin à décharge affirme avoir été victime."
Cyrus Sibert a partagé une vidéo avec vous sur YouTube :
Haiti-Pédophile-Geilenfeld : Un témoin à décharge affirme avoir été victime.
Dans l'impossibilité de communiquer avec Marc Karl-Louis, nous sommes inquiets.

En effet, Marc Karl Louis est une victime sur qui Michael Geilenfeld, Directeur de l'Orphelinat Saint-Joseph de Delmas 91, accusé de pédophilie, comptait pour un faux témoignage en sa faveur. Depuis plusieurs jours nous n'arrivons pas à rentrer en contact avec cette victime qui en toute liberté avait témoigné, le 13 Aout 2013, sous notre camera, avoir été victime d'abus sexuels en Haïti et sur le sol américain. Il avait clairement désigné Michael Geilenfeld comme celui qui l'avait exploité sexuellement lorsqu'il était enfant.

Nous vous invitons à visionner cette vidéo conçue au cas où il serait en difficulté. Marc Karl Louis comptait dire cette vérité sur l'orphelinat Saint Joseph de Delmas 91 devant un jury lors du jugement qui se tiendra le 5 mai 2014 par devant un tribunal fédéral des États-Unis.

C'est une erreur de miser sur une victime pour la défense de son bourreau.

Bay kou blye pote mak sonje!

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haïti
©2014 YouTube, LLC 901 Cherry Ave, San Bruno, CA 94066


Ala pay! Photo de "Le pont le plus long de Jean-Junior J. Latortue" nan Gonaives Artibonite.

Me pwojè nèg ki vle kritike Martelly ak Lamothe yo. "Le pont le plus long de Jean-Junior J. Latortue" nan Gonaives Artibonite. Yon LA-MAMA ki fèt sou do peyi Dayiti.--

____________________

jeudi 30 janvier 2014

Le Premier ministre, Laurent Lamothe, plaide pour un rapprochement entre Haïti et les peuples d'Afrique





 

Port-au-Prince, le jeudi 30 Janvier 2014.- Le Premier ministre, S.E.M. Laurent Lamothe, dans le cadre de sa participation à la 22e session ordinaire de l’Union africaine, a prononcé un discours historique dans lequel il a revendiqué l’appartenance de la République d’Haïti à l'Afrique qui représente aujourd’hui, une force incontournable dans l'économie mondiale. Aussi, a-t-il plaidé pour le resserrement des liens entre le peuple haïtien et les peuples frères africains.


Cette participation d'Haïti à la réunion des chefs d'État et de gouvernement africains a permis, pour la première fois, à un Premier ministre haïtien de prendre la parole devant l’assemblée de l’Union africaine. Ce fut l'occasion pour le Premier ministre Lamothe de solliciter l’aboutissement du processus de révision de l’acte constitutif de l’Union africaine en vue de permettre à Haïti d’y adhérer pleinement. « L’éloignement géographique ne saurait représenter un handicap insurmontable aux liens indéniables qui caractérisent le peuple haïtien et l'alma mater », a soutenu le Premier ministre Lamothe.

Le chef du Gouvernement a adressé ses remerciements aux chefs d'État africains pour la solidarité témoignée à l'endroit du peuple haïtien, après le séisme dévastateur du 12 janvier 2010. Ainsi, a-t-il souligné que plus de 90 % des personnes vivant sous des tentes ont été relogées dans la dignité; la mise en place d’un vaste programme de scolarisation universelle gratuite et obligatoire qui facilite l’accès à l’éducation à plus d'un million d’enfants; les nombreux programmes sociaux qui couvrent plus de 3 millions de personnes en situation précaire.


Le Premier ministre Laurent Lamothe a également mis en exergue, devant l’Assemblée de l’Union Africaine, les efforts de son Gouvernement pour relancer l’économie du pays et les différentes initiatives qui ont permis d’aboutir, à la fin de 2013, à un taux de croissance de 4,3%. Les actions du Gouvernement pour améliorer le cadre des affaires, ont été déterminantes et les investissements publics ont augmenté de plus de 20% au dernier trimestre de l'année 2013.


