mardi 21 janvier 2014

Haiti - Reconstruction: 21 millions de dollars pour réaménager Delmas 32

Mairie de Delmas/Banque mondiale/BMPAD/PADF
21 millions de dollars pour réaménager Delmas 32

Le Nouvelliste | Publié le : 20 janvier 2014

La construction de deux complexes pour loger 100 familles, la réhabilitation de plusieurs maisons, la reconstruction ou la réhabilitation des rues et couloirs constituent, entre autres, le projet en cours d'exécution à Delmas 32. Selon le maire de Delmas, Wilson Jeudy, c'est un projet caressé depuis plus de trois ans qui a finalement trouvé le financement de la Banque mondiale, via le BMPAD. La PADF assure son exécution.
La rue principale de Delmas 32 
Mercidieu Moranvil
Un couloir en reconstruction 
Mercidieu Moranvil

Des pelleteuses sont à pied d'œuvre à la rue Louverture à Delmas 32. Des maisons ont été déjà démolies et d'autres subiront probablement le même sort dans le cadre des travaux de reconstruction de cette rue qui reliera plus facilement Delmas 32 à Delmas 40 B. Ce lundi matin, le maire de Delmas, la directrice de la PADF, Nadia Cherrouk, le directeur adjoint de la BMPAD, Jean-Alix Nicolas, entre autres, sont sur place. Après le lancement des travaux de reconstruction de cette rue dite commerciale et primordiale, ils observent et discutent. 

Le maire rêve grand pour ce grand bidonville. « Nous voulons transformer Delmas 32 en un village, confie-t-il. C'est un projet que nous caressons depuis plus de trois ans, mais la mairie n'avait pas la capacité financière de le réaliser. Nous avons finalement trouvé un financement de la Banque mondiale à travers la BMPAD, mais nous aimerions que les fonds soient décaissés beaucoup plus vite. Il y a trop de lenteur dans les procédures. »

Sur les 30 millions dollars promis par la Banque mondiale, neuf millions ont été alloués pour des travaux d'aménagement à Carrefour-Feuilles. Delmas 32 aura droit à 21 millions. Quelque 14 millions de dollars, soulignent les responsables, sont déjà décaissés pour des travaux de reconstruction et de réparation des maisons dans le but de permettre aux habitants de vivre dans des quartiers sécurisés et durables. 1 167 maisons, souligne un ingénieur en charge du projet, sont déjà réhabilitées. Et pour le directeur adjoint de la BMPAD, Jean-Alix Nicolas, il n'y a pas de doute, les travaux de reconstruction des rues permettront une meilleure circulation et le décongestionnement de Delmas, toujours embouteillée aux heures de pointe.

La directrice de PADF, Nadia Cherrouk, voit, de son côté, les retombées économiques des travaux pour les habitants de ce bidonville réputé paisible. Des travaux, dit-elle, qui peuvent générer plus de 10 000 emplois temporaires. Pour la reconstruction de la rue Louverture, quelque 200 jobs (par rotation), souligne Nadia Cherrouk, seront créés. « Nous priorisons l'approche communautaire, en impliquant la population dans le projet, explique-t-elle. Nous insistons aussi que 50% de la main-d'œuvre vient de Delmas 32. Les quartiers peuvent changer de visage, nous voulons faire de Delmas 32 un modèle. »

Au milieu des constructions anarchiques, dont certaines sont perchées sur des ravines, les responsables vont construire deux complexes, l'un pour 80 familles et l'autre pour 20 familles. Une goutte d'eau dans un océan, mais qui soulagera beaucoup d'habitants. Les problèmes sont si multiples…

Valéry Daudier 
vdaudier@lenouvelliste.com
Enregistrer un commentaire