samedi 25 janvier 2014

Haïti : Un cadre de l'IBERS pense pouvoir sauver un responsable d'orphelinat accusé de pédophile.--

Du 2 au 6 février 2014, dans la capitale haïtienne, plusieurs jeunes haïtiens auront à témoigner formellement devant des officiers judiciaires américains contre Michael Geilenfeld, le responsable de l'orphelinat Saint Joseph de Delmas 91 qu'ils accusent de les avoir abusés sexuellement.

Toute la défense de cet ancien religieux américain accusé de pédophilie est basée sur le témoignage de Madame Paul Dejean, un cadre de l'IBERS (Institut Bien-être Social) qui s'efforce à faire passer les jeunes victimes pour des menteurs.

Nous attendons pour voir jusqu'où la corruption peut pousser un cadre de l'Etat haïtien. Car, l'idée qu'un fonctionnaire puisse se dresser contre des jeunes haïtiens jusqu'à témoigner en faveur de celui qu'ils accusent est vraiment révoltante.

Faut-il rappeler que, deux (2) jeunes résidant au États-Unis et un troisième (3e) de Scotland, Angleterre, ont déjà déposé formellement devant des officiers judiciaires américains "avoir été abusés sexuellement, par Michael Geilenfeld".

Nous nous demandons comment un cadre de l'IBERS (Institut Bien-être Social) peut-il brandir le travail de supervision de son institution comme garantie contre les abus sexuels dans les orphelinats d'Haiti, jusqu'à témoigner à décharge d'un accusé pédophile.

Cyrus Sibert, Cap-Haitien, Haiti
____________________

RESEAU CITADELLE : LE COURAGE DE COMBATTRE LES DEMAGOGUES DE DROITE ET DE GAUCHE , LE COURAGE DE DIRE LAVERITE!!!

Enregistrer un commentaire