Cette 22e session ordinaire de l'Union africaine qui se déroule autour du thème agriculture et sécurité alimentaire, a été l’occasion pour le chef du Gouvernement de rappeler aux peuples d'Afrique les efforts de l’administration du président Martelly et de son Gouvernement pour lutter contre l’insécurité alimentaire et l'extrême pauvreté en Haïti. Il a, par ailleurs, réaffirmé la volonté de son Gouvernement de faire de l'option préférentielle pour les pauvres une priorité dans le cadre de sa lutte  acharnée contre les inégalités sociales. 

Bureau de communication

de la Primature


____________________
 RESEAUCITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LA VERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
   
  
 But you can't fool all the people all the time."
 (
   
  Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
   Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
   
  ) dixit Abraham Lincoln.

Le Premier ministre Lamoth e veut renforcer la coopération entre Haïti et les pays d'Afrique



Le premier ministre Laurent Lamothe et le président sénégalais Macky Sall


Au cours de la matinée de ce jeudi, le chef du Gouvernement haïtien a eu des entretiens avec les Présidents Macky Sall et Jacob Zuma, respectivement, Chef d'États du Sénégal et de l'Afrique du Sud.



Le premier ministre Laurent Lamothe et le président Jacob Zuma


Port-au-Prince, le jeudi 30 Janvier 2014.- Le Premier ministre, S.E.M. Laurent Lamothe, dans le cadre de sa participation à la 22ème session ordinaire de l’Union Africaine, tenue à Addis Abeba, poursuit sa série de rencontres avec des Chefs d'États et de Gouvernement des pays africains en vue de l'élargissement et du renforcement de la coopération entre la République d'Haïti et les États du continent.


Le chef du Gouvernement a, en effet, rencontré ce jeudi, le Président sénégalais Macky Sall. Ils ont convenu de la nécessité d'établir un partenariat technique dans le domaine de la pêche et de renforcer leur coopération dans l'enseignement supérieur. Ils se sont mis d'accord pour intensifier le programme de bourses d'études, élaboré par les deux Gouvernements en faveur des étudiants haïtiens.


Le Premier ministre Lamothe s'est entretenu également ce matin, avec le Président sud-africain Jacob Zuma autour du rapprochement des deux États. Dans le souci de moderniser sa politique minière, il a sollicité du Président sud-africain un appui technique.

Ils ont également convenu d'une assistance portant sur l'amélioration du programme national d'assistance sociale (Ede-pèp), l'un des programmes phares du Gouvernement haïtien. Le Président Zuma a promis d'ouvrir bientôt une ambassade en Haïti.


Le chef du Gouvernement en a profité pour transmettre l'invitation du Président de la République S.E.M. Michel Joseph Martelly à son homologue sud-africain Jacob Zuma pour une visite officielle en Haïti. Récemment, le Chef de l'État haïtien s'est rendu en Afrique du sud, pour participer aux obsèques du leader anti-apartheid et père de la démocratie multiraciale, M. Nelson Mandela.


Le Premier ministre Lamothe a enchaîné ensuite, avec une importante réunion de travail avec la présidente de la commission de l'Union Africaine, Madame Nkosazana Dlamini Zuma autour de l’agriculture, de la sécurité alimentaire et de l'assistance sociale. Il a promis d’envoyer une mission diplomatique auprès de l’Union Africaine.


La participation d'Haïti à ce grand rassemblement, s'inscrit dans le cadre de la consolidation de la coopération sud/sud et du rapprochement du pays avec le continent ancestral.


Bureau de communication

de la Primature

____________________
 RESEAUCITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LA VERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
  
 
But you can't fool all the people all the time."
 (
  
 Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
  Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
  
 ) dixit Abraham Lincoln.

Tourisme: Haïti, à nouveau, une destination touristique, selon Foxnews Travel


La section Voyage de foxnews.com a placé Haïti sur sa liste "GO", donc une destination touristique à part entière. Dans un article publié mardi sur son site Web, le populaire guide du voyageur note et nous citons: Cette année, nous sommes ravis de modifier le statut du pays qui passe du "NOT TO GO" au «GO ». Fox News cite le retour d'Haïti sur le marché touristique international. 



L'Administration Martelly-Lamothe a placé le tourisme dans sa liste de priorités en vue de la relance de l'économie du pays. Plusieurs initiatives touristiques sont en cours, notamment un ambitieux projet à l'Ile à Vache, dans le sud du pays.


Plusieurs grandes chaînes hôtelières internationales font des clins d'œil à Haïti. Le Best Western Premier de Pétion-Ville a ouvert ses portes en 2013, et selon ce même article de Fox News, le Oasis Royal, sous la gestion de l'Occidental Hôtel & Resorts s'ajoute également à la liste. Marriott International a commencé la construction de son premier building à Port -au-Prince et devrait ouvrir ses portes en 2015.



L'année dernière, le ministère de la Défense des États-Unis a enlevé Haïti de leur liste de pays «à risque» prouvant que le pays a fait de grands progrès dans plusieurs domaines, notamment la sécurité. La Police nationale d'Haïti a récemment créé une unité spéciale pour protéger et guider les touristes. Le Département d'Etat a également reconnu que des centaines de milliers de citoyens américains visitent Haïti en toute sécurité chaque année.

Source: HI/HPN

____________________
 RESEAUCITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LA VERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
 
But you can't fool all the people all the time."
 (
 
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
 Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
 
) dixit Abraham Lincoln.

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LAURENT LAMOTHE, PREMIER MINISTRE DHAITI AU 22ème SOMMET DE L'UNION AFRICAINE


Monsieur le Président de l’Union Africaine,

Mesdames et messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement,

Madame la Présidente de la Commission,

Mesdames, messieurs,

 

C’est à la fois un grand moment et un immense plaisir de me trouver parmi vous sur la terre ancestrale, ici, à Addis Abeba et d’être le premier chef de Gouvernement haïtien à m’adresser devant cette illustre assemblée.  


Quel honneur ! Quel Privilège !

Quelle fierté pour Haïti d’avoir été choisie comme invité d’honneur !


 C’est pour moi une occasion historique de présenter, au nom du Président Michel MARTELLY et du peuple haïtien, mes plus fraternelles salutations à tous les hommes et femmes d’Afrique.


J’adresse mes plus vives félicitations au Président de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement et à la Présidente de la Commission pour la nouvelle dynamique qu’ils ont su insuffler à cette institution.


Permettez moi également d’adresser mes remerciements à tous les Etats membres de l’Union Africaine qui ont contribué, à un titre ou à un autre,  à la restauration et au renforcement de la démocratie en HAITI.


Mes propos s’adressent également aux Etats et aux peuples frères de l’Afrique qui ont fait montre de leur solidarité agissante envers le peuple haïtien lors du tremblement de terre dévastateur du 12 janvier.


Madame la Présidente,

Mesdames, Messieurs


Depuis son accession à la magistrature suprême de l’Etat, il y a bientôt trois ans, le Président de la République, a fait du rapprochement d’Haïti avec l’Afrique et de la coopération Sud/Sud, les deux axes majeurs de sa politique extérieure.


Dans une de ses interventions, il avait clairement indiqué que « l’éloignement géographique ne saurait représenter un handicap insurmontable au resserrement des liens entre le peuple haïtien et les peuples d’Afrique  »

Quoique situé en Amérique, HAITI a toujours clamé haut et fort  son appartenance africaine. Nous sommes africains dans nos âmes, dans nos cœurs, et dans nos mœurs.

Il n’y a pas un haïtien qui ne se sent pas chez lui en Afrique, comme il n’y a pas un africain qui ne se retrouve pas en HAITI.


Et je me permets de dire que tous les héros qui ont préparé la révolution de 1804, ont été des descendants africains. Je veux parler de Boukman, de Toussaint Louverture, de Dessalines, de Capois La mort, de Petion et de ces 500.000 esclaves, hommes et femmes, qui se sont vaillamment battus contre la plus puissante armée de l’époque pour nous donner la première République noire. Mon pays, n’a été que le théâtre de ce combat, contre l’esclavage, l’oppression et l’avilissement de l’être humain.

Aimé Césaire a écrit « Haïti, pays où la négritude s’est mis debout pour la première fois et dit qu’elle croyait à son humanité ».

Un siècle et demi plus tard, ce flambeau allumé, s’est étendu sur tout le continent africain.

 

Madame la Présidente,

Mesdames, Messieurs,


Je me tiens devant cette illustre assemblée ce matin pour porter un message du Président de la République, Michel Martelly.


Après deux cent dix ans (210) de vie de peuple indépendant en Amérique, notre appartenance à Afrique demeure intacte et ineffaçable. Haïti, c’est l’Afrique dans la Caraïbe.


 Si nous existons aujourd’hui, c’est parce que nos ancêtres, venus d’anciennes régions qui constituent aujourd’hui le Bénin, le Sénégal, le Ghana, le Congo, le Libéria, et de bien d’autres pays,  ont su briser leurs chaines, en puisant dans les traditions ancestrales, les ressources nécessaires à leur libération.


Les liens qui nous unissent à l’Afrique transcendent toutes les frontières et tous les murs. En défiant le fléau du colonialisme et de l’esclavagisme, Haïti a été pendant longtemps la fierté de la race noire. Au moment de la décolonisation de l’Afrique, Haïti a admirablement contribué au renouveau intellectuel du continent en y dépêchant ses fils par centaines : professeurs, médecins, intellectuels.


Je profite de l’occasion pour formuler le vœu que tous les peuples d’Afrique puissent vivre en paix. A ce titre, je tiens à féliciter votre institution pour les efforts qui sont faits pour ramener la paix au Centre Afrique et au Soudan du Sud

Madame la Présidente,

Mesdames, Messieurs,

 L’éloignement géographique ne saurait représenter un handicap au resserrement des liens entre le peuple haïtien et les peuples d’Afrique.

L’Afrique représente aujourd’hui une porte d’entrée dans le 21e siècle.

 

Notre vœu le plus cher est de voir aboutir le processus de révision de l’acte constitutif de l’Union en vue de permettre à Haïti d’y adhérer pleinement.

  

Madame la Présidente,

Mesdames, Messieurs

 

En faisant de 2014, l’Année de l’Agriculture et de la sécurité alimentaire, la Conférence des Chefs  d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine, s’inscrit sans conteste dans la perspective de maîtrise de notre destin commun.

 

Il ne fait pas de doute que l’Agriculture est l’un des domaines porteurs de la plupart des économies africaines. Ce secteur mérite une attention particulière dans la mesure où il a le potentiel nécessaire pour subvenir aux besoins alimentaires de nos populations, et pour assurer notre développement économique et social.

         

 Haïti accorde une priorité absolue à la lutte pour la sécurité alimentaire. La   relance de la production agricole doit être, à juste titre, le pivot de tout programme de développement de nos sociétés. 

 

  Ainsi, 2013 a été décrétée « Année de l’agriculture et de l’environnement » en Haïti.  Cela nous a permis de renforcer notre souveraineté alimentaire et d’améliorer les conditions de vie des populations les plus défavorisées.

            Aujourd’hui, votre continent est une opportunité pour Haïti, tout comme Haïti est une belle ouverture pour l’Afrique en Amérique. Notre pays est résolument et définitivement engagé sur la voie du progrès. Nous avons entamé la reconstruction du pays.

 

90 % des personnes vivant sous les tentes après le séisme, ont été relogées. Un programme de scolarisation gratuite a permis à 1,4 million d’enfants de fréquenter l’école. Plus de 3 millions de personnes dans l’extrême pauvreté ont bénéficié des programmes sociaux du Gouvernement. L’inflation a été stabilisée à 4,5 %.  La croissance économique est à 4,3 %. Les investissements publics ont progressé cette année de 20 %. Le climat des affaires s’améliore de façon sensible.

Notre pays prend son envol vers le progrès économique et social. Notre démocratie est en bonne santé.

 

Madame la Présidente,

Mesdames, Messieurs

 Nous avons fait de l’intégration régionale une priorité afin de combattre l’instabilité, la pauvreté dans le but de réduire les inégalités sociales qui constituent une réelle menace pour la paix dans toutes les régions du monde.

 

Faisons ensemble de cette institution qu’est l’UNION AFRICAINE, le trait d’union et le porte étendard de tous les peuples d’Afrique pour des lendemains meilleurs.

 

Vive l’Afrique, Vive l’Union Africaine, Vive la solidarité Afrique- Haïti.

Je vous remercie.

____________________
 RESEAUCITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LA VERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.


A la pay! Haiti-Pédophile : IBERS était au courant mais il attendait des preuves...

Sur le dossier d'exploitation sexuelle dans un orphelinat de Petite-Anse, Cap-Haitien, un responsable de l'IBERS (Institut Bien-Etre Social) nous a déclaré  dit : "J'étais au courant des allégations d'abus sexuels, mais je n'avais pas de preuve."

Au lieu de chercher des preuves, les superviseurs de l'IBERS attendent qu'elles viennent à leur bureau.

Cyrus Sibert, RéseauCitadelle
____________________
 RESEAUCITADELLE : LE COURAGE DE DIRE LA VERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.

Haïti - pédophilie : 1983 - 2011, 28 années d'exploitations sexuelles sous les yeux de Saint-Joseph. (Texte de Cyrus Sibert)

 
(Photo de Michael Geilenfeld en compagnie des enfants de son Centre d'Acceuil "Maison Saint-Joseph pour Petits Garcons".)


Le Ré.Cit. (Réseau Citadelle) : www.reseaucitadelle.blogspot.com
Il existe à Port-au-Prince et à Jacmel trois (3) maisons d'accueil pour enfants qui représentent trois (3) foyers d'exploitations sexuelles. Aux dires de plusieurs jeunes qui ont fréquenté ces établissements, ces trois (3) » Maisons Saint-Joseph pour Enfants » réunissent un nombre important d'enfants de rue venant du Centre d'accueil de Carrefour, des bidonvilles de la Capitale et des villes de province. Elles sont dirigées par Michael Geilenfeld, un religieux au passé ombrageux qui est accusé d'abus sexuels sur des enfants démunis d'Haïti.

Sa tactique est connue. Il habitue les enfants à des attouchements corporels allant de simples caresses des membres, des parties du tronc, des fesses, jusqu'à la sodomie. Son chien méchant appelé Micky lui servait d'arme privilégiée pour intimider ses victimes. Plusieurs anciens de Saint-Joseph Home For Boys rapportent avoir été mordus par ce chien sur l'ordre de Geilenfeld.

Des pratiques d'abus sexuels et d'exploitation qui ont provoqué plusieurs mouvements de protestation en 1983, en 1991, et en 2005. Des jeunes danseurs des centres d'accueil Saint-Joseph, en déplacement aux Etats-Unis, ont fait des déclarations dans la presse Américaine dénonçant des abus sexuels de Michael Geilenfeld. Des victimes ont été jusqu'à déposer une plainte formelle, au Consulat Américain de Port-au-Prince, contre leur Bourreau. Ils ont indexé Michael Geilenfeld. Madame Déjean de l'IBERS a été informée à 4 reprises, selon ses témoignages.

Geilenfeld a été traîné devant la justice haïtienne, ses accusateurs critiquent son influence sur des juges, de grands avocats de Port-au-Prince, des policiers, et le comble, sur des officiers de l'Ambassade des États-Unis à Port-au-Prince.

Pourtant, des missionnaires américains ayant travaillé dans les différents Centres d'Accueil Saint-Joseph d'Haïti ont rapporté des faits compromettants allant dans le sens des témoignages des victimes. Mary Kolhaas et Mitchelle Finch sont deux américains qui ont eu le courage de mettre leur témoignage sur papier par devant un notaire Américain en janvier1991. (
Lisez tous les documents sur le site : http://www.dossiergeilenfeld.blogspot.com/)
Le nombre de victimes se compte par centaines. En 28 ans, ils sont nombreux ceux qui déclarent avoir connu les assauts de Geilenfeld. Lors d'un voyage d'enquête à Port-au-Prince, Réseau Citadelle a rencontré environ une douzaine d'adultes, anciens enfants de Saint-Joseph Home for Boys. Les récits sont les mêmes: Geilenfeld leur a caressé le cou, la figure, le ventre, les fesses, il les a pressés contre son sexe en érection, et finalement les moins violents, ou les plus naïfs, ont été sodomisés. Parfois, il utilise des haïtiens pédophiles et surtout bisexuels, membres de son staff, pour les premières attaques sur les enfants fraîchement arrivés.

Les victimes de Geilenfeld sont réparties partout à travers le monde: États-Unis, Europe, Amérique du Sud et Haïti. Après plusieurs tentatives pour stopper cet homme puissant, ils perdent confiance dans la lutte et voient en leur bourreau un homme intouchable au-dessus de la loi, grâce au pouvoir de l'argent. Les jeunes rencontrés sur le dossier n'ont pas cessé de répéter le fameux proverbe de Madame Déjean: "Lajan fè chien danse".

Plusieurs sont morts dans des conditions troublantes, d'autres ont tenté le suicide, la grande majorité s'est réfugiée dans le silence de l'impuissance.

Cependant, avec l'annonce de la condamnation de Douglas Perlitz à Connecticut le 21 décembre 2010, ces jeunes marqués par les abus subis dans les Maisons Saint-Joseph reprennent confiance. Ils nous ont contacté pour les aider à relancer la campagne pour que justice soit faite.

C'est dans cette perspective que nous avions interrogé les plus déterminés et lancé, avec l'aide d'amis américains, une enquête journalistique et un plaidoyer, en vue de forcer les autorités concernées et les membres du Conseil d'administration de "Hearts with Haiti", l'ONG américaine qui supporte les activités de Michael Geilenfeld, à faire la lumière sur les accusations répétées d'exploitation sexuelle des enfants.

Faut-il signaler que plusieurs pédophiles recherchés par la justice pour abus sur des enfants haïtiens ont passé un bon moment avec Michael Geilenfeld. C'est le cas pour Michael Brewer, Thony, Phillip Morris -homosexuel marié à un jeune garçon haïtien en Angleterre et de John Duarte, un prêtre catholique condamné au Canada pour pédophilie en Haïti.

Comment un tel homme peut-il avoir l'autorisation administrative et morale pour continuer à diriger, en toute quiétude, 3 maisons d'accueil pour enfants? Quel réseau se cache derrière Michael Geilenfeld?
RÉSEAU CITADELLE (Ré.Cit.), le 10 mai 2011, 15 heures 49.
---------------
"Ne doutez jamais qu'un petit nombre de citoyens volontaires et réfléchis peut changer le monde. En fait, cela se passe toujours ainsi"
Margaret Mead (1901-197
____________________
RESEAU CITADELLE :  LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!
"You can fool some people sometimes, 
But you can't fool all the people all the time."
 (
Vous pouvez tromper quelques personnes, parfois, 
Mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps.
) dixit Abraham Lincoln.